WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'un système informatisé de transfert d'argent (cas de go sarl)


par Tony Ulrich NGUEREZA DANGANA
Université de Bangui - Licence professionnelle 2014
  

précédent sommaire suivant

II-6 LES DIFFERENTS COMPOSANTS NECESSAIRES

II-6-1 Système d'exploitation du serveur

La mise en oeuvre du système de transfert d'argent nécessite l'installation ou l'utilisation d'un environnement d'exploitation sur lequel le serveur de base de données (MySQL) et le serveur d'application (Apache) seront tous installés et exploités en temps réel pour la production du système. Notre choix a porté sur un système d'exploitation dûment éprouvé dans le domaine informatique. Ce système d'exploitation fait partie des systèmes ouverts et des logiciels libre et gratuit : Linux. Les atouts qui nous ont motivées dans notre choix sont:

ü La robustesse ;

ü Le faible coût d'acquisition et la disponibilité de grand nombre de supports techniques ;

ü Une bonne mise en oeuvre des techniques de tolérance aux pannes ;

ü Offre un bon nombre d'outils de sauvegarde de données et de surveillance réseau (par exemple Heartbeat).

ü Une autre raison de ce choix est que la version Linux du serveur Apache est beaucoup plus rapide en exécution que celle sous Windows.

II-6-2 Le serveur web Apache

Un serveur web est un logiciel permettant de rendre accessibles à de nombreux ordinateurs (les clients) des pages web stockées sur le disque.

Au vu de l'analyse effectuée dans l'étude comparative des différents serveurs web sur le marché, nous avons opté pour le serveur Apache car c'est un serveur robuste, efficace et de plus il est multiplateformes, C'est probablement le logiciel Open source le plus populaire du moment, car il fait fonctionner plus de la moitié des sites web du monde et il accroît tous les jours sa part du marché.

Apache est le serveur d'applications pour le système de transfert. Son principal rôle est d'écouter et de répondre aux requêtes émises par les navigateurs des postes clients. Il interagit avec le serveur de données MySQL pour la gestion des données de la base.

De plus, pour sécuriser les échanges d'information entre le serveur du système de transfert et les postes clients, nous optons pour la mise en place d'une technique de chiffrement grâce au protocole SSL. Ce protocole utilise les outils fournis par le projet OpenSSL pour ajouter une fonction très importante à Apache: la possibilité de crypter les communications. Autrement, dans le cas de l'utilisation d'un protocole HTTP normal, les communications entre navigateur et le serveur web se font en texte clair et peuvent donc être interceptées et lues par toute personne se trouvant entre le navigateur et le serveur.

II-6-3 Kannel

Avant de parler de kannel parlons un peu du réseau GSM. Le réseau GSM (Global System for Mobile communications) constitue au début du 21ème siècle le standard de téléphonie mobile le plus utilisé en Europe. Il est de la seconde génération (2G). Les communications fonctionnent selon un mode entièrement numérique. Baptisé « Groupe Spécial Mobile » à l'origine de sa normalisation en 1982, il est devenu une norme internationale nommée « Global System for Mobile communications » en 1991.

Dans un réseau GSM, le terminal de l'utilisateur est appelé station mobile composée d'une carte SIM (Subscriber Identity Module), permettant d'identifier l'usager de façon unique et d'un terminal mobile, c'est-à-dire l'appareil de l'usager (la plupart du temps un téléphone portable). Chaque carte SIM possède également un numéro d'identification unique (et secret) appelé IMSI (International Mobile Subscriber Identity). Ce code peut être protégé par un code secret appelé PIN (Personal Identity Number). La carte SIM permet ainsi d'identifier chaque utilisateur, indépendamment du terminal utilisé lors de la communication avec une station de base. La communication entre une station mobile et la station de base se fait par l'intermédiaire d'un lien radio, généralement appelé interface air.

Figure 4: Architecture du réseau GSM

L'ensemble des stations de base d'un réseau cellulaire est relié à un contrôleur de stations (en anglais Base Station Controller, noté BSC), chargé de gérer la répartition des ressources. L'ensemble constitué par le contrôleur de station et les stations de base connectées constituent le sous-système radio (en anglais BSS pour Base Station Subsystem). Enfin, les contrôleurs de stations sont eux-mêmes reliés physiquement au centre de commutation du service mobile (en anglais MSC pour Mobile Switching Center), géré par l'opérateur téléphonique, qui les relie au réseau téléphonique public et à internet. Le MSC appartient à un ensemble appelé sous-système réseau (en anglais NSS pour Network Station Subsystem), chargé de gérer les identités des utilisateurs, leur localisation et l'établissement de la communication avec les autres abonnés. Le MSC est généralement relié à des bases de données assurant des fonctions complémentaires :

ü Le registre des abonnés locaux (noté HLR pour Home Location Register): il s'agit d'une base de données contenant des informations (position géographique, informations administratives, etc.) sur les abonnés inscrits dans la zone du commutateur (MSC).

ü Le Registre des abonnés visiteurs (noté VLR pour Visitor Location Register): il s'agit d'une base de données contenant des informations sur les autres utilisateurs que les abonnés locaux. Le VLR rappatrie les données sur un nouvel utilisateur à partir du HLR correspondant à sa zone d'abonnement. Les données sont conservées pendant tout le temps de sa présence dans la zone et seront supprimées lorsqu'il la quitte ou après une longue période d'inactivité (terminal éteint).

ü Le registre des terminaux (noté EIR pour Equipement Identity Register) : il s'agit d'une base de données répertoriant les terminaux mobiles.

ü Le Centre d'authentification (noté AUC pour Authentication Center) : il s'agit d'un élément chargé de vérifier l'identité des utilisateurs. Le réseau cellulaire ainsi formé est prévu pour supporter la mobilité grâce à la gestion du handover, c'est-à-dire le passage d'une cellule à une autre. Enfin, les réseaux GSM supportent également la notion d'itinérance (en anglais roaming), c'est-à-dire le passage du réseau d'un opérateur à un autre.

Kannel est un projet Open Source écrit en langage C lancé par la compagnie finlandaise Wapit Ltd en juin 1999. Il fournit une passerelle mixte SMS et WAP. Au niveau de l'application se fait le traitement de la requête, puis l'envoi de la réponse via le SMSC de rattachement à l'abonné demandeur.

II-6-3-1 Principe de fonctionnement de Kannel :

Le SMS est acheminé par le réseau de téléphonie mobile vers le serveur. Le serveur autorise à part la liaison au SMSC via une liaison spécialisée, une liaison à travers un simple modem GSM. L'acheminement des SMS requête-réponse diffère selon les deux modes de liaison. En effet, selon le mode de liaison du serveur au SMSC de l'opérateur, par un modem GSM, le SMS traverse quatre fois l'interface Air comme l'indique la figure suivante:

Figure 5 : Liaison du serveur SMS à travers un modem GSM

Elle est indiquée lorsqu'il s'agit d'un trafic pas assez grand. Il est prouvé que le serveur connecté selon ce mode, ne peut traiter qu'au plus 6 à 10 SMS à la minute.

Pour le mode de liaison, à travers une liaison spécialisée du serveur au SMSC de l'opérateur, le SMS ne traverse que deux fois l'interface Air.

Figure 6 : Liaison du serveur SMS à travers une liaison spécialisée

La liaison via un modem est celle que nous avons retenue pour les tests et présentation de l'application, surtout du fait de sa mise en oeuvre facile, techniquement et financièrement. Les résultats obtenus seront valables pour une liaison spécialisée. Le traitement du SMS se fait au sein du serveur, il convient de procéder à une étude de sa structure interne

précédent sommaire suivant