WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'un système informatisé de transfert d'argent (cas de go sarl)


par Tony Ulrich NGUEREZA DANGANA
Université de Bangui - Licence professionnelle 2014
  

précédent sommaire suivant

II-5 L'ARCHITECTURE CLIENT-SERVEUR

L'environnement client-serveur désigne un mode de communication à travers un réseau entre plusieurs programmes ou logiciels : l'un, qualifié de client, envoie des requêtes ; l'autre ou les autres, qualifiés de serveurs, attendent les requêtes des clients et y répondent. Par extension, le client désigne également l' ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel client, et le serveur, l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel serveur.

Dans cet environnement, des machines clientes contactent un serveur, une machine généralement très puissante en termes de capacités d'entrée-sortie, qui leur fournit des services divers. Ce modèle met en oeuvre une conversation entre deux programmes (un programme serveur et un programme client).

Dans cette architecture, les machines clientes gèrent l'interface utilisateur, la machine serveur gère les données, le réseau gère le transport des messages.

Trois types d'architecture client-serveur existent : l'architecture un tiers, deux tiers et l'architecture trois tiers.

L'architecture un tiers : dans cette architecture le réseau est dit pair à pair (peer-to-peer en anglais, ou P2P), lorsque chaque ordinateur connecté au réseau est susceptible de jouer tour à tour le rôle de client et celui de serveur, elle est souvent appelée « Mainframe ».

L'architecture deux tiers : Dans ce type d'architecture nous avons d'un côté le client et de l'autre le serveur. Ce genre d'architecture peut se faire sur tout type d'architecture matérielle interconnectée. Concrètement, comment ça fonctionnement ? Le client demande un service au serveur, le serveur reçoit cette requête, il effectue un traitement, et renvoie la ressource demandée par le client sans passer par un autre serveur. L'architecture 2-tiers dispose d'un grand inconvénient, vu qu'il est le coeur du réseau, si celui-ci tombe, tout tombe. De plus, comparé à l'architecture à 3 niveaux, celui-ci est beaucoup moins flexible.

L'architecture trois tiers : dans un environnement client-serveur trois tiers, on a: le client « dit client léger », un serveur d'application (appelé aussi middleware) et un serveur de données tous distincts.

Cette architecture fonctionne selon trois niveaux:

- Premier niveau: l'affichage et les traitements locaux (contrôles de saisie, mise en forme de données, ...) sont pris en charge par le poste client.

- Deuxième niveau : les traitements applicatifs globaux sont pris en charge par le service applicatif du serveur.

- Troisième niveau: les services de base de données sont pris en charge par un SGBD (un serveur de base de données).

Les avantages d'une architecture 3-tiers sont nombreux. Tout d'abord cette architecture étant plus divisé permet d'avoir du point de vue du développement, une spécialisation des développeurs selon le niveau de l'application et enfin, cette architecture offre une flexibilité beaucoup plus importante que l'architecture 2-tiers. En effet, la portabilité du tiers serveur permet d'envisager une allocation et ou modification dynamique aux grés des besoins évolutifs au sein d'une entreprise.

Utiliser une architecture à 3 niveaux est beaucoup plus propre. Cela permet de diviser les tâches et par conséquent d'avoir des services spécialisés sur un des trois niveaux. De plus, la flexibilité qu'offre ce genre d'infrastructure est à prendre en considération surtout si nous travaillons sur un projet qui peut être amenée à évoluer. Notre système sur le transfert d'argent utilisera cette architecture pour la mise en place. Notre choix se justifie également, par le fait que cette variante d'architecture est non seulement plus récente mais de plus, elle offre une plus grande sécurité des services du système.

Rappelons que ce choix nous permettra de mettre en place un système de transfert d'argent disposant d'un serveur de base de données d'une part, et d'un serveur d'applications d'autre part, cela garantie une plus grande souplesse dans la disponibilité des composants logiciels du système de transfert d'argent. Les postes clients sont pourvus d'un programme client (navigateur) universel et résout ainsi les problèmes de déploiement et de gestion de versions des applications clientes sur ces postes.

Les architectures client-serveur à trois niveaux, autorisent une montée en charge du système au fur et à mesure de la croissance du nombre d'utilisateurs par une augmentation du nombre de machines serveurs.

précédent sommaire suivant