WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La création des nouvelles provinces comme atouts au développement de la RDC.


par Klindel LUKENGU KALINDE Louis
Université de Kinshasa - Premier cycle 2015
  

sommaire suivant

INTRODUCTION

1. ETAT DE LA QUESTION

Depuis quatre décennies environs, la subdivision territoriale en RDC fait l'objet de débat politique entendu dans sa considération comme une meilleure procédure de gestion du pays.

Néanmoins, plusieurs pays moins vaste que la République Démocratique du Congo ont concouru à cette technique pour une meilleure gestion de leur territoire. C'est le cas de la France.

L'actuelle configuration de la République Démocratique du Congo en 26 provinces avait déjà été adoptée pour la première fois à la CNS en 1992 et consacrée dans la constitution de la 3ème république qui devait être soumise au référendum. La Constitution du 18 février 2006 est donc revenue sur le schéma de la CNS.

KABUNDI NDEBA, a centré ses investigations sur le nouveau découpage territorial en République Démocratique du Congo. Il cherche à conscientiser les politiciens, la population, les gestionnaires des services publics et les pousser à l'esprit de travail s'ils veulent la réussite de la technique de décentralisation. Pour lui, le problème du développement dépend non seulement du découpage territorial ou des nouveaux modes de gestion, mais aussi, il faut que les nouvelles provinces soient suffisamment gérées par des hommes consciencieux.((*)1)

Dans son étude sur le Découpage territorial en République Démocratique du Congo comme facteur de la bonne gouvernance. BANZA KALAMA a cherché à comprendre le pourquoi de la mise en place du processus du découpage territorial en RDC pour la recherche de la bonne gouvernance alors que celui-ci ne respecte pas les facteurs inhérents pour la mise en place, l'auteur constate t-il, que le découpage n'est pas mauvais en soi, mais il n'est pas opportun de procéder de manière précoce à celui-ci la meilleure façon pour ce processus serait de respecter les critères à prendre compte: la démographie et les facteurs économiques.((*)2)

La création des nouvelles provinces évoquent la nécessité et le souci de la meilleure gestion de la territoriale en République Démocratique du Congo. Pour chercher à comprendre ce qui peut favoriser le développement de la RDC, nous avons intitulé notre travail « La création des nouvelles provinces comme atout au développement de la RDC : Analyses perspectives ».

2. PROBLEMATIQUE

La problématique constitue dans tout travail scientifique une étape importante et incontournable dans la rédaction d'un travail scientifique.

Pour Arsène MWAKA, « la problématique est une approche ou une perspective théorique qu'on décide d'adopter pour traiter le problème posé par la question de départ. Elle est une manière d'interroger les phénomènes étudiés. Elle constitue une étape charnière de la recherche, entre la rupture et la construction ».((*)3)

En effet, nul n'est sensé d'ignorer que la République Démocratique du Congo est rongée par une crise multiforme sinon multidimensionnelle qui n'épargne aucun des ses secteurs de la vie nationale ou locale.

Cette situation est à la base de la détérioration ou du délabrement des Entités Territoriales Décentralisées (ETD) à l'instar des provinces. Bref, ces Entités Territoriales Décentralisées sont à l'heure actuelle sous-développée ainsi que d'autres circonscriptions administratives du pays.

Plusieurs observateurs et chercheurs s'interrogent sur cette crise dévastatrice, qui ne permet à ces collectivités de décoller sue le plan du développement, et certains d'autres pensent que, le développement local en République Démocratique du Congo est nécessaire, à cause de son immense territoire national qui ne permet pas une gestion efficace par le pouvoir central.

De ce qui précède, la problématique de notre étude gravite autour des interrogatives suivantes :

Le découpage territorial constitue-t-il un atout pour le développement des Entités Territoriales Décentralisées ?

Quelle sont les stratégies qu'ils faudraient mettre en place pour que le découpage territorial soit profitable à la collectivité et à la communauté locale ?

* (1) KABUNDI NDEKA, « le nouveau découpage territorial : attentes et défis à relever par l'administration publique », mémoire SPA/UNIKIN, 2006-2007.

* (2) BANZA KALAMA, « le découpage territorial en RDC comme facteur de la bonne gouvernance » SPA/UNIKIN, 2006-2007

* (3) MWANA Arsène, cours d'initiation au travail scientifique, G1 SPA/UNIKIN, 2015-2016.

sommaire suivant