WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La silver économie. Quel impact sur la prise en charge de la dépendance?


par Solenne PELLEGRINI
Nice Sophia Antipolis - IAE de Nice - Master 2 Direction dà¢â‚¬â„¢Entreprise 2014
  

sommaire suivant

Université de Nice - Sophia Antipolis
IAE de Nice

Master 2 Direction d'Entreprise

La Silver Economie : Quel impact sur la prise en charge de la
dépendance ?

Solenne PELLEGRINI

Jury : Madame Christine BACHELOT, professeur de stratégie des entreprises

Date de soutenance : 30/11/2015
Année universitaire 2014/2015

Université de Nice - Sophia Antipolis
IAE de Nice

Master 2 Direction d'Entreprise

La Silver Economie : Quel impact sur la prise en charge de la
dépendance ?

Solenne PELLEGRINI

Jury : Madame Christine BACHELOT, professeur de stratégie des entreprises

Date de soutenance : 30/11/2015
Année universitaire 2014/2015

REMERCIEMENTS

Au travers de ce mémoire, je tiens à remercier l'ensemble des personnes qui ont partagé à mes côtés cette année de connaissance et d'apprentissage et particulièrement :

- Madame KACPRZAK du service de l'offre en établissements médico-sociaux du

département Alpes Maritimes,

- Madame ATOUI - GHANEM, Inspectrice de l'action sanitaire et sociale, référente

personnes âgées sur l'ouest du département, de l'Agence Régional de Santé,

- Madame TREMOLIERE, Responsable du contrôle et de l'agrémentation des Services

à la Personne à la DIRECCTE,

- Madame GHELELOVITCH, responsable filière à la Chambre du Commerce et de

l'Industrie,

- Monsieur DARRE, Directeur de l'EHPAD Maison Russe,

- Monsieur ROMERSI, Directeur de la Direction Sud Est ORPEA,

- Madame COLLOCA, gérante de la société « Allô service à la Personne ».

Je vous remercie pour votre disponibilité et d'avoir pris le temps de m'apporter les informations nécessaires au constat de terrain réalisé. Ce mémoire s'est enrichi par vos témoignages.

- L'ensemble des professeurs et professionnels enseignants, - L'ensemble de mes camarades,

Pour la richesse du savoir transmis et le partage de cette année,

- Ma famille, mes amis et ceux qui m'entourent au quotidien, pour leur soutien inconditionnel durant cette année.

- Enfin, à ceux qui ne sont pas cités mais dont la présence fut un privilège... merci.

1

SOMMAIRE

INTRODUCTION 2

I. La Silver Economie. 4

1. Etude du marché. 4

2. Les entreprises à forte croissance ou dites « coeur de cible ». 12

3. Les entreprises en périphérie du marché : cas des EHPAD. 18

II. Impact du marché sur la prise en charge de la dépendance 27

1. Généralités. 27

2. Analyse stratégique 28

3. Stratégie marketing. 34

4. Analyse financière. 41

5. Quel Business modèle ? 47

CONCLUSION 49

2

INTRODUCTION

De nombreuses études démographiques mettent en évidence une évolution de la pyramide des âges française. En effet, l'ensemble de la génération des baby-boomers, nés entre 1946 et 1974, aura dépassé l'âge de la retraite dans quinze ans. Ils seront donc 10,4 millions en 2040 soit 33% de la population totale.

Chaque français se préoccupe aujourd'hui du devenir de ses aînés. Les moeurs et modèles familiaux ayant également changés (éloignement géographique, mutation des modèles familiaux, diminution du nombre d'enfant par famille), la prise en charge de la dépendance de ces derniers ne peut plus être seulement assurée par une solidarité familiale mais doit l'être également par une réponse collective.

Mais qu'est-ce que la dépendance ? Selon l'INSEE la dépendance se définit comme étant « le besoin d'aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne ou le besoin d'une surveillance régulière ». Depuis 2002, une aide financière vient soulager les frais occasionnés par la dépendance : l'APA. En 2012, l'Etat a réparti 5,7 milliards d'euros entre les départements par l'Etat dans le cadre du financement de l'APA. Cette somme a permis d'assurer les prises en charge à domicile mais aussi en établissement de type EHPAD1, qui représente, pour le moment, la solution privilégiée d'hébergement et de soins, après le domicile.

Selon l'INSEE et la DRESS, l'évolution de personnes dépendantes entre 2005 et 2040 serait de plus 50 % pour atteindre le seuil des 1,2 millions de personnes concernées en 2040. Associée à l'augmentation de l'espérance de vie, la question de la prise en charge de la dépendance des personnes âgées devient donc un problème sociétal.

La Cours des Comptes en 2005 qualifiait cette situation de « défi médical, social et financier » dont la réponse devait être politique. Le Sénat apporte un premier éclairage avec une proposition de réforme dite « de la 5ème branche ». Le financement comptait 8 milliards d'euros pour couvrir les besoins des personnes âgées dépendantes. Cependant, faute de financement suffisant, cette réforme était annulée en 2012.

Une seconde proposition de loi, la loi « d'orientation et de programmation pour l'adaptation de la société aux vieillissements » est à l'élaboration depuis le 1er janvier 2014. Cette dernière, pourtant très controversée, a été votée à l'Assemblée Nationale et devrait entrer en vigueur à l'aube de l'année 2016.

L'objectif est ainsi fixé, il faut: « favoriser la mobilisation de la société autour du défi du vieillissement dans sa double dimension du bien vieillir et de la protection des plus vulnérables ». Plusieurs actions pour cela : un repérage et une prévention autour des situations à risque, la mise en place d'actions civiques et le développement de l'inter-génération ou encore une modification des Plans Locaux de l'Habitat et d'Urbanisme afin d'adapter au mieux les transports urbains. C'est donc une mutation de l'ensemble de notre société qui se profile dans les prochaines années.

1 EHPAD : Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

3

L'action du Gouvernement vise au développement de la « Silver-Economie » car ce marché économique, au service des personnes âgées, est porteur d'emplois et de croissance. Il représente un véritable eldorado financier. L'ensemble sera rendu possible par un financement public à hauteur de 700 millions d'euros en provenance de la Contribution Additionnelle de Solidarité pour l'Autonomie, déjà prélevée sur l'ensemble des ressources françaises depuis avril 2013.

Forte de mon expérience dans le domaine médico-social depuis 11 ans, dont 9 dans les Alpes Maritimes, je ne peux que constater qu'un nombre croissant de personnes âgées vit dans ce département, qui par ailleurs est doté d'une plus grande diversité de structures et services à destination des plus de 60 ans. J'ai donc souhaité concentrer mes investigations sur ce département pour les caractéristiques types qui le composent :

? Sur les 300 000 personnes vivant dans les Alpes Maritimes, 40 000 d'entre elles ont dépassé les 85 ans.

? Le taux de dépendance évoluera de 28 % à 31% d'ici 2020.

? 30 % des établissements en PACA sont situés dans ce département avec des frais d'hébergement évalués à 2 570€ par mois,

? Une augmentation du nombre de service à la personne de 10 à 20% est attendu d'ici 2020.

? Contrairement aux idées reçues, le revenu médian d'un azuréen est seulement de 1 270€.

Ce département a donc les caractéristiques nécessaires pour illustrer le système français de prise en charge de la dépendance.

Mon questionnement fut donc le suivant : compte tenu des évolutions démographiques et de la demande croissante à venir, de l'application prochaine de la loi favorisant la création d'un nouveau marché, de l'écart entre les ressources disponibles et le prix des prestations et services actuels, quelles seront les modifications du système de prise en charge de la dépendance?

Ce mémoire a donc pour objectif de revenir sur l'ensemble de ce constat et de proposer dans un premier temps une étude de marché au coeur de la Silver Economie en distinguant le secteur clé du service à la personne en plein essor, et celui de l'EHPAD tel qu'il s'inscrit actuellement. Dans un second temps, au travers de rencontres sur le département, nous définirons, par une analyse stratégique, les business modèles mis en place par les différents acteurs pour s'adapter à ce nouveau marché. Enfin nous conclurons sur cet état des lieux de la prise en charge française de la dépendance.

4

sommaire suivant