WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution de l'audit interne à  la maitrise des risques dans la gestion d'une entreprise.


par Augustin BATABABUDI
Institut Superieur de Commerce « ISC/GOMBE» - Licence 2015
  

précédent sommaire suivant

4.3. MISSION DE L'OGEFREM

L'Office a pour mission :

· de promouvoir, la productivité nationale dans le secteur du transport multimodal par des mécanismes de régulation appropriés ou par des actions spécifiques en ayant constamment en vue, la recherche de l'efficacité et de la rentabilité de toute opération du fret maritime depuis le producteur jusqu'au consommateur.

· d'assurer l'assistance aux chargeurs et de promouvoir le commerce extérieur de - de fournir les supports techniques au gouvernement dans l'élaboration d'une politique nationale efficiente des transports et de veiller à son exécution.

En exécution de sa mission, l'Office est chargé notamment :

· d'assurer la régulation de l'accès au fret national sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo ;

· d'engager les consultations et les négociations avec les transporteurs, les organismes impliqués dans les opérations d'import-export ou toute autre autorité intervenant dans le secteur du transport multimodal en vue notamment, de la détermination des prix de transport ;

· de faire appliquer et de contrôler l'application effective des prix de transport intéressant toutes les catégories des marchandises à l'entrée et à la sortie des frontières congolaises, et établir la balance annuelle du fret ;

· d'entretenir des liaisons régulières avec les organismes similaires étrangers en vue de rechercher les voies et moyens pour améliorer la desserte sous- régionale et régionale ;

· de rechercher avec les organismes nationaux ou étrangers et les autres intervenants dans le secteur du transport en général, des voies et moyens en vue de l'harmonisation et de la simplification des formalités administratives et juridiques inhérentes au secteur de transport ;

· de mettre en place les mécanismes de suivi des marchandises de bout en bout ;

· d'informer et de former les chargeurs, les opérateurs et les auxiliaires des transports ;

· de promouvoir, par des études et avis, le développement des infrastructures portuaires le long de la chaine du transport multimodal ;

· de créer et de gérer une banque des données sur les transports nationaux et internationaux, notamment l'Observatoire des transports, les cahiers statistiques ;

· de créer et de gérer les infrastructures d'appui aux activités des chargeurs, notamment les ports secs, les parcs à bois, les parcs à véhicules, les centres de groupage, les terminaux à containers ;

· d'entretenir des relations avec les intervenants dans la chaine des transports.

Sous réserve des dispositions de l'article 5 de la loi N°78-002 du 06 janvier 1978 portant dispositions générales applicables aux entreprises publiques, l'OFFICE a seul compétence pour gérer, sur le territoire national et dans les principaux corridors de désenclavement, l'ensemble de la charge qui constitue le fret national à l'importation et à l'exportation. L'office représente les chargeurs auprès des instances nationales ou internationales et peut également pour la réalisation de sa mission, effectuer toute autre opération qui s'y rattache directement ou indirectement. A ce titre, il a compétence :

· de défendre les intérêts de l'ensemble des chargeurs de la République Démocratique du Congo et de tous les autres opérateurs concernés par le transport multimodal ;

· d'intervenir auprès de des opérateurs et des auxiliaires de transports sur toute la chaine des transports pour obtenir les prix les plus bas possibles dans les meilleurs conditions de rapidité et de sécurité.

précédent sommaire suivant