WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution de l'audit interne à  la maitrise des risques dans la gestion d'une entreprise.


par Augustin BATABABUDI
Institut Superieur de Commerce « ISC/GOMBE» - Licence 2015
  

précédent sommaire suivant

5. Les différents types d'audit

De nos jours, le mot audit est employé pour désigner des misions différentes, mais il est possible de qualifier les audits selon leurs objectifs, selon l'entité, selon les intervenants.

Les types d'audit se distinguent ainsi :

a. En fonction de l'entité auditée.

C'est l'audit autrefois mené seulement dans les sociétés commerciales, en particulier les sociétés anonymes, l'audit est aujourd'hui exercé dans toutes les catégories d'entités y compris celles relevant du secteur non lucratif (association...) ou du secteur public.

On peut citer des exemples d'audit qualifiés à partir du nom d'une entité particulière ou d'une branche d'activité, et dont les objectifs sontliées à ceux de l'audit financier, de l'audit opérationnel ou de la gestion comme : audit de centre de gestion agrées, audit des sociétés mixtes.

b. En fonction de l'intervenant

L'audit peut être interne à l'entreprise, ce qui nous amène à dire qu'il existe deux types d'audit, l'audit externe et l'audit interne.

Ø L'audit interne

L'audit interne est le département d'une entreprise chargée d'examiner et d'évaluer le contrôle interne dans tous les domaines de l'entreprise et à tous les niveaux au-delà de ce rôle traditionnel il peut aussi assurer une fonction de conseil.

L'audit interne contribue ainsi à réduire l'incertitude dans laquelle se tient le dirigeant sur le fonctionnement réel de son entreprise.

La définition suivante donnée par l'institut français des auditeurs et contrôleurs internes (IFACI) reflète l'évolution et traduit bien la conception actuelle de l'audit interne :

« L'audit interne est la révision périodique des instruments dont disposent une direction pour contrôler et gérer l'entreprise. Cette activité est exercée par un service dépendant de la direction de l'entreprise et indépendant des autres services ».

Ø L'audit externe

L'audit est une fonction indépendante de l'entreprise dont la mission est de certifier l'exactitude des comptes, résultats et états financiers, et plus précisément certifier la régularité, la sincérité et l'image fidèle des comptes et états financiers et il est diligenté de l'extérieur.

Tableau 2. La différence entre l'audit interne et l'audit externe, on propose le tableau suivant :

AUDIT INTERNE

AUDIT EXTERNE

Il est accompli par une personne de l'entreprise

Il est accompli par un professionnel indépendant de l'entreprise

Il est par nature au service de la direction générale

L'objectif est de répondre aux besoins des tiers en ce qui concerne le degré de confiance que l'on peut accorder aux documents financiers

L'examen des opérations et du contrôle interne est fait principalement pour provoquer des améliorations et conduire à l'application stricte des politiques et des procédures institués dans l'entreprise et n'est pas limité aux seuls aspects financiers

Le passage en revue des opérations et du contrôle interne est fait principalement pour déterminer l'entendue des contrôles et la fiabilité des documents financiers

Le travail est subdivisé en fonction des différents départements opérationnels selon lesquels est organisé l'entreprise

Le travail est principalement reparti en fonction des postes du bilan et du compte de résultats

La revue de l'activité de l'entreprise est permanente

L'examen des données qui prennent à l'appui des documents financiers est périodique, généralement une fois par an

L'auditeur est directement concerné par la détection et la prévention des fraudes

L'auditeur n'est accessoirement concerné par la détection ders fraudes, sauf si les documents financiers peuvent s'entrouverts affectés de manière importante

L'auditeur doit être indépendant du chef comptable et du trésorier et aux demandes émanant des responsables de l'entreprise

L'auditeur doit être indépendant de la direction à la fois sur le plan des apparences internes, mais également dans son attitude

Remarque : Pour l'audit externe, l'audit interne est un élément du contrôle interne

précédent sommaire suivant