WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Inventaire des plantes mellifères dans les banlieues nord et sud de Brazzaville


par Linné Miékountima Mpaya
Université Marien Ngouambi - Master 2015
  

sommaire suivant

Année : 2015 N° d'ordre :

MEMOIRE

Pour l'obtention du Diplôme

de Master ès Sciences et Techniques

Domaine : Sciences exactes et naturelles

Parcours : Sciences biologiques

Spécialité : Biologie et Physiologie Végétales

Option : Botanique et Ecologie

Présenté et soutenu

Par

MIEKOUNTIMA MPAYA Linné
Ingénieur de Développement Rural

TITRE

INVENTAIRE DES PLANTES MELLIFERES DANS

LES BANLIEUES NORD ET SUD DE

BRAZZAVILLE

DIRECTEUR DE MEMOIRE : Jean - Marie MOUTSAMBOTE, Maître de conférences CAMES (Université Marien NGOUABI)

Président : ATTIBAYEBA, Professeur CAMES (Université Marien NGOUABI)

Membres : Jean - Marie MOUTSAMBOTE, Maître de conférences CAMES (Université Marien NGOUABI)

Félix KOUBOUANA, Maître de conférences CAMES (Université Marien NGOUABI)

I

DEDICACE

A mon père Miekountima Jacques ;

A ma mère NGONGOLO Régine ;

A ma soeur Miékountima Souma Merveille ;
A mes frères :
Miékountima Ngogolo Acer Dibefoy ;
Miékountima Saint - Désir ;
Miékountima Bless - Evane ;
A ma fiancée NSILOULOU Thoms Daurelle ;
A mon enfant Miekountima mpaya Rayan Jacques-Arture
;
A ma fille Miékountima Régina Rose - Des - Anges

Je dédie ce travail.

II

REMERCIEMENTS

Je remercie tout d'abord Monsieur Jean - Maurille OUAMBA, Professeur et Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université Marien NGOUABI de nous avoir accepté dans cet établissement.

Mes sincères remerciements vont également à l'endroit de tous les enseignants de la Faculté des Sciences et Techniques et plus précisément ceux de notre parcours pour tous les efforts consacrés à nos connaissances.

Je tiens à remercier très sincèrement Monsieur Jean - Marie Moutsambote, qui s'est engagé en toute vérité pour que ce travail soit une réussite.

J'adresse également mes remerciements aux Membres du jury, à qui ce travail est soumis pour examiner et améliorer ce document, car il n'existe aucune oeuvre humaine qui soit parfaite.

Enfin, je remercie

Messieurs Nguila Bakala Melain étudiant en Master II de Biologie et écologie Végétale à la Faculté des Sciences et Techniques de Brazzaville, Dienguila Fabrice Ingénieur de Développement Rural, Mbama Hishia Ingénieur de Développement Rural et Nzobadila Espoir Keigerlain Ingénieur de Développement Rural et doctorant à la Faculté des Sciences et Techniques de Brazzaville, pour leurs contributions multiformes.

III

TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION 1

PREMIERE PARTIE : GENERALITES

CHAPITRE I : CONNAISSANCES BIOLOGIQUES DE L'ABEILLE 4

I.1. L'anatomie simplifiée de l'abeille 4

I.1.1. La tête 4

I.1.2. Le thorax 5

I.1.3. L'abdomen 6

I.2. La composition d'une colonie d'abeilles 6

I.2.1. La reine 6

I.2.2. Les ouvrières 7

I.2.3. Les faux-bourdons 8

I.3. Les abeilles mellifères 8

I.3.1. La systématique simplifiée de l'Apis mellifère 8

I.3.2. Les produits de la ruche : le miel et le pollen 9

I.3.2.1. Le miel 9

I.3.2.1.1. L a composition du miel 9

I.3.2.1.2. L'effet thérapeutique du miel 10

I.3.2.2. Le pollen 10

I.3.2.2.1. L'origine du pollen 10

I.3.2.2.2. La composition du pollen 10

I.3.2.2.3. La valeur thérapeutique du pollen 11

I.4. Les plantes mellifères 12

I.5. La relation plantes mellifères-abeilles 14

CHAPITRE II : MILIEU D'ETUDE 17

II.1. La situation géographique 17

II.2. Le climat 17

II.2.1. Les températures 17

II.2.2. Les précipitations 17

II.2.3. L'insolation 18

II.2.4. Le vent 18

II.2.5. L'évaporation 18

II.3.

IV

La géologie 18

II.4. La pédologie 19

II.5. Le réseau hydrographique 19

II.6. Le milieu biotique 19

II.6.1. La flore 19

II.6.2. La faune 19

DEUXIEME PARTIE : MATERIEL ET METHODES

CHAPITRE III : MATERIEL ET METHODES 21

III.1. Le matériel végétal 21

III.2. La description et les choix des sites 21

III.3. La méthode d'identification des plantes mellifères 21

TROISIEME PARTIE : RESULTATS ET DISCUSSION

CHAPITRE IV : RESULTATS 25

IV.1. Les résultats relatifs à la banlieue sud de Brazzaville : zone de Loukanga 25

IV.2. Les résultats relatifs à la banlieue nord de Brazzaville : zone de Kintélé 35

IV.3. L'étude statistiques des résultats des zones de Loukanga et Kintélé 45

CHAPITRE V : DISCUSSION 46

V.1. Les différentes familles 46

V.2. Les types morphologiques 46

V.3. Le degré de domestication 47

V.4. Les différents types d'aliments prélevés 47

IV.5. Les données statistiques 48

CONCLUSION 49

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 50

ANNEXES A

V

LISTE DES TABLEAUX

Tableau I : Les constituants du miel 9

Tableau II : La végétation et le cycle de développement des abeilles 16

26

30

32

33

33

36

40

Tableau III : La répartition des plantes mellifères par famille, types morphologiques, degré de domestication et les type d'aliments prélevés dans la zone de Loukanga

Tableau IV : Fréquences Fi des individus par famille de la zone de Loukanga

Tableau V: Répartition des plantes mellifères selon les types d'aliments en fonction des effectifs et de fréquences

Tableau VI : Répartition des plantes mellifères selon les types morphologiques en fonction des effectifs et de fréquences

Tableau VII : Répartition des plantes mellifères selon le degré de domestication en termes d'effectif et de fréquence.

Tableau VIII: La répartition des plantes mellifères par famille, types morphologiques, degré de domestication et les types d'aliments prélevés de la zone de Kintélé

Tableau IX : Les fréquences Fi des individus par famille de la zone de Kintélé

Tableau X : Types morphologiques selon les effectifs et les pourcentages 42

Tableau XI : Types d'aliments selon les effectifs et les pourcentages 43

Tableau XII : Degré de domestication selon les effectifs et les pourcentages

44

Tableau XIII : Les valeurs calculées de différentes variables statistique 45

VI

LISTE DES FIGURES

Figure 1 : La morphologie de l'abeille 4

Figure 2: Les ouvrières autour de la reine 7

Figure 3: La gelée royale 7

Figure 4: Les ouvrières sur une ruche Langstroph 7

Figure 5 : Les différentes formes des grains de pollen 12

Figure 6 : La récolte du nectar par une butineuse 13

Figure 7 : Récolte et transport du pollen par l'ouvrière 13

17

23

31

32

33

34

41

Figure 8 : Le processus de pollinisation par l'abeille 15

Figure 9 : Les moyennes de températures et de précipitations annuelles à Brazzaville

Figure 10 : L'observation directe des plantes mellifères des banlieues de Brazzaville

Figure 11 : La répartition des plantes mellifères selon les familles de la zone de Loukanga

Figure12 : La répartition des plantes mellifères selon les types d'aliments en fonction des fréquences

Figure 13 : La repartition des plantes mellifères selon les types morphologiques en fonction des fréquences de la zone de Loukanga

Figure 14 : La répartition des plantes mellifères selon le degré de domestication en fonction des fréquences de la zone de Loukanga

Figure 15 : La répartition des plantes mellifères selon les familles de la zone de Kintélé

Figure 16: La répartition des plantes mellifères selon les types

42

morphologiques en fonction des fréquences de la zone de Kintélé

43

VII

Figure 17 : La repartition des plantes mellifères selon les types d'aliments prélevés de la zone de Kintélé

44

Figure 18: La répartition des plantes mellifères selon les degrés de domestications en fonction des fréquences dans la zone de Kintélé

1

sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.