WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Inventaire des plantes mellifères dans les banlieues nord et sud de Brazzaville


par Linné Miékountima Mpaya
Université Marien Ngouambi - Master 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

Il existe plus de vingt mille (20.000) espèces d'abeilles sur notre planète. Certaines sont petites, d'autres plus grosses et chacune s'adapte différemment en fonction de l'environnement (Guerriat, 2000).

La plus grande majorité des abeilles, ont un mode de vie solitaire mais certaines espèces vivent en colonie, comme les abeilles mellifères et les abeilles sans dard (Louveaux et al. 1978).

Les abeilles domestiques dont l'aire de répartition naturelle s'étend de l'Europe à l'Asie et en Afrique (Kauhausen et al. 1997) sont des insectes sociaux, vivant pour la plupart en colonies, dans les structures naturelles ou aménagées par l'homme appelées « ruches » (Louveaux, 1985).

L'homme élève les abeilles pour en tirer le plus de bénéfice possible sur les produits issus de son exploitation, à savoir : le miel, la propolis, la gelée royale, le pollen et le venin.

En effet, parmi tous les produits issus de l'exploitation apicole, seuls le miel et la cire présentent une importance très capitale. Ces produits, permettent d'apporter une valeur ajoutée supplémentaire aux populations, tout en permettant à celles-ci de diversifier leurs activités et par conséquent, ils contribuent à lutter contre la famine.

Cependant, pour fabriquer le miel, les abeilles sont obligées de butiner sur un certain nombre des plantes dites mellifiques ou mellifères. Ainsi donc, la connaissance des plantes mellifiques est d'une importance fondamentale, dans la mesure où, elle permet à l'apiculteur d'optimiser sa production. Les plantes mellifères ou mellifiques constituent donc un facteur limitant pour la survie d'une colonie d'abeilles.

Avec une superficie de 342000 km2, la République du Congo est un pays forestier (plus de 3/4 de la superficie), dont la végétation est très favorable pour un développement apicole.

2

Malgré cet atout naturel, l'apiculture au Congo reste encore à promouvoir. En se basant sur cet aspect, nous nous sommes intéressés à une étude d'inventaire des plantes mellifiques dans les banlieues nord et sud de Brazzaville.

L'objectif général de ce travail, est de dresser une liste floristique des plantes mellifères des zones choisies et de voir si celles - ci peuvent être favorables à un développement apicole.

Pour atteindre cet objectif, nous sommes proposés comme objectifs spécifiques :

· Collecter les échantillons ;

· Identifier les échantillons ;

· Classifier les échantillons selon les types morphologiques, les aliments prélevés et les degrés de domestications.

Ainsi donc, pour ce travail, nous formulons comme hypothèses :

· La qualité de la flore définirait le type de miel ;

· Il se pourrait que nous ayons le même miel produit à Brazzaville.

Ce travail s'articule en trois parties :

· la première partie concerne les généralités, qui donnent un bref aperçu, sur les connaissances biologiques de l'abeille en relation avec la plante, et sur la description du milieu d'étude ;

· La deuxième partie traite le matériel et méthodes ;

· La troisième partie est consacrée aux résultats et à la discussion, puis nous terminerons par une conclusion.

3

Première partie

GENERALITES

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



Chez Mémé Coucou, gite à Lauzerte sur le chemin de compostelle