WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les stratégies publicitaires : le marché de l'enfant

( Télécharger le fichier original )
par Samia Laarabi
ecole supérieure de technologie-salé - diplome universitaire de technologie 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4. La vente

Ainsi, la séduction, l'incitation et la fidélisation amènent l'enfant à consommer, le but final étant, bien sûr, de vendre le produit.

L'enfant consommateur se révèle sous trois angles différents : la vente indirecte, directe et la vente future.

La vente indirecte résulte de la prescription directe ou indirecte, c'est à dire de l'achat d'un produit par la mère pour son enfant. Avant 8 ans, la prescription est indirecte et l'achat dépend donc des parents. Il faut donc en premier lieu convaincre la mère puis séduire l'enfant. Après 8 ans, la communication avec l'enfant est essentielle car il faut convaincre l'enfant avant tout puis rassurer la mère.

La vente directe est la demande explicite du produit par l'enfant. En plus les enfants reçoivent régulièrement de l'argent pour leurs anniversaires et/ou pour les fêtes, pour leurs services rendus ou pour leurs bons résultats scolaires.

Enfin, si le processus de consommation fonctionne, l'enfant deviendra un futur consommateur, fidèle à la marque.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net