WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de l'efficacité de la gestion de tresorerie des sociétés Brakina et Sodibo

( Télécharger le fichier original )
par Ezéchiel Josias DJIGUEMDE
Université libre du Burkina - Licence 2005
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION GENERALE

Voila environ 50 ans que la grande majorité des pays africains ont accédé a l'indépendance. Force est de constater que pour la plupart d'entre eux, ces pays sont toujours classés parmi

les pays dits en voie de développement. Ces pays recherchent a tâtons ce que l'on a coutume d'appeler « la croissance soutenue et durable ».

Cette croissance est en elle-même étouffée par de nombreux maux et contraintes principalement liés a l'environnement légal, au financement, aux coûts des facteurs de productions, a la maîtrise technologique et de gestion, a la mauvaise gouvernance, etc.

Le Burkina Faso, pays enclavé et sahélien n'échappe pas a cette situation assez déplorable. Afin de trouver le véritable chemin de la croissance, le pays s'est engagé depuis 1992 dans

le programme d'ajustement structurel.

Ce programme d'ajustement structurel est marqué par un désengagement de l'Etat des secteurs de production, de commercialisation et de distribution ; entraînant l'émergence du secteur privé. Depuis lors, la seule loi qui réglemente le marché est celle du « plus fort ».

A ce contexte politico-économique, il faut ajouter les problèmes de trésorerie qui constituent très souvent un goulot d'étranglement des entreprises Burkinabé et le nombre de celles qui

se heurtent au « mur de l'argent » ne cesse d'augmenter.

Dans cet environnement en constante évolution, l'entreprise ne doit pas perdre de vue l'importance et la fiabilité de l'information financière pour l'aider dans la prise de décisions.

La trésorerie est au centre de toutes les opérations menées par l'entreprise et est la traduction

en terme monétaire de toutes les décisions et opérations de l'entreprise.

C'est pourquoi, sa gestion ne constitue plus une simple activité d'optimisation de la structure financière, mais devient la gestion d'une ressource stratégique de l'entreprise qui peut conditionner sa survie.

La gestion de la trésorerie, c'est l'entité responsable de la gestion et du contrôle de tous les flux monétaires de l'entreprise.

Elle vise généralement deux objectifs a savoir :

Assurer la solvabilité, a court terme, de l'entreprise en recherchant les financements permettant d'assurer l'équilibre de sa trésorerie.

Assurer a l'entreprise l'utilisation optimale des excédents de trésorerie ou la recherche des moyens de financement a court terme au moindre coût.

La gestion de la trésorerie repose ainsi, sur l'équilibre entre la solvabilité et la rentabilité. Elle a également pour mission principale d'éviter la rupture d'encaisse par l'ajustement quotidien des flux financiers. Par la gestion de l'encaisse et celle des instruments de paiement et de financement, la gestion de trésorerie concourt aussi a l'objectif de rentabilité

en minimisant, d'une part le coût et le volume des financements utilisés, en optimisant d'autre part, le placement des excédents de trésorerie a très court terme. Elle participe enfin a

la gestion des risques financiers par la mise en oeuvre d'instruments de couverture ou de spéculation dans les domaines où la volatilité du marché s'est fortement accélérée en particulier pour ce qui concerne les taux d'intérêt.

Par conséquent au cours de notre stage nous avons tenté de contribuer a l'amélioration de la gestion de la trésorerie des sociétés BRAKINA et SODIBO a travers notre rapport dont le thème est :

« ANALYSE DE L'EFFICACITE DE LA GESTION DE TRESORERIE DES SOCIETES BRAKINA ET SODIBO »

Durant notre approche de la question, nous n'avons pas étudié tous les aspects d'une analyse efficace de la gestion de trésorerie a savoir le budget de trésorerie, les horizons de prévisions, nous nous sommes plutôt intéressé au système de contrôle interne mis en place

en matière de trésorerie.

L'étude s'articulera autour des deux parties ci-après :

Dans la première partie nous essaierons de nous familiariser avec nos deux structures d'accueils : « La Brasserie du Burkina (BRAKINA) et la Société de Distribution de Boissons (SODIBO) ».

Dans la seconde partie, après avoir décrit la gestion quotidienne de la trésorerie au sein des deux sociétés, nous procèderons a « L'analyse de l'efficacité de la gestion de trésorerie des sociétés BRAKINA et SODIBO ».

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net