WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de l'efficacité de la gestion de tresorerie des sociétés Brakina et Sodibo

( Télécharger le fichier original )
par Ezéchiel Josias DJIGUEMDE
Université libre du Burkina - Licence 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.2 AU NIVEAU DES ENCAISSEMENTS

Les encaissements12 sont realises par banque ou par caisse. Les encaissements en especes concernent essentiellement les ventes qui sont importantes.

1.2.1-Lcs cncaisscmcnts par chèquc

Le courrier parvient non decachete a un service « reception du courrier » qui est souvent le standard dont les employes n'ont pas acces a la tresorerie et aux comptes « clients » ils sont ensuite achemines a la tresorerie pour les diverses formalites a remplir.

Ensuite les personnes disposant de la signature en banque sont autorisees a endosser les cheques par signature où a l'aide d'un tampon.

1.2.2- lcs cncaisscmcnts par cspèccs

Le principe est le même que celui des decaissements. Les recettes de la caisse ne doivent pas être affectees directement au reglement des depenses. Comme mentionne plus haut ce principe est suivi au niveau des societes BRAKINA et SODIBO.

Ce principe permet un contrôle plus efficace des recettes ; l'envoi des recettes est presque evite car une banque de la place est chargee de recuperer quotidiennement les especes au sein de l'entreprise.

On distingue entre autres les encaissements provenant de la realisation des recettes. A ce niveau le contrôle interne mis en place assure a l'entreprise qu'elle a un systeme de contrôle des recettes provenant des ventes au comptant. Tous les points de ventes sont recenses et listes. Lors de la recuperation des fonds, on s'assure par comparaison avec la liste prealablement etablie que toutes les recettes ont ete collectees et remises en banque.

Pour la securisation des flux de tresorerie :

12 Voir procedure d'encaissement a l'Annexe VI

un accord a ete passe entre la SODIBO et la SGBB ; la SGBB fait le deplacement pour la collecte des fonds :

· les recettes de la matinee sont remises le même jour dans l'apres-midi a la banque,

· celles de l'apres-midi sont remises a la banque le lendemain matin.

Pour chaque versement, la banque doit etablir un reçu et remettre un exemplaire au caissier. Le reçu doit faire mention :

· de la date,

· du nom du client (SODIBO),

· du numero du compte,

· du libelle et du montant.

Apres chaque versement a la banque, le caissier doit transmettre les originaux des reçus de versements a la tresorerie et conserver les photocopies pour son classement.

1.3 PROTECTION ET CONSERVATION DES VALEURS

On note l'effectivite du depôt rapide des cheques et des especes en banque et la tenue et conservation des valeurs en caisse.

1.3.1 Dépôt rapidc dcs cspèccs ct dcs chèqucs cn banquc

Le contrôle interne mis en place prevoit une remise en banque aussi rapide que possible (remise journaliere). On note egalement l'independance de la personne chargee du depôt des cheques en banque (l'agent de liaison) de celles chargees de l'enregistrement des comptes

« clients ».

1.3.2 Tcnuc ct conscrvation dcs valcurs cn caissc

Les fonds et les valeurs comprennent entre autre les especes. On note l'existence de deux caisses, chacune placee sous la responsabilite de deux personnes distinctes.

Ces caissiers n'ont pas acces a d'autres fonds et ne participe pas a l'approbation des justificatifs de reglement et pour toutes sorties de fonds la « caisse depense » reçoit l'autorisation de la depense.

Les fonds et les valeurs sont gardes dans un lieu sûr en l'occurrence dans un coffre-fort non accessible a tous.

1.4 Enrcgistrcmcnt comptablc dcs opérations dc trésorcric

Il s'agit essentiellement de la separation des tâches, du contrôle des enregistrements et verifications.

1.4.1 Séparations dcs tâchcs ct supcrvision

Les responsables de l'etablissement des journaux de tresorerie n'effectuent pas seuls les rapprochements bancaires. Le chef comptable et le DAF sont charges de verifier et d'apposer leur visa.

Precisons que les rapprochements bancaires sont regulierement etablis et que les soldes des comptes de banque sont regulierement rapproches des montants apparaissant sur les releves bancaires afin de determiner les erreurs commises par la banque ou par la societe.

1.4.2 Ics vérifications dc caissc

Les caisses sont verifiees periodiquement par un responsable n'ayant pas acces aux operations d'encaissements et de decaissements par especes. Ces verifications sont operees

de maniere inopinee.

Au niveau des ecritures comptables, les recettes sont encaissees des que possible, même si elles ne sont pas encore enregistrees et imputees. Les ecritures passees sont libellees avec precision. A chaque compte bancaire correspond un compte comptable specifique.

Au regard de la taille des deux societes et l'importance des flux de tresoreries, les interfaces entre la comptabilite et la tresorerie sont informatises, afin de limiter les risques d'erreurs.

L'acces aux fichiers comptables est reglemente et limite aux seules personnes qui sont autorisees d'où l'utilisation des « mots de passe » et le verrouillage automatique.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net