WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Agriculture urbaine à Kinshasa: Alternative à l'insécurité alimentaire

( Télécharger le fichier original )
par Blaise Muzingu Nzolameso
Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux - Diplôme d'études approfondies "DEA" 2005
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

COMMUNA UTE FRANÇAISE DE BELGIQUE

Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux

Unité d'Economie et de Développement Rural
Université Catholique de Louvain, Université de Liège, Fondation Universitaire
Luxembourgeoise, Facultés Universitaires Catholique de Mons.

Dynamiques d'une agriculture urbaine à Kinshasa / R.D. Congo :
alternative à l'insécurité alimentaire
Cas de la filière maraîchère

Promoteur :

Prof. Philippe LEBAILLY

Lecteurs et membres du jury:

Prof. Marc PONCELET (Univ. Liège)

Prof. Baudouin MICHEL (Fac. de Gembloux)

Mémoire présenté par :

Blaise MUZINGU NZOLAMESO

En vue de l'obtention de Diplôme d'Etudes Approfondies et Master en Développement, Environnement et Société.

Copyright : Aux termes de la loi belge du 30 juin 1994 relative au droit d'auteur, il est formellement interdit de procéder à la reproduction du présent document, par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation de l'auteur et de l'autorité académique de la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux.

Le contenu du présent document n'engage que l'auteur.

i

DEDICACE

A mon père André Muzingu et ma mère Georgette Mafuta à Mechelen en Belgique ;

A mon frère aîné Dr. Abbé Edouard Flory Kabongo, Diocèse de Namur en Belgique ;

A mes enfants : Blaise Muzingu et Vanessa Muzingu tous à Kinshasa pour avoir non seulement supporté des longs moments d'absences, mais aussi pour votre soutien spirituel et moral inestimable ;

A mes soeurs Kelly Vanessa à Liège et Winie Koffi à Londre ;

En mémoire de Tshiala Mapasa et Jean Muyadi Tsheick

Je dédie ce travail.

ii

REMERCIEMENTS

L'aboutissement de ce travail de recherche de troisième cycle ne tient non seulement à ma ténacité et ma foi dans l'entreprise, mais aussi à l'appui multiforme dont j'ai pu bénéficier depuis le début de cette formation post universitaire. C'est pourquoi j'aimerais remercier au terme de mes deux années de master (DEA) tous ceux et celles qui, de près ou de loin, m'ont apporté leur concours, sans lequel mes efforts auraient été vains.

Mes remerciements s'adressent d'abord au Professeur Philippe Lebailly pour avoir non seulement contribué à notre formation, mais aussi et surtout pour avoir accepté de m'initier à la recherche dans le domaine de l'économie et du développement rural sous sa direction dont le présent mémoire. Et à l'équipe d'accompagnement de cette recherche, je cite Prof. Michel Baudouin de la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux, Prof. Marc Poncelet de l'Université de Liège pour leur disponibilité permanente.

Mes vifs remerciements vont ensuite à Madame Monika Beck, chargée de mission à l'unité de l'économie et du développement rural, qui m'a fait part de ses précieux conseils et a consacré beaucoup de son temps à la correction de ce travail et cela malgré ses multiples obligations et également à tous les professeurs de cinq universités partenaires de ce programme inter universitaire de troisième cycle.

Ils vont également à Monsieur André Perreaux et Madame Rolande Perreaux à Orgeo, à mon jeune frère Mariens Muyadi, sa charmante épouse Ellen Donkor, et leur fils Noah, ainsi qu'à Raoül Muyadi, sa chère épouse Mamie KITOTO, et leur fils Destiny, pour tous les sacrifices consentis pour moi durant cette formation de troisième cycle en développement, environnement et société.

J'exprime aussi toute ma gratitude à tous ceux qui m'ont d'une ou d'une autre manière permis d'avancer dans mes recherches. A défaut de pouvoir les citer tous , qu'il me soit autorisé de mentionner les noms de Roger Bifwani, Xavier Bashonga, Delou Luyeye, Cyrille Mungenga, Majory Masuama, Ir. Mukuna, Mingashanga Seigneur , JP Makuakua Rigobert Mabana , Victor Ngalamulume , Adrien Manzanza, Germain Mukendi, Papa Muzalu , Roger Ntoto, Pasteurs N'singi et Paulin, Docteurs Alexandre et Pitshou, Apôtre Claude, Evangéliste Fidèle, Prophète Ngomo, Fr. Benjamin, Jonas, Flaviens et Franck .

iii

LISTE DES ABREVIATIONS

BCC Banque Centrale du Congo

BEAU Bureau d'études, d'aménagement et d'urbanisme

CECOMAF Centre de commercialisation des produits maraîchers et fruitiers de la

vallée de la N'djili

CRB Croix rouge de Belgique

CRDI Centre de recherches pour le développement international

CTOM Centre de traitement d'ordures ménagères

FOLECO Fédération des ONG laïques à vocation Economique du Congo

PAR Programme d'appui à la réhabilitation

PASMAKIN Projet d'appui aux Associations Maraîchères de Kinshasa

PMP Projet maraîcher et pisciculture

PNUD Programme de Nations Unies pour le Développement

RDC République démocratique du Congo

S.A. Sécurité alimentaire

S.A.U. Superficie agricole utile

SENAHUP Service national pour le développement de l'horticulture urbaine et

périurbaine

SENASEM Service National de multiplication des Semences

SMA Sommet Mondial pour l'Alimentation

SOLAGRI Solidarité pour une agriculture biologique intégrée

UCL Université Catholique de Louvain

TABLE DES MATIERES

DEDICACE i

REMERCIEMENTS ii

LISTE DES ABREVIATIONS iii

TABLE DES MATIERES iv

LISTE DES TABLEAUX INTEGRES AU TEXTE vii

LISTE DES FIGURES INTÉGRÉES AU TEXTE viii

LISTE DES PHOTOS ix

SUMMARY xi

INTRODUCTION GENERALE 1

1. Problématique 3

2. Hypothèses de base 6

3. Objectifs de recherche 6

4. Méthodologie de recherche 7

5. Résultats attendus 7

1. ETUDE DU MILIEU 8

1.1. Présentation de la ville province de Kinshasa 8

1.1.1. Historique 8

1.1.2. Localisation géographique 8

1.1.3. Climat 8

1.2. Urbanisation et Aménagement du Territoire 9

1.2.1. Concentration croissante de la population dans la ville Kinshasa 9

1.2.2. Administration territoriale 10

1.2.3. Lotissement de Kinshasa 10

1.2.4. Typologie de l'habitat dans la ville Kinshasa 11

1.3. Caractéristiques socio-économiques 12

1.4 Tendances socio-économiques 12

2. GENERALITES SUR L'AGRICULTURE URBAINE ET SECURITE ALIMENTAIRE 13

2.1. Notions sur l'agriculture urbaine 13

2.1.1. Définitions de l'agriculture urbaine 13

2.1.2. Importance historique de l'Agriculture urbaine 14

2.1.3. Différence entre agriculture urbaine et agriculture rurale 16

2.1.4. Catégorisation des activités de l'agriculture urbaine 16

2.1.4.1. Production végétale 16

2.1.4.2. Production animale 17

2.2. Approche historique sur la dynamique de l'agriculture urbaine 17

2.2.1. Aperçu historique sur l'agriculture urbaine en Afrique 17

2.2.2. Développement de l'agriculture urbaine à Kinshasa 18

2.2.3. Diffusion du maraîchage à Kinshasa 18

2.2.3.1. Période avant l'indépendance 18

2.2.3.2. Années après l'indépendance (1960-1993) 19

2.3. Fonctions de l'espace agricole urbain 22

2.3.1. Espace agricole urbain comme espace de biodiversité 22

2.3.2. Espace agricole urbain comme dépolluant 22

2.3.3. Espace agricole urbain comme paysage 23

2.3.4. Espace agricole urbain comme espace social 23

2.3.5. Espace agricole urbain comme espace d'apprentissage 23

2.3.6. Espace agricole urbain comme source de revenus 24

2.3.7. Espace agricole urbain comme espace vert 24

2.4. Sécurité alimentaire 25

2.4.1. Concept et notion 25

2.4.2. Dimensions de la sécurité alimentaire 25

2.4.3. Dimensions du problème de la faim 25

2.4.4. Bilans d'approvisionnement alimentaire 27

2.4.5. Insécurité alimentaire 27

2.5. Contraintes liées au développement de l'agriculture urbaine 28

2.5.1. Disponibilité foncière 28

2.5.2. Difficultés d'accès au crédit 29

2.5.3. Difficultés naturelles et techniques. 29

3. FILIERE MARAÎCHERE DANS LA VILLE PROVINCE DE KINSHASA 30

3.1 Définitions 30

3.2. Productions maraîchères 31

3.2.1. Superficies allouées à la production de légumes à Kinshasa 31

3.2.2. Typologie de légumes produits à Kinshasa 31

3.2.3. Facteurs régissant l'établissement des cultures maraîchère à Kinshasa 32

3.2.3.1. Climat 32

3.2.3.2. Sol 32

3.2.3.3. Topographie 33

3.2.4. Facteurs de production dans la filière maraîchères à Kinshasa 33

3.2.4.1 Terre 33

3.2.4.2. Travail 34

3.2.4.3. Capital d'exploitation 34

3.2.5. Rendements des cultures maraîchères à Kinshasa 36

3.2.6. Acteurs impliqués dans la production maraîchère à Kinshasa 36

vi

3.2.6.1. Maraîchers producteurs 36

3.2.6.2. Ouvriers agricoles 37

3.2.6.3. Agriculteurs occasionnels 37

3.2.6.4. Fournisseurs d'intrants agricoles 37

3.2.6.5. Structures d'appui 38

3.2.7. Principales difficultés liées à la production maraîchère 38

3.3. Commercialisation des produits maraîchers à Kinshasa 38

3.3.1. Bases de fixation de prix de vente d'une plate bande 38

3.3.2. Evolution des prix des légumes au producteur 38

3.3.3. Caractéristiques de la filière maraîchère à Kinshasa 40

3.3.3.1. Consommateur urbain 40

3.3.3.2. Liaison consommateur- producteur 40

3.3.3.3. Distribution des produits maraîchers à Kinshasa. 40

3.3.4. Principales difficultés rencontrées dans la commercialisation des légumes 41

3.4. Consommation des légumes dans la ville de Kinshasa 42

3.5. Approche genre dans la filière maraîchère à Kinshasa 42

3.6. Avantages de la filière maraîchère à Kinshasa 44

3.6.1. Apport à la sécurité alimentaire 44

3.6.2. Protection de l'environnement par l'assainissement du milieu urbain 48

3.6.3. Création d'emplois et accroissement des revenus 51

3.6.4. Contribution partielle à la durabilité de la ville 54

3.7. Limites et contraintes majeures de la filière maraîchère à Kinshasa 54

4. CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES 56

4.1. Conclusion 56

4.2. Perspectives 57

4.2.1. Stratégies relatives à la réglementation du système foncier 58

4.2.2. Stratégies relatives à la production maraîchère 58

4.2.3. Stratégies relatives à la commercialisation 59

4.2.4. Stratégies en matière de financement du maraîchage 59

5. RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES 60

LISTE DES TABLEAUX INTEGRES AU TEXTE

Tableau 1 : Catégorisation des activités recensées en agriculture urbaine 16

Tableau 2 Consommations alimentaires annuelles per capita (calories et g de protéines), ville

de Kinshasa, 1975-2000 27

Tableau 3 : Identification des légumes cultivés dans les périmètres maraîchers de Kinshasa 30

Tableau 4 : Typologie de légumes produits à Kinshasa et leur occupation de sol 31

Tableau 5. Rendements moyens en kg de quelques légumes par planche de 20 m2 36

Tableau 6. Évolution des prix des légumes produits à Kinshasa (U$ / Plate bande de 20 m2) 39
Tableau 7. Valeur alimentaire et nutritionnelle des légumes par 100 g de matière comestible46

Tableau 8. Volumes moyens de déchets au m3 produits par six marchés de Kinshasa 49

Tableau 9. Besoins en compost de 6 périmètres maraîchers de Kinshasa 49

Tableau 10. Synthèse sur la gestion des déchets par la filière maraîchère 49

Tableau 11. Résultat financier par plate bande de 20 m2 en $ US : Culture d'amarante 52

Tableau 12. Comparaison du revenu moyen annuel d'un maraîcher et d'un Fonctionnaire à Kinshasa 53

LISTE DES FIGURES INTÉGRÉES AU TEXTE

Figure 1 Évolution de la population de Kinshasa de 1884 à 2000 Source : PNUD / UNOPS,

2001 9

Figure 2. Occupations du sol par différentes catégories des légumes cultivés à Kinshasa 32

Figure 3 Évolution des prix des légumes cultivés à Kinshasa 39

Figure 4 Schèma type de la filière de commercialisation de légume dans la ville de Kinshasa

41

Figure 5. Consommation des légumes par tête d'habitant à Kinshasa (1975-2000) 42

Figure 6. Proportion d'hommes et de femmes dans la filière maraîchère à Kinshasa 43

Figure 7. Apport protéique des légumes divers (100g) à la sécurité alimentaire 47

Figure 8 Apport énergétique des légumes divers (100g) à la sécurité alimentaire 47

Figure 9 Contribution (par tête d'habitant) des légumes produits à Kinshasa à la sécurité alimentaire 48

LISTE DES PHOTOS

Photo 1. Légume feuille: Amarante/Site maraîcher du CECOMAF/2002. Photo 2. Légume fruit: Aubergine: Site maraîcher de Twengé/2002 Photo 3. Légume racine: Carotte: Site maraîcher de Bitabe/2002

Photo 4. Aménagement des plates bandes de culture : Site de N'djili /2002 Photo 5. Irrigation des plantes repiquées

RESUME

L'étude sur les dynamiques d'une agriculture urbaine à Kinshasa (République démocratique du Congo) a porté sur la filière maraîchère : principale activité de l'agriculture urbaine à Kinshasa.

Dans une ville à croissance démographique sans précédent, au taux de chômage critique et d'une misère perceptible dans toutes ses dimensions sociales et économique, l'activité maraîchère s'est confirmée comme alternative de lutte contre l'insécurité alimentaire.

Principale pourvoyeuse de nourriture (une moyenne de 567,6 mille t/an) et source d'emploi (18.831 exploitants) et de revenu (101$ par mois en moyenne) : elle approvisionne une population estimée à 7 millions d'habitants se nourrissant quotidiennement des légumes.

Cette étude réalisée essentiellement sur base des sources documentaires existantes ; présente le milieu de Kinshasa dans le temps et dans l'espace, l'agriculture urbaine et son importance sur la sécurité alimentaire, l'input et l'out put de la filière maraîchère dans la ville de Kinshasa avant de tirer quelques conclusions permettant d'envisager des perspectives de cette agriculture urbaine.

Les principaux résultats à signaler au terme de ce travail sont entre autre :

réduction de l'insécurité alimentaire par la disponibilité en qualité et en qualité, l'approvisionnement permanent en produits maraîchers divers et l'accessibilité de la population à ces légumes;

protection de l'environnement par l'assainissement du milieu urbain et préservation de la diversité des légumes;

amélioration du statut socio économique de la famille et en particulier de la femme ;

accroissement des revenus des manages des exploitants et création d'emploi ;

contribution à la durabilité de ville.

En dépit des contraintes rencontrées dans cette filière, il serait impérieux de prévoir un accompagnement régulier et adapté pour faire aboutir une telle dynamique.

xi

sommaire suivant






La Quadrature du Net