WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La liberté d'expression chez les jeunes casablancais

( Télécharger le fichier original )
par Bennani saadia , Saidy hind Eddahbi mustapha , Essalki brahim
Institut Polytechnique Privé de casablanca -  2007
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

DÉPARTEMENT DE GESTION

Méthodologie des Sciences Humaines

Présentation du projet :

La liberté d'expression chez les jeunes casablancais

Travail réalisé par : Bennani Saadia

Eddahbi Mustapha

Essalki Brahim

Saidy Hind

Encadré par : Mr. Imad-Eddine Hatimi, Institut Polytechnique

DATE DU DÉPÔT

22 / 05 /2008

Table des matières

Introduction.....................................................................................P.3

? Première partie - La liberté d'expression : approche théorique ....................P.6

Section 1: La liberté, différentes approches :.................................P.7

1.1) Approche philosophique ...........................................P.7

1.2) Approche politique...................................................P.8

1.3) Approche juridique...................................................P.9

Section 2: Le concept de la liberté d'expression :...........................P.10

2.1) Le cadre d'évolution de la liberté d'expression.....................P.10

2.2) Les autres formes de liberté...........................................P.10

2.3) Où s'arrête la liberté d'expression au Maroc........................P.11

2.4) Les obstacles à la liberté d'expression au Maroc...................P.12

Section 3: Les jeunes Marocains et la liberté d'expression :..............P.13

3.1) Les sujets tabous aux yeux des jeunes marocains...................P.13

3.1.1) La sexualité......................................................P.13

3.1.2) La royauté.......................................................P.14

3.2) Les formes d'expression de la jeunesse marocaine..................P.14

3.2.1) Le tatouage ......................................................P.15

3.2.2) Le style vestimentaire.......................................... P.15 

3.2.3) Le langage jeune.................................................P.15

3.2.4) La musique........................................................P.15

 

Deuxième partie - La liberté d'expression aux yeux des jeunes marocains ......P.16

Section 1 : Modèle de questionnaire..............................................P.17

Section 2 : Représentation, analyse des graphiques.............................P.21

Section 3 : Interprétation des résultats du questionnaires.......................P.30

Conclusion..........................................................................P.31

Webographie & bibliographie..................................................P.32

Introduction

La liberté s'explique comme étant une possibilité d'agir sans être soumis à un pouvoir d'autrui.

La liberté de penser est la possibilité pour chacun, d'avoir ses propres opinions sur tous les sujets, sans avoir à être inquiété par une quelconque autorité.

Dans un régime totalitaire, le délit d'opinion est l'opposé de la liberté de pensée, il consiste à poursuivre ceux qui auraient l'audace de soutenir une opinion qui a été interdite par l'Etat.

Dans des pays comme l'URSS ou la Chine, on a poursuivi des intellectuels pour leurs opinions dites « réactionnaires », dès qu'ils s'écartaient de la doctrine du parti et de la propagande officielle.

La liberté de penser est réduite par la censure du pouvoir.

L'Homme en tant qu'un être privilégié de pensées et de conscience, possède des droits qui assurent son humanité.

De ce fait, la liberté d'expression citée dans l'article 19 de la déclaration universelle des droits de l'Homme (10décembre 1949) se présente comme suit :

« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répondre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit».

L'intérêt et la justification du choix du sujet :

· L'importance de la jeunesse dans la population et le développement du pays

· Le rôle de la liberté dans l'épanouissement de la jeunesse

· L'appréciation de la valeur et des limites de la liberté d'expression dans la société

La problématique générale :

« La liberté d'expression est un aspect remarquable de la démocratie.

L'évolution de la société détermine son épanouissement, chez les jeunes casablancais. »

Objectif de notre recherche :

Comment les jeunes casablancais conçoivent-ils, leur liberté d'expression?

Justification des outils de recherche utilisés :

Nous allons recueillir directement, auprès de la population, des informations, et nous tenterons ensuite d'établir des relations d'association, entre la liberté d'expression et son épanouissement au sein des jeunes casablancais.

Nous nous adresserons directement à des participants sans recourir à la méthode expérimentale, nous utiliserons donc la méthode d'enquête.

Le sondage est la meilleure technique permettant de recueillir l'opinion des gens, et c'est la seule qui permet de généraliser les résultats.

Nous interrogerons, à l'aide de questionnaire, un nombre considérable de personnes.

Vu la sensibilité du sujet choisi, nous assurerons l'anonymat pour obtenir des informations exactes.

sommaire suivant