WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Financement des PME au Maroc: Contraintes et perspectives

( Télécharger le fichier original )
par Ali ELAMRY
ESC Toulouse - Master spécialisé en audit comptable et financier en environnement international 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

DEUXIEME PARTIE :

ETUDE EMPIRIQUE SUR

LE FINANCEMENT DES PME

CHAPITRE I : LE CADRE GENERAL DE L'ENQU?TE

Au différentes stade de leur existence, les PME ont manifesté toujours un besoin accru vers les fonds propres mais vue les insuffisances de ces derniers et afin de soutenir leur développement, elles se sont orientés vers le financement externe représenté par un environnement financier diversifiés et le coté national ou international.

En dépit de cette multitude de source de financement, les PME marocaines ont eu presque la même tendance de recourir le plus souvent au secteur bancaire, ce qui a permis la naissance et le développement de certaines relations entre les banques et les PME. Donc quelle est l'ampleur de cette relation ? Quel est son effet sur l'économie nationale ?

Afin de répondre à ces questions et à d'autres, et pour mieux cerner la problématique de financement des PME, notre étude a été menée suivant une démarche quantitative consistant à l'élaboration puis l'administration de deux questionnaires suivis d'une analyse et interprétation des résultats, le premier adressé aux PME, contenant des questions sur plusieurs volets à savoir le financement, la formation, le fonctionnement interne, le foncier, la fiscalité et l'environnement externe est ce pour comprendre l'ensemble des obstacles qui entravent son développement, et avoir une vue d'ensemble sur la PME au Maroc. Le deuxième est adressé aux banques afin d'identifier leur relation et leur comportement envers les PME.

Section I : l'échantillon choisi

Dans les sciences humaines, un échantillon désigne un certain nombre d'individus choisis dans une population de manière à la représenter et pouvant servir pour l'appréciation de cas du même genre. La question qui se pose à propos de tout échantillon est celle de sa représentativité. Il y a toujours une incertitude. Il faut être prudent pour décider dans quelle mesure les résultats établis

sur un échantillon peuvent être valables pour toute la population. Des risques d'erreurs existent toujours.

Ainsi, notre enquête a été réalisée sur la base d'un échantillon de vingt cinq PME éparpillées sur plusieurs villes du Maroc et oeuvrent dans divers secteurs:

- 17 PME dans le secteur industriel.

- 3 PME dans le secteur agricole.

- 5 PME dans le secteur de services

Toutefois, l'échantillon sur lequel s'est basée cette étude est un échantillon de convenance qui ne respecte pas la rigueur académique requise pour de telles études, il permet néanmoins par sa taille de 25 entreprises de conceptualiser une idée et certaines tendances générales sur l'état présent de la PME marocaine.

Un travail en profondeur demande des moyens très importants et des facilités de la part des dirigeants des PME. A ce propos, il faut signaler que notre attention était d'enquêter à travers un contact direct avec les dirigeants, mais on s'est heurté à des problèmes énormes. Parfois, il nous a été difficile, voir impossible, de pénétrer dans certaines entreprises. Autrement dit, le questionnaire est déposé auprès d'un responsable qui nous demande de revenir ultérieurement ce qui rend presque impossible le dialogue direct.

La réalisation de notre enquête, nous a permis d'une part de connaître les spécificités des PME notamment sa structure fortement centralisée et la difficulté d'accès aux informations pour tout intéressé notamment le chiffre d'affaires, elle nous a permis également de constater que la majorité des entreprises ont un esprit de méfiance quant à la réponse aux questions , cet état de fait témoigne les complications que rencontre la recherche scientifique dans notre pays.

Cependant, il nous a fallu faire un préalable aperçu, même bref, sur la manière d'élaboration des questionnaires aussi bien sur leur efficacité que sur leur limites.

Dans ce cadre nous allons présenter les étapes poursuivies pour réaliser les questionnaires.

Section II : les questionnaires

Du point de vue de leurs contenus, les 2 questionnaires ont combiné entre les questions de fait et les questions d'opinion, et du point de vue forme ont a combiné entre questions ouvertes laissant la liberté de répondre à la personne interrogée et d'autres fermées en leur proposant une liste de réponses parmi lesquelles elle doit choisir celle qui paraît plus explicative de son opinion.

A - Questions fermées

Chaque question fermée est suivie d'une liste de consignes parmi lesquelles on peut citer :

- Déterminer un nombre de réponses convenables (ce nombre n'est pas imposé)

- Déterminer la réponse convenable.

- Classer toutes les réponses proposées.

-Classer toutes les réponses convenables.

Il est facile de dépouiller de telles questions, toutefois, il faut être prudent quant aux réponses inattendues qui peuvent être un indicateur quant à la non-exhaustivité de la liste proposée.

B- Questions ouvertes

Ces questions sont généralement proposées lors du processus de préparation des questionnaires et ce pour essayer de limiter les réponses qui seront présentées dans les questions fermées. Mais la réalisation des questionnaires demande le mélange entre les 2 types de questions, car se contenter à des questions fermées crée une certaine monotonie à celui qui répond aux questionnaires et qui voit l'absence de son opinion personnelle et se baser seulement sur des questions ouvertes pose beaucoup de problèmes au niveau de dépouillement.

Cependant, la réalité est tellement dédommageante, la plupart des questions de nos questionnaires sont fermées pour économiser le temps pour ceux qui répondent au détriment des questions ouvertes dont les réponses peuvent nous donner une interprétation globale sur la manière de voir les choses chez les dirigeants des PME et les banquiers.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.