WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La déperdition des soins prénatals au Tchad

( Télécharger le fichier original )
par Franklin BOUBA DJOURDEBBE
IFORD/Université de Yaoundé II - DESS en démographie 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE IV : DEPERDITION DES SOINS PRENATALS AU

TCHAD: NIVEAUX ET DIFFERENTIELS

Dans ce chapitre, nous nous intéresserons essentiellement à l'analyse descriptive. Celle-ci permettra de mettre en évidence les différentes relations existantes entre la variable dépendante et les autres variables (variables indépendantes et variables de contrôle).

IV.1 NIVEAU NATIONAL DE LA DEPERDITION DES SOINS PRENATALS

Au Tchad, parmi les femmes utilisatrices des services prénatals, nombre d'entre elles ne se fidélisent pas au système des soins comme les normes de l'OMS le recommandent (4 visites au minimum avant l'accouchement, à intervalles réguliers). En se référant au tableau 4.1 illustré par le graphique 4.1, on constate d'une manière générale que la déperdition augmente avec le nombre de visites quelle que soit la durée de la gestation à la CPN1. Les probabilités de déperdition sont nettement plus faibles lorsque les CPN commencent dans le premier trimestre. Par ailleurs, ce qui apparaît plus frappant, c'est que la déperdition devient particulièrement très importante entre la CPN3 et la CPN4 quelle que soit la durée de la gestation à la CPN1. Cela montre l'intérêt de renforcer l'éducation sanitaire à la troisième visite sur l'intérêt de la continuité de visites.

En effet, la déperdition est de 0,05 ; 0,12 et 0,31 respectivement entre la CPN1 et la CPN2, entre la CPN2 et la CPN3, et entre la CPN3 et la CPN4 lorsque les CPN commencent dans le premier trimestre. Autrement dit, lorsqu'on a une cohorte fictive de 100 femmes qui débutent la CPN1 dans le premier trimestre, 5 femmes, 11 femmes et 26 femmes ne reviennent plus assurer la continuité des soins respectivement entre la CPN1 et la CPN2, entre la CPN2 et la CPN3, et entre la CPN3 et la CPN4. Lorsque les CPN commencent au-delà du premier trimestre, la déperdition est de 0,15 ; 0,33 et 0,48 respectivement entre la CPN1 et la CPN2, entre la CPN2 et la CPN3, et entre la CPN3 et CPN4. Ce qui signifie que 15 femmes, 28 femmes et 27 femmes sortent du système de santé respectivement entre la CPN1 et la CPN2, entre la CPN2 et la CPN3, et entre la CPN3 et la CPN4. Là encore, le niveau de déperdition à l'échelle nationale masque d'énormes disparités selon un certain nombre de caractéristiques retenues dans cette étude.

Graphique 4.1 : Evolution des probabilités de déperdition selon les visites au Tchad (EDST 1996-1997).

IV.2 LES DIFFERENTIELS

IV.2.1 AGE

Le test de Khi-deux montre qu'il n'existe pas d'association entre la déperdition et l'âge de la femme quelle que soit la durée de la gestation à la CPN1. Ce résultat ne conforte pas entièrement l'hypothèse qui postule que la déperdition augmente avec l'âge. Toutefois, nous constatons que les différences selon l'âge sont faibles entre les femmes qui commencent leur consultation au premier trimestre. En revanche, elles sont nettement plus importantes parmi les femmes qui commencent leur CPN au-delà du premier trimestre, les probabilités de déperdition étant plus élevées chez les plus âgées (35 ans et plus) que chez les jeunes (15-24 ans) et les adultes (25-34 ans) (graphique 4.2).

Graphique 4.2 : Probabilités selon l'âge au Tchad (EDST 1996-1997).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net