WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Hsupa couche physique

( Télécharger le fichier original )
par Didace KETA-WAPOUTOU
ParisTech - Master spécialisé 2007
  

précédent sommaire suivant

1.4 E-HICH

Ce canal physique descendant est utilisé par le mécanisme HARQ situé dans le Node B afin d'envoyer aux UEs des acquittements positifs (ACK) ou négatifs (NACK) des blocs reçus à chaque TTI. Le canal E-HICH est transmis à un débit fixe correspondant à un facteur d'étalement SF 128.

Signalisation (40 bits pour HICH et E-RGCH ou 20 bits pour E-AGCH

- - -

Tslot = 2560 chip soit Intervalle de temps WCDMA =1TS

Slot #0

Slot #i

Slot #14

Slot #1

Slot #2

1 Sous trame = 2 ms=3TS

1 Trame radio, Tt =10ms = 15 TS
Figure 4 : Structure de la trame E-HICH, RGCH et E-AGCH [TS25.211]

2. Medium Access Control (MAC) HSUPA

La couche de contrôle d'accès au medium (MAC) en HSUPA comprend trois parties: la couche MAC-d, la couche MAC-e et la couche MAC-es. Les couches MAC-e et MAC-es assurent respectivement la gestion des données transmises sur le canal de transport E-DCH, la sélection améliorée de combinaison de format de transport, la gestion des retransmissions rapides HARQ et la gestion de la macro diversité au niveau du mobile.

Dans le Node B, elles assurent respectivement le contrôle d'accès au canal physique (via l'ordonnanceur de paquets), la gestion des retransmissions rapides et la gestion de la macro diversité en combinant les flux montants issus de différents Node B.

MAC-d dans RNC

Flux MAC-d

Réarrangement (MAC-es dans
RNC

 

Flux MAC-d

MAC-e in BTS

E-DCH

E-DCH couche physique
dans Node B

E-DPDCHs

Figure 5 : Flux de données Utilisateur vers la couche MAC [HoTo06][TS25.141]

3. Hybrid Automatic Repeat reQuest (HARQ)

L' Hybrid Automatic Repeat request se base sur la diversité temporelle et permet, en cas de paquet erroné, de fusionner celui-ci avec le paquet retransmis ultérieurement suite à une demande de répétition (Figure 6). Le HARQ peut être caractérisé par certains paramètres tels que la synchronisation, l'adaptabilité ainsi que la manière dont est faite la combinaison. Quand la relation temporelle entre la transmission originale et la (ou les) retransmission(s) est fixe, l'opération HARQ est dite alors « synchrone ». En revanche, lorsque les retransmissions sont programmées à n'importe quel moment après avoir reçu un ACK, on parlera alors d'opération « HARQ asynchrone ». On dit qu'un système HARQ est adaptatif si on peut réaliser des retransmissions en utilisant un autre type de modulation autre que celui qui a été utilisé pour la transmission originale [RHa06].

L'HSUPA est un système non adaptatif car il utilise le même type de modulation. L'exécution de la fonctionnalité HARQ en Uplink se fait grâce deux type d'informations :

- ACK/NACK transmis sur le lien descendant du E-HICH par chaque cellule de l'Active Set E-DCH : état du décodage (succès ou non) de la transmission montante. Il permet d'indiquer s'il y retransmission ou transmission d'une nouvelle information.

- RSN : transmis sur l'E-DPCCH, il est utilisé pour transmettre le numéro de transmission montante HARQ. Après chaque TTI, l'entité HARQ doit demander au process HARQ de retransmettre les données si le buffer du process HARQ correspondant au prochain TTI est vide et notifier à l'entité de sélection E-TFC que le prochain TTI est disponible pour une nouvelle transmission.

E-HICH
14-16 ms 5.5-7.5 ms

DL

 
 
 
 
 
 
 
 

ACK/NACK

8 ms

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy