WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Comment réussir une bonne synthèse ?


par Nabil TIKNI
Mohemmed I, Oujda - DUESS & Master 2008
  

précédent sommaire suivant

2- Ce qu'elle est plutôt.

- un ensemble organisé d'éléments jusque là séparé ou associés différemment.

- elle forme une composition cohérente et ordonné dans la quelle le condidat confronte les documents sur les points essentiels qu'il aura dégagés

- les idées doivent s'enchaîner selon les étapes d'un raisonnement conçu comme le développement d'une problématique.

- distinguant l'essentiel du superflu.

- elle est neutre est objective, donc pas de marque d'énonciation (b prénom personnel ou modalisateurs) pas de partialité ni de jugement personnel sur les idées ; elle est fidèle, les idées des auteurs ne sont pas divisées ni extrapolées.

3 - SUR QUOI PORTE L'EVALUATION?

- La bonne compréhension des textes du corpus.

- La cohérence et l'organisation de la note de synthèse.

- La bonne maîtrise de la langue française.

4- quelques erreurs à éviter

a- Au niveau de l'introduction.

- ne pas oublier d'annoncer le plan, cet oubli rend la lecture très difficile et faire perdre toute la dynamique argumentative de votre développement ; ce plan doit être en phase avec la problématique ; c est lui qui la soutient!

- Ne pas confondre la problématique et thème ( la problématique doit être une phrase complète ( sujet, verbe , complément , sous forme d'une question ).Exemple :" l'apprentissage de la lecture -écriture au cycle 2 " = thème Quelle démarche et quels outils pour l'apprentissage de la lecture - écriture en GS de maternelle? = problématique .On voit nettement que la première formulation engage à l'inventaire, tandis que la seconde pose des problèmes de choix et d'adéquation de ces choix .

- L'absence de problématique rend le devoir sans intérêt.

b - Au niveau du développement.

- Suivre une démarche argumentative cohérente ! Beaucoup de copies ne sont que collages de citations ou de résumés. D'autres suivent des enchaînements à thèmes emboîtés, par associations d'idées.

- Savoir s'abstraire des raisonnements de l'auteur pour, s'abstenant de les produire ; s'en tenir aux idées essentielles.

- Bannir les citations!

- Surveiller le style, et l'orthographe!

c - Au niveau de la conclusion.

- Comprendre l'orientation des textes et saisir ce qu'ils ont d'essentiels en eux même et relativement aux autres.

- Les confronter en vue de saisir un problème qu'ils posent et les perspectives qu'ils dégagent ou refusent.

- Produire un texte, à partir de plusieurs textes -sources, reflétant la problématique l'ensemble.

B- COMMENT LIRE LES TEXTES SOURCES.

Avant d'entamer une lecture pertinente des documents, il faut lire attentivement l'énoncé proposé en début du dossier.
Le plus souvent, il y a un libellé du genre : "Vous ferez une synthèse objective, concise et ordonnée des documents suivants :"

Votre synthèse doit effectivement être objective : vos idées, opinions sur le sujet ne doivent pas apparaître ; uniquement celles des auteurs du dossiers et uniquement elles.
Elle doit être concise, guère plus d'une copie double d'examen. Pour être efficace, une synthèse ne doit pas se délayer.
Enfin, elle doit être ordonnée dans un développement rigoureusement structuré, comportant introduction, développement et conclusion. Ce développement doit permettre de mettre en évidence une réflexion qui répond à une problématique. Il ne s'agit en aucun cas d'une succession de résumés.

Les documents sont entre 3 et 7, plus généralement de 4 à 6, la moyenne étant à 5.

Il s'agit d'abord de déterminer la nature des documents :

· textes d'idées, essentiellement argumentatives

· textes littéraires : extrait de roman ou de pièce de théâtre, poème

· documents iconographiques, avec ou sans texte d'accompagnement : tableaux, photos, dessins, publicités, bandes dessinées

· documents statistiques : tableaux, courbes, histogrammes

Puis, on examine le para texte : les références des documents indiquent la date de parution (et permet une mise en perspective historique), le nom de l'auteur et le titre de l'oeuvre (qui peuvent donner des indications sur l'approche du problème : sociologique, morale, économique... ou sur le sujet du texte)

Pendant la première lecture des documents, vous devez faire l'inventaire des idées. Le mieux est de surligner les passages les plus importants (avec plusieurs couleurs pour distinguer différents thèmes, par exemple) en les a notant.
Puis récapitulez vos notes dans un tableau comportant une colonne par documents plus une pour d'éventuels commentaires. Inscrivez ensuite brièvement au bas de la colonne la position adoptée par l'auteur.

précédent sommaire suivant