WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Solidarité, famille et développement socio-économique en ville de Butembo

( Télécharger le fichier original )
par Muyisa LUSENGE
Université catholique du Graben - Licence 2008
  

précédent sommaire suivant

I.4. CONCLUSION DU CHAPITRE

Ce premier chapitre a tourné autour de la présentation des concepts de base. Il comporte trois sections dont la première tourne autour du concept solidarité en épinglant les différentes définitions, les différents types de solidarité et tant d'autres notions.

La deuxième section quant à elle présente les notions autour du mot famille en insistant sur les définitions, la famille comme système, la nuance entre famille et ménage, la parenté, ...

Enfin, la troisième section présente un bref aperçu sur les notions de développement.

Chapitre deuxième
PRESENTATION DU MILIEU D'ETUDE ET LES LIENS THEORIQUES ENTRE LA SOLIDARITE ET LE DEVELOPPEMENT

II.1. PRESENTATION DU MILIEU D'ETUDE

II.1.1. Aperçu historique de la ville de Butembo

Avant l'installation de la minière des grands lacs (MGL) dans la localité, cette partie du territoire de Lubero était une brousse parsemée de quelques cafiers et formée des plusieurs petits villages.

Butembo est connu en ce temps sous le nom de LUSANDO petit village où résidait l'ancien chef de YORA du groupement BUYORA.

Le mot « BUTEMBO » ne serait venu qu'après par altération linguistique de « MUTEMBO » un arbre géant qui se trouvait dans la cours de la parcelle d'un vieux papa. C'est de cet arbre que dérive le nom de Butembo qui donnera naissance au nom de toute l'agglomération indigène.

A l'arrivée de l'homme blanc au Congo, il sera créé des centres dont le rôle primordial sera la gestion des terres dites domaniales. Cette stratégie entraînera par voie de conséquence, non seulement la désagrégation des unités structurelles, mais aussi l'instauration de deux régimes fonciers.

D'une part, les terres indigènes gérées suivant : la coutume d'autre part, les terres vacantes soumises au droit court.

L'installation, en 1928 de la MGL, actuellement SOMINKI ; Butembo offrait l'avantage de faciliter l'approvisionnement et la distribution du matériel dans la partie Ouest du territoire de Lubero et en territoire de Beni.

Au demeurant, il se constituera un centre administratif et de négoce à Butembo.

Familiarisés à l'économie du marché, les ouvriers de la MGL, retraités ou licenciés, éprouvent de la peine à réintégrer leur milieu coutumier. Il en va de même des employés des colons et des « capita-vendeurs » des commerçants grecs. A la suite de la demande pressante de la population, l'Administrateur du territoire de Lubero autorisera celle-ci à s'installer sur ce lieu. Il s'en suivra la création de la cité indigène par l'arrêté du ministère des colonies du Congo Belge et du Rwanda-Burundi  N°21/503 du 23 Septembre 1949. L'ordonnance N° /138 du 15 mai 1956 soumettra la dite cité au régime de l'urbanisation

Son premier chef est : Romain MATOKEO MUSAVULI dans le but d'attirer plus des populations et soucieux d'ériger Butembo en une entité autonome, distribuera gratuitement des parcelles à la population. Cette pratique attirait la population périphérique ainsi que les commerçants grecs installés ou chef-lieu du territoire (45 Km).

En 1958, le centre de Butembo accède au statut de centre extra coutumier. En 1987, Butembo est reconnue comme cité moderne parmi les citées créées par les ordonnances présidentielles N° 87/238 du 29 juin 1987 portant création de 83 cités en République du Zaïre.

En 1999, la cité de Butembo se voit dotée d'un statut d'une ville par l'arrêté N°01/001 bis/CAB/GP-MK/99 du 29 septembre 1999 portant création des villes de Beni et de Butembo en province du Nord-Kivu, par les autorités rebelles du RCD/K-ML qui avaient choisi Beni comme siège de leur institution politique lors de la 2ème guerre dite de libération qui a éclaté le 2/08/1999 en RDC.

En 2001, le président du RCD/K-ML signe en date du 22 décembre le décret N°2001/038 portant création et délimitation de la ville de Butembo et ses communes en province du Nord-Kivu.

En 2003, le président de la République Démocratique du Congo, le Général major Joseph KABILA signe le Décret N°042/2003 en date du 28 mars portant création d'une ville pour hisser Butembo en ville après la réunification du territoire nationale.

précédent sommaire suivant