WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'énergie et le processus de mise en valeur du Cameroun français (1946-1959)

( Télécharger le fichier original )
par Moà»se Williams Pokam Kamdem
Dschang - Maitrise 2007
  

précédent sommaire suivant

B- ARTICLES DE REVUE

Abwa, Daniel, "Plaidoyer pour l'écriture de l'Histoire contemporaine du Cameroun", Ngaoundéré-Anthropos, volume VII, 2002,

Alduy, Paul, "La maîtrise de ses sources d'hydrocarbures est une nécessité vitale pour l'Union française", Marchés coloniaux du monde, n°442, mai 1954, pp.1273-1276.

Anonyme, "Après la course aux mégatonnes le "sur-mesure" nucléaire", Science et vie, n°730, juillet 1978, pp.24-31.

Capponi, A., "Le lignite de Dschang", Bulletin de la société d'études camerounaises, n°7, 1974, pp.75-86.

Coquery - Vidrovitch, Cathérine,  "Les changements économiques en Afrique dans le contexte mondial (1935-1980)", in Mazrui A.A (éd), Histoire générale de l'Afrique, tome VIII : l'Afrique depuis 1935, Paris, Unesco, 1998, pp. 201-215.

Deutchoua, Xavier Luc, "Noir silence sur l'or noir", Les cahiers de Mutations, n°040, octobre 2006, p.4.

Hoffherr, René, "Le Cameroun, exportateur d'énergie", Marchés coloniaux du monde, n°442, mai 1954, pp.1569-1571.

Mbock Minlend, A.S., "L'équipement hydroélectrique du Cameroun", Revue de géographie du Cameroun, vol. IX, n°s 1 et 2, 1990, pp.68-80.

Owona, Adalbert, "Les liens franco-camerounais ne datent pas d'aujourd'hui", Cameroon- tribune, numéro spécial, 8 février 1979, pp.43-46.

C- THESE ET MEMOIRES

Kaptué, Léon, "Travail et main-d'oeuvre au Cameroun sous régime français 1916-1952. Approche historique", mémoire de Master's degree en Histoire, Université de Yaoundé, 1978, 331p.

Mbekek Peg, Ambroise, "Le barrage hydroélectrique d'Edéa de 1947 à 1981 : approche historique", mémoire de maîtrise en histoire, Université de Yaoundé I, 2006, 94p.

Mouanjo, J.-D., "L'investissement public français au Cameroun de 1945 à 1960", mémoire de maîtrise en Histoire, Université de Yaoundé, 1991, 138p.

Ndjieunde, Germain, "La création des entreprises industrielles au Cameroun de 1950 à 1970", thèse complémentaire de sciences économiques, Université de Paris Dauphine, 1971, 197p.

Ngandjeu, J., "Contribution de l'Electricité du Cameroun à la symbiose ville- campagne. L'exemple de N'Lohe- Nkongsamba - Loum - Mbanga", enquête de fin d'année en vue de l'obtention du diplôme supérieur de journalisme, ESIJY, 1973, 58p.

Njike, Yvonne, "Yaoundé, une ville en pleine expansion 1922-1959", mémoire de maîtrise en Histoire, Université de Yaoundé I, 2000, 168p.

Njoh, Salomon, "Le FIDES et son impact sur le développement économique et social du Cameroun sous tutelle française 1947-1957", mémoire de DIPES II en Histoire, Ecole Normale Supérieure de Yaoundé, 1991, 229p.

Njomkam, J-A., "L'énergie et le développement du Cameroun : l'exemple du complexe électro-métallurgique d'Edéa", mémoire présenté en vue de l'obtention du diplôme d'ingénieur commercial, Université de Grenoble, 1966, 377p.

Nwaha, S., " Influence des centrales hydroélectriques d'Edéa et Song-Loulou sur le développement de la Sanaga-maritime de 1953 à 2003", mémoire de maîtrise en Histoire, Université de Yaoundé I, 2005, 118p.

Onambélé, Ph.-D., "Le rôle du parlement camerounais dans l'évolution socio- économique du pays : approche historique 1946-1960", mémoire de maîtrise en Histoire, Université de Yaoundé I, 2003, 90p.

Tchapga, Flavien, "L'ouverture des réseaux électriques des pays d'Afrique subsaharienne aux capitaux privés : choix organisationnels et contraintes institutionnelles", thèse de doctorat en sciences économiques, Université de Paris XIII, 2002.

Touna Mama, "Planification du développement et commerce extérieur de sous développement", thèse de doctorat 3e cycle en sciences économiques, Université de Yaoundé, 1981, 291p.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.