WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact des communications modernes et traditionnelles sur les relations sociales dans le secteur Gisenyi (1998-2010)

( Télécharger le fichier original )
par Pascal BIZIMANA
Université libre de Kigali campus de Gisenyi - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.11. NECESSITE D'UNE FORMATION FACE A L'INTRODUCTION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS LA SOCIETE

Il est certain que la participation des citoyens à l'oeuvre de développement ne peut s'obtenir seulement que par la mise en place d'un système adapté de communication, L'usage de ces nouvelles technologies d'information et de communication dans nos sociétés doit être adapté à une formation appropriée à l'orientation et aux objectifs fixés par les politiques en vigueur. L'introduction des techniques de l'information et de la communication dans le système éducatif est considérée comme positive par certains, superflue par d'autres. Cette contradiction contraint à la recherche d'arguments objectifs, c'est grâce aux résultats du tableau ci-dessous que nous analyserons cela

Tableau 14: Nécessité d'une formation adéquate aux TIC

Nécessité d'une formation adéquate pour

Effectif

Pourcentage

Internet

56

65.9%

Téléphone

24

28.2%

Fax

6

7.1%

Courrier postal

1

1.2%

total

85

100%

Source : Notre enquête, avril 2010

Comme il est clairement noté dans le tableau ci-dessus, plus de la moitié des enquêtés soit 65.9% ont répondu qu'il était évident qu'une formation adéquate est à envisager face à l'usage des nouvelles technologies d'information et de communication notamment l'internet, au sein de notre société «Les machines communicantes se développent également dans la vie quotidienne (fax, répondeur téléphonique, voire ordinateur connecté) et contraignent déjà chacun à acquérir une familiarisation de leur usage» souligne un enquêté.

Et il continue dans ce sens en disant «néanmoins, la politique volontariste du gouvernement nous a permis à nous les enseignants de nous former pendant les vacances, en échange d'une modeste indemnité financière, nous nous engageront activement dans le développement de l'informatique pédagogique qui vont suivre».

L'impact d'Internet dans les pays en voie de développement est multiple : Internet change les méthodes traditionnelles des métiers de l'information en créant de nouvelles sources d'information et de nouveaux moyens de communication universels, et c'est pour cette raison qu'il s'avère utile de familiariser l'outil informatique avec la population afin qu'elle tire bénéfice largement son usage. 28.2% de personnes interrogées ont souligné que ceux qui utilisaient le téléphone, ne bénéficiaient pas de toutes ses fonctionnalités à cause de l'ignorance de l'outil due à l'insuffisance d'informations nécessaires. «C'est rare de trouver de nos jours un téléphone vendu avec catalogue ou manuel d'utilisation, alors, comment voulez-vous que je profite toutes ses fonctionnalités lorsque je l'achète pas avec son manuel d'utilisation ?» se plein un enquêté. 8.3% des enquêtés ont souligné que, l'apprentissage de l'usage du fax et de l'envoi d'un courrier via la poste qui sont aussi des moyens de communication moderne était utile pour bénéficier pleinement des services tirés de ces voies de communication.

Nous dirons que l'utilisation des moyens modernes de communication et d'information doit obéir aux exigences de la nouvelle pédagogie extrascolaire pour ne pas dire de l'éducation tout court. En effet la nouvelle éducation, qui ne doit pas ignorer les moyens modernes de communication, sera celle du dialogue et de la formation sous peine de trahir sa mission.

Elle est obligée de tenir compte des réalités quotidiennes du milieu social dans le quel elle s'opère et surtout des modes d'expression de ce même milieu. . Il n'est pas imaginable, aujourd'hui, de sortir du système scolaire sans savoir écrire avec un stylo ; demain, il ne sera plus possible de ne pas savoir utiliser un clavier d'ordinateur. Cette maitrise initiale amènera également à l'usage des réseaux.

( http://www.marketing-etudiant.fr/memoires/w/web20-acteurs-economiques.php+impact+socio-economique+de+la+communication&cd =2&hl=Fr&ct=clnk&gl=fr consulté le 23/4/2010)

Les grandes questions sur les quelles l'UNESCO se concentre entant qu'expert et conseiller impartial sont : comment peut - on employer les TIC sans toute fois faire entrave aux moeurs sociales vues qu'elles sont capital pour accélérer le progrès de l'éducation ? Comment les TIC peuvent-elles entraîner un meilleur équilibre entre l'équité et l'excellence dans l'éducation en particulier et dans la société en général ? Et comment l'éducation peut-elle préparer les individus et la société à maîtriser et à tirer bénéfice des TIC qui imprègnent de plus en plus tous les domaines de la vie?

Une explication impartiale a été a loué à toutes ces préoccupations précédemment citées, qui est d'adapter ces TIC à l'environnement au contexte social dans les quel les bénéficiaires s'y trouvent afin de tempérer les effets néfaste que pourraient entraîner ces TIC à la société.

( http://www.portalunesco.org/communication&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr consulté le 12/03/2010).

CONCLUSION PARTIELLE

A l'issu de ce chapitre intitule «AVANTAGE DES COMMUNICATIONS TRADITIONNELLE ET MODERNE DANS LES RELATION SOCIALES AU SEIN DU SECTEUR GISENYI».

Nous aimerions faire une récapitulation de tout ce qui a été développé là-dessus.

En effet dans ce chapitre, il a été question de montrer les avantages que la société tire des communications traditionnelle et moderne, ainsi nous avons montré que, même si les voies de la communication traditionnelle notamment la flute, réunion, la cloche, le messager, le tambour et autres, sont d'usage moins courant dans le domaine de communication, qu'ils jouent un rôle qu'on pourrait qualifier de social dans la mesure où ils sont symboles des pratiques traditionnelles notamment dans les cérémonies diverses comme le mariage. La communication moderne quant à elle, est d'une grande importance vu son rôle joué dans le processus du développement socio-économique du quotidien, notamment les TIC qui se montrent conquérantes dans tous les domaines de la vie pratique (éducation, santé et économie,...), raison pour la quelle sa promotion au sein de la société doit être prise en compte pour assurer un développement durable.

Nous avons vu que l'introduction des TIC devrait être accompagné d'une formation appropriée pour ne pas faire entrave à l'éthique sociale et pour un usage adapté au contexte social du moment. Nous avons vu aussi la place que chacune des communications occupe au sein de la société. Celle dite traditionnelle serait orientée plus vers la symbolisation et la consolidation de la culture, de la tradition et de la cohésion sociale. Tandis que celle dite moderne, est orientée vers le développement socio-économique durable.

Les moyens traditionnels semblent limités en dépit de leur pertinence sociale (consolidation de la cohésion sociale). Mais aussi les moyens modernes présentent quelques méfaits surtout dans les pays en voie de développement.

Suite aux résultats recueillis sur terrain, nous avons pu vérifier notre première hypothèse

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net