WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de guinée: contribution à l'étude des menaces liées à la ruée vers le pétrole au nigéria.


par Fabrice NOAH NOAH
Universiré de Yaoundé II- Soa - DEA en géostratégie 2013
  

précédent sommaire suivant

SECTION III : LE NIGERIA : UN PRODUCTEUR DE PETROLE AU CENTRE DES

ENJEUX ENERGETIQUES DES GRANDES PUISSANCES :

La production pétrolière nigériane est importance. Celle-ci l'a propulsé, depuis quelques années, dans le cercle des quinze premières nations productrices de pétrole au monde.200 La place du pays, dans l'équilibre du marché, s'en est trouvée renforcée. En effet, les différents chocs pétroliers ont permis aux grands consommateurs de voir les risques d'un marché trop dominé par les producteurs du Golfe persique. Ces derniers ayant fait étalage de leur puissance pendant les crises de 1973 et 1979, il fallait, pour les grands consommateurs de pétrole, trouver un moyen d'amenuiser leur capacité de « nuisance » et penser à trouver des marchés alternatifs. C'est pour cette raison, qu'à partir de la fin des années 1990, l'Afrique connaitra un redéploie-

198 -Idem.

199 - Cf. Etude de cas publiée le 20 janvier 2012 sur www.eiti.org/files/2012/05-11case_stud...

200 - Op.cit

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 43

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

ment stratégique des grandes puissances, à la recherche d'alliés de revers aux producteurs moyen-orientaux. Le Nigéria, comme d'autres marchés pétroliers « marginaux », se retrouve alors au centre des enjeux de puissance des grands consommateurs. Ceux-ci tendent à se servir de lui comme une vitrine de leur assise géostratégique dans le Golfe de Guinée, région pétrolière la plus dynamique d'Afrique. Le pétrole occupe alors une place importante dans les relations internationales du pays (Paragraphe 1). Cette situation facilite son encerclement stratégique (Paragraphe 2), et y favorise l'échec des politiques de développement durable (Paragraphe 3).

PARAGRAPHE 1 : Les relations internationales du Nigéria à l'heure du boom pétro-

lier.

A- Les relations du Nigéria avec les grands consommateurs comme source de son extraversion étatique:

La période qui suit les indépendances en Afrique est marquée par la volonté, des anciennes colonies, de faire entendre leur voix sur la scène internationale. Le rassemblement des pays non alignés constitue alors une tribune privilégiée pour ces pays qui ne veulent pas se laisser emporter par le vent de la confrontation entre l'Est et l'Ouest dès 1947. Cette « voie alternative » qui a empiriquement vu le jour entre 1945 et 1955,201 apparaissait « comme la technique ou la recette la plus appropriée pour assurer le maintien et la sauvegarde de l'indépendance ».202 Il fallait, surtout pour les pays Africains, se départir enfin de toute tutelle après de nombreuses années de colonisation souvent brutale. Ces jeunes nations, qui voulaient vivre politiquement mais aussi économiquement, vont commettre, pour la majorité d'entre elles, l'erreur de bâtir leur prospérité sur des survivances de la colonisation.

Les grandes puissances occidentales, dans un premier temps, puis asiatiques, se sont servies du commerce des matières premières avec l'Afrique pour y dérouler leurs projets géostratégiques. Il s'en est suivi une nouvelle forme de dépendance de ce continent envers des nations étrangères, cette fois, sous le couvert de relations économiques et commerciales. L'importance de la production pétrolière nigériane, a constitué une raison du développement de ses relations internationales avec de nombreuses puissances. Les Etats-Unis, la Chine, la France, l'Angleterre, mais aussi les Pays-Bas et l'Italie font partie des principaux partenaires du secteur pétrolier nigérian. La rivalité entre certaines de ces puissances, à la fin de la seconde guerre mondiale, va constituer pour le Nigéria, comme pour d'autres pays pétroliers du Golfe de Guinée, un facteur de conflit et d'exacerbation des tensions ethniques. La guerre du Biafra au Nigéria, entre mai 1967 et janvier 1970, constitue ainsi un exemple de l'embrigadement stratégique des pays pétroliers africains. Ce conflit, qui a pu être motivé par la grande rivalité politique entre Haoussa du nord, Yorouba de l'ouest et

201 - Voir les relations internationales : le tiers monde dans la société internationale : la stratégie et l'avenir du Non-alignement.

202 - Idem.

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 44

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

Ibo originaires de l'Est du pays,203 constitue une véritable guerre de sécession aux relents pétroliers. Le Biafra, d'où étaient extraits quotidiennement à l'époque 400 000 barils de pétrole,204 représentait déjà un enjeu pétrolier majeur pour les protagonistes nationaux et internationaux de cette guerre, qui fit plusieurs milliers de morts.205

De même, la volonté des grands consommateurs de profiter du pétrole nigérian, à moindre coût, va entrainer une période d'incertitude politique marquée par de nombreux coups d'état. Le pays connaitra alors une succession de régimes militaires, qui continueront d'entretenir les relations pétrolières avec les clients du brut nigérian. Au cours de la période de gouvernement autocratique au Nigéria, l'exploitation pétrolière au Nigéria va connaitre un certain dynamisme. Le manque d'ouverture de la gestion pétrolière sera alors favorable à l'encrage stratégique des puissances dans le pays. C'est d'ailleurs la raison du renouveau diplomatique que connaissent nombre de pays du continent au moment de la découverte de réserves pétrolières exploitables sur leur territoire.

B- Boom pétrolier et renouveau diplomatique en Afrique : l'exemple du Nigéria :

Le rôle du pétrole dans le dynamisme diplomatique que connaissent de nombreux pays africains est indéniable. Son statut d'énergie de la « puissance » fait qu'il a constitué, pour certains d'entre eux, l'ultime étape vers la reconnaissance et la considération internationales. Dans bien des cas, la simple présence du pétrole dans le sous-sol ou les fonds marins d'un pays le fait passer du statut de pays inconnu, déconsidéré ou jugé infréquentable, à celui de nation amie des grandes puissances.

L'importante production pétrolière du Nigéria, lui a permis de devenir un partenaire important de nombreuses grandes puissances. Les Etats-Unis, par exemple, entretiennent de bonnes relations diplomatiques avec le pays. Cela est d'autant plus utile, que le Nigéria est du nombre de ses cinq premiers fournisseurs. En 2004, les Etats-Unis ont acheté au pays 1,1 million de barils par jour, soit plus de la moitié de ses exportations.206Les relations pétrolières ont progressivement quitté le terrain commercial, pour s'élever à la diplomatie et à la coopération militaire. Comme le dit Stephen Solar, l'Afrique est « un continent aux vastes ressources minérales et pétrolières [...] »207 et constitue, par conséquent, un acteur indispensable au développement industriel des Etats-Unis.

Les relations diplomatiques entre le Nigéria et l'Angleterre sont fondées sur l'expérience coloniale. Le pays fait partie du Commonwealth et participe ainsi à la promotion des valeurs et de la culture anglaises. Toutefois, l'influence actuelle de l'Angleterre dans le pays, ne peut réellement être comprise, sans la prise en compte

203 - Voir « Biafra, guerre du. » Microsoft®Encarta®2009 [DVD]. Microsoft corporation, 2008.

204 - Ibid.

205 - Entre 1 et 2 millions de morts selon les sources.

206 - Voir Philippe Sébille Lopez, « les hydrocarbures au Nigéria et la redistribution de la rente pétrolière », in Afrique contemporaine, n° 216, avril 2004, p.

207- cf. Stephen Solar, alors président de la sous-commission sur l'Afrique de la chambre des représentants, in « US in Africa » subcommittee on africa, committee on foreign affairs, house of representatives, 96th congress,

op.cit P. 209.

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 45

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

du rôle de la multinationale Royal Dutch Shell. La compagnie anglo-néerlandaise est le plus grand opérateur du secteur pétrolier au Nigéria. Cette proximité commerciale entre ancienne colonie et ex-puissance coloniale démontre que ce n'est pas seulement la France qui a su garder de bonnes relations avec son ancien « empire » d'Afrique.

La Chine, grande puissance économique, essaye, depuis un certain nombre d'années, de se faire une place dans la région de toutes les convoitises.208 La politique qu'elle mène, sous le signe d'un partenariat Sud-Sud, lui permet de nouer des relations commerciales avec plusieurs pays souvent en indélicatesse avec l'Occident. D'abord implantée au Soudan, la Chine a su, en quelques années, élargir son empire africain au Nigéria et à d'autres marchés marginaux. Ce grand intérêt pour les ressources naturelles de ses partenaires commerciaux fait dire à Christian HARBULOT qu'« un des objectifs de la Chine, dans sa quête de devenir une grande puissance, est de capter le maximum de ressources énergétiques et de matières premières. ».209Celles-ci servent alors, non seulement, à assouvir la soif de matières premières de l'industrie chinoise, mais aussi à rendre plus empirique la volonté de puissance de l'empire du milieu.

précédent sommaire suivant