WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de guinée: contribution à l'étude des menaces liées à la ruée vers le pétrole au nigéria.


par Fabrice NOAH NOAH
Universiré de Yaoundé II- Soa - DEA en géostratégie 2013
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION GENERALE :

Il était question au cours de notre travail de recherche, d'établir la relation qui existe, au Nigéria, entre les enjeux énergétiques et l'insécurité. Nous nous sommes interrogés sur l'éventualité que les nombreuses convoitises sur le pétrole nigérian puissent constituer des facteurs d'insécurité. La théorie néoréaliste des relations internationales, que nous avons convoquée, nous a permis de démontrer que l'Etat est souvent concurrencé, dans ses domaines de souveraineté, par des acteurs plus subtils et souvent plus efficaces. Nous avons, dans un premier temps, illustré ce fait à travers une présentation du pétrole comme la ressource énergétique au coeur de l'extraversion étatique du Nigéria. Nous avons démontré que la politique énergétique des grandes puissances est au centre de leur vision stratégique du Golfe de Guinée, et donc, du Nigéria. L'importance du pétrole dans les relations internationales du pays, apparait comme une preuve de la volonté des grands consommateurs de le mettre au service de leur projet géostratégique. Nous avons alors démontré que les relations commerciales entre le Nigéria et les clients de son pétrole ont abouti à son encerclement géostratégique et à l'échec des politiques de développement durable. La présentation des potentialités pétrolières du Nigéria, de l'organisation et de la gestion de son secteur pétrolier, nous a permis d'avoir une première impression sur les éventuelles limites d'une administration trop centralisée et dominée par les autorités politiques. Ce constat nous a permis de présenter les principales poches d'insécurité pétrolière au Nigéria, à savoir la gestion des dirigeants politiques, les actions des multinationales pétrolières et la contestation menée par un nombre important de ressortissants du delta du Niger d'où provient 90% pétrole nigérian. Nous avons démontré que cette insécurité « pétrolière » constitue un facteur favorable au développement d'autres formes d'insécurités telles que la corruption ou la grande criminalité.

Dans la seconde partie de notre travail, nous nous sommes attelés à démontrer que la gestion inadéquate du secteur pétrolier nigérian a une incidence sur la capacité du pays à percevoir et à s'adapter aux défis actuels du monde. Nous avons démontré comment les manoeuvres politiciennes ont empêché l'émergence du Nigéria en tant que puissance régionale véritable. Il est difficile pour les autorités politiques de concevoir un projet de développement qui soit ancré dans les réalités locales et bénéfique à l'autosuffisance énergétique du pays. De même, le déficit de vision stratégique des dirigeants nigérians a fait que l'importante démographie du pays, qui est pourtant un atout, devienne un obstacle à son développement. Nous avons démontré qu'une des limites majeures de la gestion du pétrole nigérian est l'« ethnicisation » de la rente, et l'utilisation de celle-ci comme moyen de s'attirer les faveurs des populations des régions productrices. Nous avons présenté le dynamisme de la production pétrolière dans le Golfe de Guinée comme un obstacle à la coopération énergétique. Nous avons également dressé le bilan des avancées dans la gestion du pétrole, depuis le retour de la démocratie. Nous nous sommes attelés à présenter le bilan de l'action des partenaires du pétrole nigérian, dans la consolidation de la bonne gou-vernance et de la démocratie. Nous avons enfin abordé la question du développement durable, en faisant un état des potentialités du pays, tout en présentant sa pro-

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 142

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

motion comme une solution à l'insuffisance énergétique et un appui véritable à la croissance.

Au terme de notre recherche, nous pouvons affirmer que le pétrole est, incontestablement, une énergie stratégique au Nigéria. La volonté des dirigeants du pays de lui faire jouer le rôle d'énergie de la puissance a cristallisé sur son exploitation de nombreux intérêts. Au fil des années, il est devenu un des piliers de la stabilité politique, économique et sociale du plus grand producteur d'Afrique. Il participe au dynamisme de sa diplomatie et a une responsabilité dans sa stature internationale actuelle. L'importance des potentialités pétrolières ; mais surtout la grande permissivité de la filière nigériane y ont favorisé l'essaimage d'acteurs toujours plus nombreux et déterminés à tirer, par tous les moyens, leur épingle du jeu pétrolier. Autorités politiques, militants dans le delta du Niger et partenaires internationaux (compagnies pétrolières, institutions financières, agences de crédit à l'exportation, sociétés de services pétroliers, etc.) s'affrontent alors dans une bataille qui a pour objectif principal le contrôle du circuit de production.

Cette confrontation inégale, qui se fait au détriment du bonheur d'une grande partie de nigérians, a des conséquences majeures sur la sécurité du Nigéria. Il est actuellement un des pays africains les plus exposés à la pollution ; mais aussi à l'instabilité sociale et politique ; à la récession économique et au sous-développement. En outre, l'encerclement stratégique de son territoire, par les grands consommateurs de pétrole, fait peser sur lui le risque de pâtir des dommages collatéraux d'un affrontement entre eux ou de subir les contrecoups de sa coopération avec des pays dans la ligne de mire de groupes terroristes internationaux ou locaux. Les enjeux énergétiques constituent de véritables facteurs d'insécurité, qui remettent en question la capacité du pays à prétendre à un statut de puissance régionale.

En effet, les chances pour le Nigéria de faire de ses importantes potentialités pétrolières des facteurs de sa puissance et de son développement sont réduites. Ceci à cause, entre autres, de la relative inorganisation de son secteur pétrolier et de la volonté des dirigeants politiques de se plier au diktat des compagnies pétrolières internationales. Le manque d'initiatives et la faible marge de manoeuvre des autorités politiques font planer sur lui le spectre de la déchéance de pays comme l'Iraq ou la République Démocratique du Congo, qui souffrent d'une instabilité « chronique », faute de n'avoir jamais pu réaliser un leadership durable sur la richesse de leurs territoires. Même les réformes amorcées par les gouvernements démocratiques depuis 1999, dont certaines se sont pourtant révélées courageuses et opportunes, n'ont pas encore réussi à venir à bout des menaces que constituent sa dépendance stratégique ou la faible diversité de son économie. L'avenir du Nigéria repose alors entre les mains des générations actuelles. Elles doivent mettre à profit l'expérience tirée de cinquante sept ans de politiques et de stratégies pétrolières inefficaces. Les dirigeants politiques, qui sont les principaux responsables de la situation d'insécurité dans laquelle se trouve le pays, doivent mettre toutes leurs forces à la reconquête de la souveraineté énergétique du Nigéria. Ils doivent, pour cela, oser prendre des décisions qui vont à l'encontre des intérêts des grands consommateurs de pétrole.

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 143

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

L'émancipation stratégique du Nigéria est la condition sine qua non à son passage du statut de pays à risque à celui de puissance régionale ou mondiale. Si l'exploitation du pétrole a pu apporter de nombreux avantages financiers au Nigéria, elle peut, dès aujourd'hui, être le moyen par lequel il accèdera à la puissance ultime. Il faut pour cela que les autorités politiques en prennent conscience. C'est un impératif pour le pays qui abritera, à l'horizon 2050, la cinquième population mondiale.

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 144

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

précédent sommaire suivant