WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les AVC au Maroc: etude des maladies à  risque et analyse des déterminants du degré d'handicap


par Rajae TOUZANI
CERDI / LASAARE - Master 2 économie de la santé et développement international  2013
  

précédent sommaire suivant

B/ Les enseignements des effets marginaux

TABLEAU 13: RESULTATS DES EM

Les

variables
explicatives

Sexe confondu

Hommes

Femmes

HTA

Diabète

MC

HTA

Diabète

MC

HTA

Diabète

MC

 

-0.0022904

0.0007213

-0.0010865

0.0018793

0.0011253

0.000282

-0.0037939

-0.0009716

-0.010283

Educ

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(-3.34)

(1.56)

(-2.84)

(1.70)

(3.82)

(0.66)

(-2.36)

(-1.44)

(-1.50)

 

0.0063166

0.003951

0.0014868

0.0081645

0.0014811

0.0018635

0.0130362

0.0025457

0.0010203

Age

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(8.98)

(7.22)

(5.08)

(6.70)

(4.63)

(3.86)

(8.76)

(2.16)

(1.78)

 

0.0450725

0.0157018

-0.0032767

0.0410197

0.016172

-0.006539

0.056062

-0.0114553

-0.0036497

Tabac

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(2.38)

(1.44)

(-0.49)

(2.02)

(1.72)

(-1.14)

(0.68)

(-0.45)

(-0.25)

 

-0.0205756

0.0097964

-0.0162193

-0.0272834

0.0012556

-0.0137537

0.0330903

0.0161372

-0.0064069

Sport

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(-1.86)

(1.29)

(-2.48)

(-1.43)

(0.37)

(-1.60)

(1.13)

(1.50)

(-0.86)

 
 

0.0519651

0.0265234

 

0.0578629

0.0278768

 

0.0621227

0.0431269

HTA

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(6.08)

(4.69)

 

(4.25)

(3.42)

 

(2.24)

(1.82)

 

0.0864695

 

0.0176404

0.116053

 

0.0165891

0.1711144

 

0.0123718

Diabète

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(6.92)

 

(3.89)

(4.94)

 

(2.45)

(4.82)

 

(1.65)

Maladies

0.0904869

0.032351

 

0.1124947

0.009179

 

0.1910214

0.0222979

 

Cardiaques

(6.64)

(3.91)

 

(4.42)

(1.98)

 

(4.65)

(1.87)

 

Probabilité
d'apparition
de la maladie

0.13709884

0.08278417

0.03851452

0.05719173

0.02643357

0.03884797

0.35477344

0.0546459

0.02703035

36

La probabilité estimée d'apparition de l'HTA au niveau de la population globale est de 0.13709. Cette probabilité est plus importante chez les femmes (0.35477) que chez les hommes (0.05719). Pour les MC, la probabilité estimée d'apparition de cette maladie à risque d'AVC est moins importante que les deux autres maladies (0.03851).

A noter que parmi les facteurs à risque expliquant la survenance de la maladie HTA (population globale) l'effet marginal des MC est le plus important (le fait d'avoir une MC augmente la probabilité d'avoir l'HTA de 9.04 point de pourcentage comparativement au non exposés au MC) suivi du Diabète. Ainsi que les OR de ces deux maladies à risque sont supérieur à 1, cela signifie que les individus codés 1 au niveau de ces variables ont plus de chance d'avoir l'HTA comparativement à ceux codés 0 (cf. tableau ci-dessous). Nous obtenons des résultats similaires lorsqu'on calcule les rapports de côtes. L'OR des MC est le plus élevé, en effet, la probabilité d'avoir l'HTA est 3.25 fois plus élevée que la probabilité d'avoir l'HTA chez les individus qui ont les MC. Ce ratio est de 2.97 pour le diabète et de 0.46 pour le tabac. Or pour les variables quantitatives, l'OR de l'âge est strictement supérieur à 1. Nous pouvons donc dire qu'une année supplémentaire augmente la probabilité d'avoir l'HTA de 5.48%27 comparativement à la probabilité de ne pas avoir l'HTA. Ce ratio est inférieur à 1 pour le niveau d'éducation, il confirme l'effet négatif de cette variable.

Chez les femmes, l'effet marginal des MC et le Diabète est supérieur de 10 points que celui de la population globale (respectivement 19.10 points et 17.11 points de pourcentage). Nous soulignons aussi que l'effet marginal de la pratique du Sport est plus important que celui du niveau d'éducation. Une femme à niveau d'éducation supérieur ne diminue la probabilité d'avoir cette maladie à risque d'AVC que de 0.37 points de pourcentage comparativement à ceux à niveau d'éducation inférieur (OR=1.86%, t (-2.05)).

Pour les facteurs à risque expliquant la survenance du Diabète : nous obtenons un effet marginal très important de l'HTA (5.19 points) suivi des MC puis de l'âge (les personnes âgées augmentent la probabilité d'avoir le Diabète de 0.39 points de pourcentage comparativement aux personnes les moins âgées). Son OR est de 5.34%.

Les MC n'ont pas un très grand impact sur la survenance du Diabète chez les hommes contrairement chez les femmes (respectivement 0.91 points et 2.29 points pour les EM et 1.54 fois plus et 1.72 fois plus pour les OR). Contrairement pour le niveau d'éducation. Une femme à un niveau d'éducation supérieur diminue la probabilité d'avoir le Diabète de 0.09 points de

27 Ce ratio se calcul de la manière suivante: (100*(exp (á)-1)

37

pourcentage qu'une femme à niveau d'éducation inférieur. Contrairement aux hommes les plus instruits. Ils augmentent leur risque de Diabète de 0.11 points de pourcentage comparativement aux hommes avec un niveau d'éducation inférieur.

Au niveau de la population globale ce sont les maladies à risque (HTA et diabète) qui impactent le plus sur la probabilité de survenance des maladies cardiaques. Les personnes hypertendues augmentent la probabilité d'avoir les MC de 2.65 points de pourcentage que ceux non hypertendues (OR=3.30). Parallèlement le diabète, l'âge influence positivement sur la survenance des MC. Ceci dit une année supplémentaire augmente la probabilité d'avoir les MC de 4.09% comparativement à la probabilité de ne pas avoir les MC (EM=0.14 points). L'impact de l'éducation est moins important. La prévalence des MC diminue suite à une augmentation dans le niveau d'éducation de 2.89% (EM=0.10 points).

Avec différenciation du genre, nous remarquons que les hommes hypertendus augmentent de 3.64 fois plus leur probabilité de contracter les maladies cardiaques qu'une femme hypertendue (2.87 fois). Mais la tendance change concernant les personnes diabétiques, la prévalence des MC chez les femmes diabétiques est supérieure de 1.86 fois que celle des femmes non diabétiques (les hommes diabétiques augmentent leur probabilité d'exposition au MC de 1.77 fois plus que ceux non diabétiques).

38

précédent sommaire suivant