WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Revue de la littérature relative au nonprofit marketing et au fundraising. Etude exploratoire du marché belge du don

( Télécharger le fichier original )
par Denis Mercier
ICHEC Brussels Management Sch. - Master en Mangement International 2012
  

précédent sommaire suivant

1.1.1 EVOLUTION DU NOMBRE ET DU MONTANT TOTAL DES LIBÉRALITÉS DÉCLARÉES

FIGURE III-1

EVOLUTION DU NOMBRE DE LIBÉRALITÉS DÉCLARÉES (EN UNITÉS, AXE GAUCHE)
& DU MONTANT TOTAL DES LIBÉRALITÉS DÉCLARÉES
(EN MILLIONS € - AUX PRIX DE 2012, AXE DROIT)

700.000 650.000 600.000 550.000 500.000 450.000 400.000 350.000 300.000 250.000 200.000 150.000

 

160 150 140 130 120 110 100 90 80 70 60 50

libéralités en unités Montant total des libéralités (en millions € - aux prix de 2012)

Données brutes: Bureau fédéral du Plan & Service Public Fédéral Finances ; Calculs: Denis Mercier.

TABLEAU III-1

COEFFICIENT DE CORRÉLATION DE PEARSON, N = 25

 

LIBÉRALITÉS EN UNITÉS

MONTANT TOTAL DES LIBÉRALITÉS
(EN MILLIONS € - AUX PRIX DE 2012)

0.89214

P-VALEUR

<.0001

Commençons cette analyse du marché belge du don en nous intéressant à l'évolution du nombre de libéralités déclarées par les contribuables belges et à l'évolution du montant total de ces libéralités entre l'exercice d'imposition de 1986 et celui de 2010. Les années affichées sur l'abscisse de la Figure III-1 font référence à la période imposable - qui survient une année avant l'exercice d'imposition lui correspondant.

Le montant total des libéralités déclarées a fortement augmenté entre 1986 et 1992, pour ensuite connaître une période de relative stagnation jusque 2002, un regain de croissance entre 2002 et 2005 et une décroissance importante de 2005 à 2009.

20 | P a g e

On observe, entre 1985 et 2009, 2 maxima locaux du montant total des libéralités déclarées par les contribuables belges : un premier en 1999 et un second en 2005.

Le pic de 1999 peut potentiellement être expliqué par la médiatisation des difficultés auxquelles a fait face la population Kosovare suite à la guerre ayant éclaté au sein de son pays ; la sensibilisation de la population belge à cette cause peut avoir provoqué une augmentation du montant total des libéralités déclarées par les contribuables.

Le pic de 2005 est probablement dû au regain de générosité enregistré en Belgique en réaction au tsunami ayant eu lieu le 24 décembre 2004 dans l'océan indien. Ces deux maxima du montant total des libéralités déclarées coïncident avec des maxima du nombre de libéralités déclarées ; les deux catastrophes susmentionnées ont donc provoqué une augmentation du nombre de dons déclarés par les contribuables belges.

Notons la chute importante du montant des dons entre 2008 et 2009 ; celle-ci s'explique certainement par la crise financière ayant débuté en 2007 aux Etats-Unis. Le nombre de libéralités déclarées augmente entre 2008 et 2009 mais le montant total de celles-ci diminue ; les belges ont donc déclaré plus de libéralités durant cette période mais les montants de ces libéralités étaient proportionnellement inférieurs aux montants enregistrés durant la période précédente.

On perçoit aisément que la courbe du montant total des libéralités et la courbe de libéralités en unités évoluent de manière semblable entre 1985 et 2008. Le calcul du coefficient de corrélation de Pearson - relaté dans le Tableau III-1 - nous permet d'ailleurs d'affirmer - avec un risque de se tromper inférieur à 1% - qu'il existe un lien linéaire significatif entre le montant total des libéralités déclarées et le nombre de libéralités déclarées en unités entre 1985 et 2009. Le coefficient de corrélation entre les deux variables précitées s'élève à 0,89214.

On peut donc avancer que l'augmentation globale du montant total des libéralités déclarées en Belgique entre 1985 et 2007 résulte plutôt d'une augmentation du nombre de libéralités déclarées que d'une augmentation du montant moyen de ces dernières. En effet, lorsque le nombre de libéralités déclarées augmente, le montant total des libéralités déclarées augmente de manière relativement proportionnelle.

Il y aurait donc en Belgique une tendance à l'augmentation du nombre de donateurs - ou à l'augmentation du nombre de dons déclarés par chaque donateur - plutôt qu'une tendance à l'augmentation du montant moyen des dons réalisés.

21 | Page

Cette information peut s'avérer d'un intérêt majeur pour les organisations philanthropiques dont les moyens financiers dépendent - en tout ou en partie - de dons réalisés par des particuliers. Elles devraient, lorsqu'elles tentent de réaliser des prévisions de revenus, plutôt plancher sur une augmentation du nombre de dons qui leur sont faits que sur une augmentation du montant des dons réalisés par leurs donateurs réguliers.

précédent sommaire suivant