WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'un sig web pour le suivi de l'urbanisation cas de la commune de Manouba


par Boutheina Hamrouni
Faculté des lettres des arts et des humanités de la Manouba - Master professionnel en géomatique 2016
  

précédent sommaire suivant

b) Ajout d'un entrepôt

Après la création de deux répertoires pour organiser nos données dans le serveur on va maintenant ajouter nos données (qui sont déjà stockées dans la base de données géographique) à travers des connexions directes avec les tables PostGIS (figure 23).

Source : imprime écran

Figure 23 : Connexion entre Geoserver et PostGIS

c) Création d'une couche

Chaque entrepôt doit être représenté dans une couche (Layer), avec tous ces paramètres (système de projection, étendue géographique, style associé...). Après la connexion avec PostGIS, Geoserver permet de passer directement à la publication de la source dans une couche.

Il faut donc spécifier le système de coordonnées à travers son identifiant (SRID) maintenu par l'EPSG - European Petroleum Survey Group (la valeur 22391 pour le WGS 84). Ensuite GeoServer va générer automatiquement les coordonnées du rectangle d'encombrement maximum, et détecter les champs attributaires de la couche (pour les données vecteurs).

Il ne reste maintenant qu'assigner le style approprié a notre couche

Geoserver permet la prévisualisation des couches (figure 24), cette option propose des vues de couches dans différents formats de sortie (WMS, KML, GML, SVG, JPG...).

Affichage avec l'OpenLayers inclus dans GeoServer :

Source : imprime écran

Figure 24 : Prévisualisation de la couche

précédent sommaire suivant