WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact environnemental des constructions anarchiques dans le quartier Lunia/ ville de Kikwit.

( Télécharger le fichier original )
par Christian Muyaya
ISAGE/ATEN - Graduat 2016
  

précédent sommaire suivant

00. INTRODUCTION

01. PROBLEMATIQUE

A ce 21e siècle, la population mondiale s'accroit rapidement, soit plus de 6 milliards d'habitants sur terre, et à l'horizon 2025, les estimations montrent que cette population atteindra près de 8 milliards. La menace est donc réelle sur notre humanité et sur la biosphère à cause de cette explosion démographique (ETUMANGELE, A, E., 2012).

Par ailleurs, l'urbanisation s'accélère, surtout en Afrique, qui après avoir été longtemps rurale, voit surgir, par ici par là, des villes et des cités calquées sur le modèle Européen. La population du monde rural se déplace vers les villes (exode rural) pour des raisons d'étude, d'hospitalisation, de commerce, du mieux-être... ; les hommes s'entassent ainsi dans les agglomérations gigantesques où les conditions de vie sont lamentables et aux maigres ressources (ETUMANGELE, A, E., Op.cit).

Ce deuxième aspect de notre problème est bien vécu en RDC, en général, et dans le Quartier LUNIA de la ville de Kikwit, en particulier, où l'augmentation de la population qui, ne respecte pas les normes urbanistiques, construit d'une façon désordonnée avec des conséquences graves et rend les conditions de vie assez médiocres.

En effet, le Quartier LUNIA dans la commune de LUKOLELA, ville de Kikwit, connait cette dernière décennie, beaucoup des constructions anarchiques qui ne peuvent laisser indifférent tout observateur averti. Ce quartier est compté parmi ceux de la ville de Kikwit qui connaissent beaucoup de têtes d'érosions qui déstabilisent le flanc de colline et emportent un bon nombre de maisons, la pollution sous toutes ses formes : de l'air, de l'eau, du sol par les déchets qui enlaidi la ville basse et affecte les eaux tant de surface que souterraines puis la nuisance sonore responsable de plusieurs maladies : tension, surmenage, maux de tête, et l'insomnie. Et enfin la promiscuité due aux petites dimensions des maisons logeant un bon nombre de

personnes ayant pour risque la transmission des maladies respiratoire et cutanées.

En envisageant ce sujet, nous voulions répondre à cette série de questions :

La population de cette entité a-t-elle des connaissances sur son environnement ? considère-t-elle les questions relatives à l'environnement comme prioritaires ? Est-ce que toute la population de LUNIA est informée et consciente du fait que les problèmes environnementaux, d'aujourd'hui, affecteront davantage leur vie actuelle et celle à venir ? Cette série de questions constitue, sans contexte, notre problématique à laquelle nous avons tenté d'émettre quelques réponses à titre d'hypothèse.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy