WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Un geste multidimensionnel


par Florent Aillaud
Université Paris VIII - Master 1  2014
  

sommaire suivant

Université de Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis

UN GESTE MULTIDIMENSIONNEL

Etude du diptyque geste musicien - geste musicologique

Florent AILLAUD

sous la direction de M. Jean-Paul OLIVE

Mémoire de Master 1
Septembre 2014

Université de Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis

UN GESTE MULTIDIMENSIONNEL

Etude du diptyque geste musicien - geste musicologique

Florent AILLAUD

sous la direction de M. Jean-Paul OLIVE

Mémoire de Master 1
Septembre 2014

Remerciements

3

Avant toute chose, je souhaite remercier tout particulièrement mon Directeur de recherche, M. Jean-Paul Olive, pour sa patience, son exigence, ainsi que pour le temps précieux qu'il m'a accordé afin d'effectuer ce travail de recherche et élaborer ce mémoire.

Je remercie également l'ensemble du corps d'enseignant-chercheurs de l'Université de Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis et en particulier MM. Joël Heuillon, Guillaume Loizillon et Frédéric Duhautpas, qui ont su nourrir ma réflexion grâce à leur enseignement au sein de leurs séminaires et aux conseils avisés qu'ils m'ont prodigués.

Je tiens à exprimer toute ma gratitude envers Alain, un professeur et ami, qui, en m'offrant un jour de février 2009 mon premier disque de Julian Bream, m'a donné envie de persévérer dans cette belle voie et m'a appris véritablement à aimer la musique.

Je tiens enfin à remercier chaleureusement Claire, pour la tendresse qu'elle me témoigne au quotidien et son aide toujours si précieuse, ainsi que mes parents, pour leur soutien inconditionnel dont ils font preuve chaque jour et leur encouragements, si stimulants même à quelque huit cent kilomètres de Paris.

Sommaire

REMERCIEMENTS AVANT-PROPOS

INTRODUCTION p.7

PREMIERE PARTIE - Du geste musicien p.10

1. Jeu instrumental et rapport au corps p.11

1) Préambule p.11

2) Considérations physiologiques p.12

3) Le jeu instrumental entre concret et abstrait : notion d'état de corps

ou de pensée motrice p.17

2. Musique et technique p.21

1) Valorisation de la virtuosité et culte de l'interprète p.21

2) Du signe au mouvement, du mouvement au geste musicien p.23

3) Technique de composition, technique instrumentale p.27

3. Le tandem interprète - spectateur-auditeur : quels enjeux autour

du geste musicien ? p.28

1) Le geste musicien pour « donner à entendre » p.28

2) Le geste musicien pour « donner à voir » p.31

3) Synthèse : définition du geste musicien p.34

DEUXIEME PARTIE - Du geste musicologique p.35

1. L'interprète et l'oeuvre p.36

1) De la nécessité de redéfinir le travail et les cercles

de l'interprète moderne p.36

2) Interpréter le contenu p.39

3) Interpréter les contours p.42

2. Transcription et arrangement : le geste musicologique par excellence ? p.44

1) Transcription et arrangement : quoi, pourquoi, pour quoi, pour qui p.44

2) Traduire c'est trahir, transcrire, est-ce trahir ? p.48

3) Etude de cas : réalisation d'une transcription de la Sonate en ré majeur

K.178 de Domenico Scarlatti p.51

3. Le tandem geste musicologique - geste musicien : dans la conscience

imageante de l'interprète p.55

1) La conscience imageante, de Sartre à Leibowitz p.55

2) La conscience imageante, trait d'union entre geste musicologique

et geste musicien ? p.58

3) Synthèse : définition du geste musicologique p.59

TROISIEME PARTIE - APPLICATION PRATIQUE DE LA GESTIQUE DE L'INTERPRETE :

2nd mouvement « Dark » d'All in Twilight, Tôru Takemitsu p.60

1. Etude des contours de l'oeuvre p.61

1) Tôru Takemitsu (1930-1996) et All in Twilight :

brève présentation du compositeur et de l'oeuvre p.61

2) Eléments stylistiques généraux p.63

3) Julian Bream, commanditaire et dédicataire d'All in Twilight p.65

2. Etude du contenu de l'oeuvre p.66

1) Une première partie A ou la célébration du principe de jo-ha-kyu p.66

2) Une seconde partie B ou l'envers de A p.72

3) A' : un nouvel éclairage p.76

4) Coda : du côté de chez Berg p.76

3. Synthèse p.78

CONCLUSION p.79

BIBLIOGRAPHIE p.82

TABLE DES ANNEXES p.90

ANNEXES p.91

TABLE DES MATIERES p.109

6

Avant-propos

Dans l'introduction du recueil d'articles Expression et geste musical, Susanne Kogler et Jean-Paul Olive affirment la nécessité d'étudier et d'analyser la notion de geste en musique :

[S]ans doute une réflexion rigoureuse à propos [du geste musical] est-elle devenue nécessaire, peut-être même urgente, [...] afin de rendre au musical l'intensité qui doit être la sienne.1

De la même manière, notre réflexion organisée au sein de ce mémoire se donnera pour objectif d'éclairer ce concept perçu souvent de manière floue mais qui est pourtant primordial tant dans l'appréhension de la production du monde sonore associé à l'oeuvre que dans sa réception. Signalons, d'autre part, que si le geste est actuellement au coeur de nombreuses recherches musicologiques, ce dernier est généralement mis en relation avec l'acte de composer, c'est-à-dire en tant que geste compositionnel ; notre travail, quant à lui, se veut analyser la gestique associée à l'interprète musical, et plus particulièrement au guitariste classique.

Néanmoins, il semble important de signaler que notre étude n'est pas et ne se veut pas une étude purement guitaristique. Si cette dernière s'appuiera et prendra souvent comme point de départ la guitare classique, ses techniques de jeu et son répertoire, ce ne sera que par souci d'intelligibilité et de concret. En effet, tout travail de recherche - et certainement encore davantage en Master 1 - nécessite de se focaliser sur un corpus d'oeuvres en particulier afin de chercher à la fois clarté et concision. Ainsi, notre but n'est pas de rester cantonnés autour de la guitare classique mais de nous servir de cet instrument pour élargir notre champ de recherche sur l'interprétation et l'esthétique musicale en général. Par ce biais, nous tenterons de réfuter et de faire oublier l'affirmation de Maurice Ohana, d'ailleurs assez surprenante pour un compositeur ayant lui-même contribué à un si bel enrichissement du répertoire guitaristique : « [u]n monde de la guitare certes, mais en marge de la vie musicale et incapable de sortir de son isolement. »2

1 Suzanne Kogler et Jean-Paul Olive, Expression et geste musical, Paris, L'Harmattan, 2013, p. 9

2 Alain Mitéran, Histoire de la guitare, Paris, Zurfluh, 2007, p. 13

7

sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.