WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Culture et football au Cameroun. le cas du canon sportif de Yaoundé dans la région du centre; une contribution à  l'anthropologie du football

( Télécharger le fichier original )
par Mouafo Nopi ARNOUX
Université de Yaoundé I - Master en Anthropologie 2014
  

sommaire suivant

THE UNIVERFSITY OF YAOUNDE I

**************

UNIVERSITE DE YAOUNDE I

**************

POST COORDINATE SCHOOL FOR SOCIAL AND EDUCATIONAL SCIENCES

*******

DOCTORAL RESEARCH UNIT FOR SOCIAL SCIENCES

**************

CENTRE DE RECHERCHE ET DE FORMATION DOCTORALE EN SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET EDUCATIVES

*******

UNITE DE RECHERCHE ET DE FORMATION DOCTORALE EN SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

*************

CULTURE ET FOOTBALL AU CAMEROUN ; LE CAS DU CANON SPORTIF DE YAOUNDE DANS LA REGION DU CENTRE: UNE CONTRIBUTION A L'ANTHROPOLOGIE DU FOOTBALL

Mémoire présenté et soutenu publiquement en vue de l'obtention d'un diplôme de Master en Anthropologie

Spécialisation : Anthropologie du Développement

Par

Arnoux MOUAFO NOPI

Licencié en Anthropologie

Sous la direction de

Antoine SOCPA (Ph.D)

Maître de Conférences

Janvier 2014

DEDICACE

A mes Parents

Joseph TAMBA et Cathérine MAFOWA

REMERCIEMENTS

Cette recherche s'est réalisée grâce aux efforts de plusieurs personnes. Nous tenons à leur témoigner notre profond sentiment de reconnaissance.

Nous disons merci à notre encadreur, Pr. Antoine SOCPA, constamment disposé à nous donner des conseils et à corriger les imperfections de notre travail. Qu'il trouve ici l'expression de nos sincères remerciements.

Nous remercions le chef du département d'anthropologie, Pr. MBONJI EDJENGUÈLÈ, pour ses enseignements. Notre gratitude s'adresse à tous les enseignants du département d'anthropologie qui ont assuré notre formation : Pr. Paul NCHOJI NKWI, Pr. Godefroy NGIMA MAWOUNG, Pr. Luc MEBENGA TAMBA, Dr. Pierre François EDONGO NTEDE, Dr. David NKWETI, Dr. Paschal KUM AWAH, Dr. Paul ABOUNA, Dr. Marguerite ESSO, Dr. Deli T.. TERI et Dr. Célestin NGOURA

Nous disons merci au Dr. Paul Ulrich OTYE ELOM, Dr. Bertrand NDZANA, Dr. Gilbert FOKOU et à Mlle Antoinette Marcelle EWOLO.

Nous témoignons notre gratitude à tous nos informateurs qui ont bien voulu se prêter à notre étude particulièrement M. Dieudonné Victor EFFA qui nous a accueilli à Nkolndongo, à l'ex-coach du Canon Sportif de Yaoundé et son adjoint, M. Souleymanou ABOUBAKAR et M. Jean Michel KUITCHE qui ont facilité notre contact avec les joueurs ; à Richard DOMWA, Pierre NDZIE, NGUIJOL. Aussi, nous tenons à remercier M. Destin ENGAMA pour nous avoir aidé à traduire les mots et expressions en langue ewondo.

Que tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de ce mémoire et dont nous n'avons pu citer les noms ici, reçoivent nos sincères remerciements.

RESUME

Le présent Mémoire de Master est intitulé « Culture et football au Cameroun ; le cas du Canon Sportif de Yaoundé dans la région du Centre : Une contribution à l'anthropologie du football». Le problème que soulève cette recherche est celui de comprendre l'inadéquation entre les pratiques endogènes ewondo de Nkolndongo du football et les normes de la FIFA. La question centrale de cette recherche est de savoir : Comment les Ewondo de Nkolndongo se sont appropriés la pratique du football ? Ses questions secondaires sont : Comment se déroule le quotidien des actants du football au sein du Canon sportif de Yaoundé ? Quels sont les éléments culturels que les Ewondo utilisent dans la pratique du football ? Quelle est la perception du football par les Ewondo de Nkolndongo ? L'hypothèse générale que nous avons formulée stipulait que les Ewondo de Nkolndongo se sont appropriés le football en créant le Kpa-Kum Mekok-Me-Ngonda Y'ongola. Pour les hypothèses secondaires : le quotidien des actants du football au sein du Canon Sportif de Yaoundé est régi par les entrainements collectifs, individuels, les matchs de compétition et les matchs amicaux ; la distraction avec les paires et la famille. Les pratiques magico-religieuses, les danses, les chants et les instruments de musique sont les éléments culturels que les Ewondo associent à l'activité footballistique. Le football est perçu par les Ewondo comme une activité sportive où tous les moyens doivent être mise en oeuvre pour vaincre et convaincre divers adversaires. De Mars 2012 à Septembre 2013, nous avons abordé à Yaoundé les perceptions et la pratique du football au sein du CSY, l'influence de la logique que se donnent les Ewondo de Nkolndongo dans la pratique de l'activité footballistique, ainsi que les rapports entre les différents actants. Notre échantillon incluait les joueurs, les supporteurs, les encadreurs, les arbitres et la population générale. La collecte des données s'est faite à partir des entretiens et des observations. Les actants, leurs intérêts, la zone d'incertitude entre ceux-ci, les stratégies de gestions et leurs personnalités de base nous ont servi de cadre théorique. Les résultats sont les suivants : les pratiques magico-religieuses font entièrement partie du football chez les Ewondo de Nkolndongo. Les entrainements ne sont pas efficaces à cause de l'insuffisance du matériel et la vétusté de certains équipements. Les conflits de leadership et d'intérêts dans le CSY dérivent des pratiques rituelles, de la popularité et du prestige social des individus. Le football, appelé ndamba meko est perçu par les Ewondo comme une passion, une activité de promotion sociale et de positionnement.

Mots-clés : ndamba meko, conflits, pratiques magico-religieuses, Mekok-Me-Ngonda 

sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.