WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des stratégies d'entrée sur le marché de télécommunication en R.D.Congo


par Séraphin Bukasa KABONGO
Université de LUBUMBASHI - licence 2008
  

sommaire suivant

ÉPIGRAPHE

Le raisonnement stratégique est l'art de l'emporter sur un adversaire, sachant que celui-ci est en train de se comporter de la même manière à votre égard !

Avirash Dixit & Barry Nalebuff

A tous ceux qui prennent le même chemin que moi.

Au frère Charles Muzinga, Cfx, et Lyse Kasongo, pour leur assistance tant spirituelle que matérielle,

A mes amis,

Je dédie ce travail.

AVANT PROPOS

Les bureaux sont gardés. Les informations enfermées dedans. La vision d'un secteur concurrentiel au système d'information scellé pour que rien ne puisse nuire à l'entité entreprise.

L'inquiétude pouvait faire appelle aux désespoirs... Des voies et voix multiples font échos. Où donc partir sans compromettre ses objectifs ? Un moment de concentration réécrit l'histoire autrement.

Donc il n'a pas été aisé d'aboutir avec nos analyses des modes d'entrée sur le marché de téléphonie cellulaire en R.D.Congo. Certes, avec le concours de certains faisant lieu de directeur, compagnons, conseils, amis... le poids s'est pris jusqu'au bout.

Ainsi nos sentiments de gratitude et remerciements leur sont adressés.

A notre directeur de mémoire, nos pensées demeurent claires : professeur IPO ABELELA. Pour nous avoir non portés sur les genoux, mais montrer aux signes des indications le chemin à prendre.

A nos parents et membres de famille, nous sommes profonds pour la sincérité de leur effort et soutien.

Au frère Charles MUZINGA, Cfx et à Lyse Ndala Kasongo dont l'idée d'une amitié qui accompagne jusqu'aux sommets après le traverser des vallées fait sceau sur mémoire.

Aux amis et compagnons qui ont exprimé une sincère collaboration et particulièrement Eric Muloji, Alain Mbuya, Christel Ilaka.

Aux idées de grandeurs qui n'ont cessé de nous faire lire l'énergie que renferme notre intérieur ; particulièrement Ely Ndala Kambola, Chef des travaux Kamanda, Alain Fulungu.

Nos sentiments de reconnaissances à tous et à toutes dont l'effort nous a été prêté de près ou de loin à la réalisation de ce travail ; et aussi à l'institution où nous avons évolué.

BUKASA Kabongo

0. INTRODUCTION GENERALE

0.1. ÉTAT DE LA QUESTION

Quelques travaux sur la télécommunication ont capté notre attention par leur rapprochement à notre sujet d'investigation :

1° BATANGU MAYANGI (1(*)), qui s'étale sur « les outils marketing et l'expansion d'une entreprise de télécommunication : cas de Vodacom », essaie de répondre à la question de savoir à quoi servent les outils marketing. Son aboutissement est tout ordinaire quand il dit que ces outils servent à influencer le marché à l'aide des variables marketing.

2° KADIMA TSHAMALA (2(*)) dans « L'analyse concurrentielle sur le marché de téléphonie cellulaire à Lubumbashi » procède à une analyse comparative de la situation concurrentielle du secteur par les tenants de l'avant poste : Celtel et Vodacom. Ses conclusions déclarent le leadership de Vodacom sur le marché.

3° MBALA LUMANGU (3(*)) s'est penché sur « la politique des entreprises de télécommunication face aux stratégies marketing des concurrents : Vodacom face à Celtel (2002-2005) ». Son objectif est d'analyser la réaction des Vodacom face aux stratégies de Celtel. Il abouti à la conclusion que Vodacom laisse Celtel supporter le coût des innovations et elle, imite et améliore celles-ci. Son rapprochement à notre étude réside dans le fait qu'il ait aussi analysé les stratégies au lancement de Vodacom en 2002.

Quant à nous, notre préoccupation consiste en l'analyse de modes d'entrée dans le secteur, en dépit d'une concurrence réputée effervescente. Nous tentons de comprendre la courbe d'expérience des entreprises du domaine de la télécommunication en R.D.Congo : Celtel, Vodacom, CCT, Tigo ; sous un examen stratégique sans omettre des faits environnementaux, tel que le nombre des concurrents agressifs (4(*)).

* 1 BATANGU MAYANGI, Les outils marketing et l'expansion d'une entreprise de télécommunication : cas de Vodacom, mémoire, L2 G.M. - UNILU - 2007

* 2 KADIMA TSHAMALA, L'analyse concurrentielle sur le marché de téléphonie cellulaire à Lubumbashi, mémoire, G.M. - UNILU - 2006

* 3 MBALA LUMANGU, La politique des entreprises de télécommunication face aux stratégies marketing des concurrents, G.M., MBA UNILU, 65, 2007

* 4 KADIMA TSHAMALA, Op.Cit, p.42

sommaire suivant