WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des retombées du plan complemtaire de soutien a la croissance economique 2005-2009 en algerie sur l'emploi et la competitivité

( Télécharger le fichier original )
par Mohand Nait Slimani
Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou algerie - licence en sciences economiques 2008
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE

ET POPULAIRE

Ministère de l'Enseignement Supérieur et la recherche Scientifique.

Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou

Faculté des sciences Économique et des Sciences de Gestion

*****

Mémoire de fin d'études

En vue d'obtention d'une licence en sciences économique

Option: Économie International.

Thème

Evaluation des retombées du Plan Complémentaire de Soutien à la Croissance Economique (PCSCE) 2005- 2009 en Algérie sur l'emploi et la productivité

.

Al

Réalisé Par :

- NAIT SLIMANI Mohand Encadré par monsieur:

- SILEM Sabrina A- GORMIT

Promotion

2008

mémoire

Plan du mémoire

Introduction générale.....................................................................1

Premier Partie: Présentation du plan complémentaire de soutien à la Croissance Économique 2005- 2009..........................................................................4

Chapitre 1: La stratégie de la relance.............................................................5

Section 1: Le contexte....................................................................5

Section 2:La stratégie de la relance....................................................7

Section 3: Le programme d'appui à la relance......................................10

Section 4: Les objectifs du programme..............................................12

Chapitre 2: Les composantes du programme..............................................14

Section 1: Programme de soutien au développement économique.............15

Section 2: Programme de développement des infrastructures de base...........18

Section 3: Programme d'amélioration des conditions de vie de la population..21

Section 4: développement et modernisation du service public....................28

Deuxième Partie : Évaluation des retombées sur l'emploi et la compétitivité.........30

Chapitre 1: Évaluation des retombées sur l'emploi .....................................31

Section 1: Les caractéristiques de l'emploi en Algérie .............................31

Section 2: Évaluation de l'emploi entre 2004 et 2007...........................33

Section 3: Évaluation des retombées.................................................35

Chapitre 2: Analyse des retombées sur la compétitivité .................................37

Section 1:Situation des entreprises avant le PCSCE..............................38

Section 2: Les nouvelles données de l'environnement économique des entreprises Algériennes.................................................................39

Section 3: Évaluation des retombées.................................................41

Conclusion générale .........................................46

INTRODUCTION GENERALE:

Le processus de la mondialisation a engendré une mutation de l'économie mondiale obligeant ainsi l'ensemble des États à reconsidérer leur stratégies politiques, économiques et sociales et à engager des reformes internes profondes dans le but de s'adapter à nouvel environnement économique mondial. Afin d'assurer leur insertion et atteindre leurs objectifs de croissance et de développement.

La question des reformes est essentielle pour tout pays sui aspire à une place honorable dans le concert des nations, tout il parait clair que les pars qui ont réussir leur développement sont ceux qui reforment et innovent sons cesse.

L'Algérie qui s'attelle depuis sont indépendance à mettre en place une économie forte et concurrente, a connu plusieurs plans nationaux de développement qui visait en premier lieu à renforcer la structure économique du pays et en suite (après octobre 1988) à mettre fin à l'Etat providence, à l'économie de commandement à la marginalisation de l'entreprise privée.

Beaucoup de chemin a déjà été accompli et le mérite des Algériens est de l'avoir fait dans des conditions particulièrement difficiles (crises financières insécurité, mentalité rentière héritée du régime socialiste... ). Un retard considérable dans la mise en oeuvre de certaines réformes (la reforme bancaire) et de nombreuses occasion moquées sont certes à déplorer, mais plutôt que d'épiloguer sur le pourquoi de la trajectoire tortueuse de la reforme économique, il serait plus productif pour le pays de réfléchir à ce qui reste à faire et comment le faire sans trop tarder compte tenu de l'amélioration de la situation sécuritaire et de l'embellie financière (grâce à la hausse des cours du pétrole).L'Etat pourrait à titre d'exemple contribuer à rendre la pars plus attractif en accompagnant les reformes par le lancement de grands travaux pour stimuler l'économie et améliorer le réseau d'infrastructures.

Parmi ces grands travaux, on trouve le plan complémentaire de soutien à la croissance économique (PCSCE) 2005- 2009, qui fera le projet de notre travail qui sera répartie en deux parties.

La première sera consacrée à la présentation de ce plan dans deux chapitres qui sont:

- La stratégie de la relance.

- Les composantes du programme.

La deuxième quant à elle sera consacrée à l'évaluation des retombées du PCSCE sur l'emploi et la compétitivité.

PROBLEMATIQUE:

L'Algérie, depuis son indépendance, s'efforce de construire une économie forte et concurrente, à travers une longue série de réformes et de plans de développement, dont le plus important à nos jours, en terme de budget et d'objectifs, est le PLAN COMPLEMENTAIRE DE SOUTIEN A LA CROISSANCE ECONOMIQUE (PCSCE), lance en 2005, avec une enveloppe de 55 milliards de dollars US. Donc les questions qui se posent sont:

1- Quel est le contenu de ce plan ?

2- Quels sont ses objectifs de perspectives ?

3- Quelles sont ses retombées sur l'économie en générale, et sur l'emploi et productivité en particulier ?

4- Est-ce que le plan a atteint ses objectifs ? si non, pourquoi ?

sommaire suivant