WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le management des ressources humaines dans les radios privées, cas de RadioTiemeni Siantou


par Crescence Irene Mbezele
Universite de Yaounde II - Licence en communication,option journalisme 2005
  

sommaire suivant

UNIVERSITE DE YAOUNDE II- SOA

THE UNIVERSITY OF YAOUNDE II- SOA

ECOLE SUPERIEURE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

ESSTIC

ADVANCED SCHOOL OF

MASS COMMUNICATION

ASMAC

LE MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES RADIOS PRIVEES.

Cas de RADIO TIEMENI SIANTOU

Mémoire présenté et soutenu publiquement en vue de l'obtention du

Diplôme des Sciences et Techniques de l'Information et de la Communication

(DSTIC)

Option : Journalisme

Par

CRESCENCE IRENE MBEZELE

Sous la direction de

Laurent Charles BOYOMO ASSALA

Professeur

Novembre 2005

AVERTISSEMENT

L'Université de Yaoundé II- Soa n'entend donner aucune approbation ni improbation aux opinions émises dans ce mémoire. Elles doivent être considérées comme propres à leur auteur.

DEDICACE

A Charles et Thérèse Marie Mvogo, mes géniteurs. Brutalement arrachés à mon affection, ils n'ont pas pu voir la matérialisation de leurs efforts.

Remerciements

A

v Mon directeur de mémoire, le professeur Laurent Charles Boyomo Assala, pour son encadrement, les précieux conseils et surtout la réorientation de ces travaux ;

v Tout le corps enseignant de l'ESSTIC, pour la qualité de leurs enseignements, les conseils judicieux et l'encadrement reçu tout au long de ma formation ;

v Ambada Bibiane, ma grand-mère pour le soutien et l'affection constants ;

v Roger Tsanga, mon compagnon pour l'amour permanent ;

v Jean-Claude Bollo Melaine, mon oncle, pour la documentation nécessaire et les conseils ;

v Jeanne Arlette, Nicole Marie, Bibiane Rosine et Vital Dimitri, mes cadets dont l'affection continuelle m'a constamment exhorté au travail ;

v Ma famille toute entière pour les sacrifices consentis tout au long de ma formation ;

v Serge Mengue, dont l'apport matériel a contribué à mettre en forme ce travail ;

v Roger Ngoh Yom, le chef de bureau Cameroun du groupe de presse Africa International dont le soutien a été déterminant dans la réalisation de ce mémoire ;

v Toute la rédaction du magazine people « Ici les gens du Cameroun » et plus particulièrement à André Naoussi, pour l'apport professionnel considérable reçu sous son encadrement ; Sophie Ben Roosalem, Thierry Minko et Corneille Ombe pour le soutien infaillible.

v Florence Kourabei, ma copine pour l'amitié indéfectible ;

v Tous les « caviardés » qui ont contribué à mon baptême de feu dans la profession, Benoît Dubois Onana, Georges Alain Boyomo, Brice Mbodiam, Romuald Nkonlack, Dominique Mbassi, Louis Désiré Mbazoa, Eric Kongou ;

v Emmanuel Jules Ntap, le rédacteur en chef de la RTS ainsi qu'à toute son équipe qui a promptement collaboré à l'élaboration de ce mémoire ;

v Feu Antoine Edzanga, mon camarade dont les conseils et les critiques ont permis une remise en question propice à l'émulation ;

v Tous les camarades de la 33e promotion des journalistes de l'ESSTIC pour les joies, les peines partagées et surtout l'ambiance particulièrement caustique et la constante tendance à l'émulation ;

v Mme Anastasie Minkoulou, Marie Crescence Ekounda, Anastasie Mengue, Yannick Onana, Félicité Ngono et Raymond Eloundou, pour les encouragements ;

v L'abbé Benoît Marie Ndongo pour son apport multiforme ;

v Maître Auguste Joseph Mbarga pour la relecture et les amendements nécessaires qui ont permis d'améliorer ce travail;

v Tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la matérialisation de ce travail, un grand Merci.

SOMMAIRE

sommaire suivant