WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude comparée des stratégies de lutte anti-braconnage dans le parc national et la réserve nationale. Cas du PNKB et de la RNT

( Télécharger le fichier original )
par Muzalami Kakule Dalmon
Université de Kasuo -  2007
  

précédent sommaire suivant

I.2. LA BIODIVERSITE DE LA R.D.CONGO

La biodiversité est une forme abrégée de «diversité biologique». La variété et la variabilité des organismes vivants et des complexes écologiques dans les quels ils existent. La biodiversité se mesure en : biomes, écosystèmes (une portion du biome dans la quelle les organismes vivants semblent subvenir à leurs propres besoins), espèces et variétés génétiques. (ANONYME, 1993).

La biodiversité de la R.D.CONGO est très vaste et diversifiée. Avec une superficie de 234,5 millions d'hectares et aux couvertures forestières de 109 millions d'hectares représentant ainsi plus de 17%o de forêts mondiales et plus de 47%o de celles de l'Afrique, qui sont dans l'ordre de 250 millions d'hectare, la R.D.Congo est le deuxième pays après le Soudan. ( WWW.ICCN.RDC).

I.2.1. La faune congolaise

La richesse spécifique en mammifères en moyenne et grande taille en R.D.Congo n'est pas à démontrer. Cette dernière recèle d'importantes réserves du monde en espèces et comprend les animaux les plus rares que l'on ne peut trouver nulle part au monde.

La répartition en espèces fauniques de la R.D.Congo se présente comme suite :

v Les invertébrés aquatiques,

v Les invertébrés terrestres

v Les vertébrés aquatiques,

v Les reptiles

v Les oiseaux,

v Les mammifères,

v Les batraciens.

Cette grande richesse biologique bénéficie dans le cadre du réseau des aires protégés de la R.D.C. dont sa gestion est constituée à l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature(ICCN)et couvre actuellement 9,6% de l'étendue du territoire national. La pratique de la conservation de la R.D.C vise à étendre progressivement une superficie finale de l'ordre de 15% de l'étendue du pays incluant aussi l'ensemble des écosystèmes naturels qu'on rencontre en RDC. ( WWW.ICCN.RDC).

I.2.2. La ressource congolaise

Le pétrole offshore constitue la ressource minérale principale et faisait du pays le quatrième producteur africain en 1982. Les autres ressources sont la potasse, l'or, le fer, le plomb, le cuivre, le zinc et le manganèse. (Collection Microsoft ® Encarta ® 2005. (c) 1993-2004 Microsoft Corporation. Tous droits réservés).

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !