WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La libéralisation financière et le développement de l'intermédiation financière au Rwanda (1995-2007)

( Télécharger le fichier original )
par Baudouine KAMAYANJA
Université libre de Kigali - Licence en Economie 2008
  

précédent sommaire suivant

2.2.2.2 Taux d'intérêt

Jusqu'en 1987, les taux d'intérêt étaient fixés par la Banque Nationale du Rwanda. Les modifications du barème ne sont intervenues que trois fois, en 1967, en novembre 1979 et en juin 1987. Après cette dernière date, les taux d'intérêt sont restés fixes pour un certain nombre de secteurs, dont l'agriculture, l'exportation et la construction. Tandis que pour d'autres, la liberté de négociation entre la banque et son client a été reconnue à l'intérieur d'une fourchette de taux d'intérêt débiteurs maxima et de taux créditeurs minima.19(*)

Tableau 1 : Evolution des taux avant la réforme financière

Année

Taux d'intérêt (fin de période)

refinancement

débiteur

Créditeur

1980

9.00

13.50

7.25

1981

9.00

13.50

7.25

1982

9.00

13.50

7.25

1983

9.00

13.50

7.25

1984

9.00

14.00

7.25

1985

9.00

14.00

7.25

1986

9.00

14.00

7.25

1987

9.00

12.00

5.00

1988

9.00

12.00

5.00

1989

9.00

12.00

5.00

1990

12.33

16.67

10.00

1991

14.00

19.00

12.00

1992

11.00

15.00

9.00

Source : BNR, Statistiques, Département des Marchés Monétaire et Financier, Rapports annuels 1990, 1992

Dès le mois de juin 1992, les taux créditeurs minima à un an, les taux débiteurs maxima et les taux de refinancement ont été réduits, revenant respectivement de 12 à 9%, de 19 à 15% et de 14 à 11%. Pour la même année.

Au mois de mars 1992, les taux d'intérêt débiteurs ont été libéralisés et sont depuis lors déterminés par le marché. S'agissant des taux créditeurs, un taux minimum de 10% a été fixé pour les dépôts à terme d'un mois, les dépôts à plus d'un mois devant bénéficier de taux plus élevés librement négociés. Depuis le mois de mai 1996, les taux d'intérêt créditeurs ont été également libéralisés.

2.2.2.3 Taux de refinancement

Le refinancement en tant qu'instrument de politique monétaire a été fréquemment utilisé par la BNR avec des révisions régulières du niveau des taux appliqués. Avant novembre 1990, cet instrument a été même utilisé comme moyen de sélection et d'orientation des crédits vers certains secteurs d'activité.

Pour les secteurs ou activités jugés prioritaires, le taux de refinancement était de 3 point de pourcentage en dessous du taux débiteur appliqué par les institutions financières, lorsque ce dernier taux était inférieur à 8%. Le taux de refinancement était de 2 points de pourcentage l'an au-dessous du taux débiteur lorsque celui-ci était supérieur à 8%. Les effets éligibles représentatifs d'autres crédits bénéficiaient d'un taux de 1 point de pourcentage au-dessous du taux débiteur applique par les institutions financières. Le taux des avances garanties était fixé à 12% l'an. Jusqu'en 1991, les banques recouraient assez fréquemment aux avances de la BNR20(*).

Le graphique 1 suivant donne les détails concernant l'évolution du taux de refinancement entre 1980 et 2007.

Graphique 1 : Evolution du taux de refinancement

Source : Elaboré par nous même à partir des données du tableau 1, Kigali, 2008.

Dès le mois de novembre 1990, le taux de refinancement a été fixé à 14% pour tout crédit dont l'effet était éligible. Au mois de septembre 1992, ce taux a été revu à la baisse et fixé à 11%.

En mai 1995, ce taux a été fixé à 14%, puis porte à 16% au mois de juillet. Ce niveau restera inchangé jusqu'à fin décembre 1996, date a laquelle la BNR a décidé de fixer le taux de refinancement chaque semaine en fonction du taux moyen du marché interbancaire, de la situation des réserves des banques et des objectifs de la politique monétaire.

Depuis le 12 septembre 1997, date de mise en place du marché monétaire, les banques peuvent recourir au refinancement de la BNR sous forme de pension. Le taux de la pension est fixé en fonction du taux du marché monétaire majoré de quelques points de pourcentage arrêtés par la Banque21(*).

* 19 Ibidem

* 20 BNR, Op. cit. p.22

* 21 BNR, Op. cit. p.22

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.