WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les exiles de l'Ocean Indien (Iles Chagos)

( Télécharger le fichier original )
par Aline Mandrilly
Université Bordeaux II - Anthropologie de la sante - Licence anthropologie monde africain 2006
  

précédent sommaire

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

DIEGO LAMENT

An island in the ocean,
paradise this is not,
we're doomed to spend our tour,
in the land that time forgot.

Down with smoke and liquor,
we're the gallant warriors in blue,
stuck amidst of nowhere,
a million miles from you.

Guardians of the footprint,
we earn our meager pay,
supporting naval vessels,
for two and a half a day.

Alone and bunked at nighttime,
yearning for that lovely miss,
to fondle with sweet memories,
to savor that treasured kiss.

In rain and heat we labor,
our boots are filled with sand,
although not classed as convicts,
but protectors of our land.

No one knows we're living,
no one gives a damn,
who would ever wonder,
`cause we're owned by Uncle Sam.

The time we spend on Diego,
is time we'll never miss,
let NMPC get you,
but don't ever ask for this.

When pearly gates are opened,
 and life will be anew,
our frowns will turn to laughter,
and the joke will be on you.

For high above in heaven,
you'll hear St. Peter yell,
«FALL IN YOU WARRIORS FROM DIEGO,
YOU'VE SPENT YOUR TIME IN HELL!!

Poème de Ralph Blessing, 1987

QUELQUES CHIFFRES

? Le nom Chagos vient du portugais « chinqua chagas » (les cinq plaies du Christ) qui a été réduit à Chagas, puis s'est transformé en Chagos.

? L'archipel des Chagos, 64 km2, est composé de 65 îlots. Diego Garcia est la plus grande île. Sa superficie est de 27 km2. Le territoire marin fait 13 000 km2.

? Peros Banhos est composé de 27 îlots, Salomon, de 11 îlots, Egmond, de 7 îlots.

? 332 familles, soit 1 500 à 2 000 personnes, ont été déracinées des Chagos entre 1965 et 1973.

? Actuellement, le nombre de Chagossiens de la première génération se chiffre à 850 ; ceux de la seconde génération sont 5 200.

? Sur 100 Chagossiens faisant partie du voyage, 75 sont du GRC (Groupement réfugiés Chagos), 10 du CSC (Comité social des Chagossiens) et 15 des Seychelles (Comité social des Chagossiens aux Seychelles).

REPERES HISTORIQUES :

? Les années 1780 : Le peuplement des Chagos débute.

? 1814 : La France cède les Chagos au Royaume-Uni..

? 1824 : Le gouvernement britannique nomme le premier agent chargé de la gestion des Chagos.

? 1835 : Les Britanniques abolissent l'esclavage dans les colonies. La communauté chagossienne choisit de rester dans les îles.

? 1861 : Plus de 550 personnes habitent l'archipel. La majorité travaille dans les plantations de copra.

? Vers le milieu des années 1960 : Environ 1 000 personnes nées aux Chagos habitent Diego Garcia, Peros Banhos et Salomon (aujourd'hui le nombre de natifs et de leurs descendants s'élève à environ 4 500 personnes).

? 1964 : Des négociations secrètes entre les autorités britanniques et américaines débutent. Leur objectif est de créer une base militaire dans l'Océan Indien. Elles effectuent une étude qui conclut que « l'acquisition de Diego Garcia à des fins de sécurité impliquera le déplacement de toute la population existante de l'île ».

? Septembre 1965 : Rencontre à Lancaster House, en Angleterre, entre le Secrétaire Britannique aux Colonies, Anthony Greenwood, et le Premier Ministre mauricien, Seewoosagur Ramgoolam. Un extrait du dossier de cette rencontre démontre que le Premier ministre, Sookdeo Bissoondoyal et Razack Mohamed « étaient prêts à agréer le détachement » des Chagos moyennant, entre autres, le paiement de £3 millions de compensation au gouvernement mauricien.

? 1965 : Les Etats-Unis informent le Foreign Office britannique que « les procédures de détachement devront inclure l'archipel entier ». A la demande du gouvernement américain, le gouvernement britannique détache les Chagos de l'Ile Maurice et établit le British Indian Ocean Territory (BIOT). Même si les Britanniques gèrent le BIOT, les Etats-Unis louent les îles et contrôlent Diego Garcia. Le Royaume-Uni obtient une remise de $14 millions sur le programme de développement du missile Polaris.

? Décembre 1965 : La résolution 2066 est votée par l'Assemblée Générale des Nations unies. Elle y invite le gouvernement britannique à prendre des mesures efficaces afin d'appliquer la résolution 1514, qui contient la Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples.

? De 1965 à 1973 : La dépopulation des Chagos a lieu en trois phases. Il est défendu aux Chagossiens qui se déplacent à l'étranger de retourner dans l'archipel. Ils sont séparés de leurs familles. L'importation de nourriture est strictement contrôlée pour essayer de pousser les Chagossiens à partir. Finalement, les habitants de Diego Garcia sont transportés de force à Peros Banhos et à Salomon. Deux ans plus tard, des navires mal ravitaillés en eau et nourriture et surpeuplés amènent les Chagossiens à Maurice et aux Seychelles. Des officiels britanniques et américains mentent aux Nations unies et au Congrès. Ils affirment que les Chagossiens sont des travailleurs contractuels saisonniers.

? 1982 : Un comité permanent est établi par l'Assemblée Nationale pour enquêter sur « les circonstances qui ont mené à et ont suivi l'excision de l'archipel des Chagos, incluant Diego Garcia, de l'Ile Maurice en 1965 et la nature exacte des transactions qui ont eu lieu ». Présidé par le ministre des Affaires Etrangères, Jean-Claude de l'Estrac, le comité détaille, entre autres, le rôle du gouvernement mauricien dans l'excision de l'archipel et dénonce le gouvernement britannique pour avoir « bafoué » la Charte des Nations Unies. Il rejette également les déclarations de Seewoosagur Ramgoolam et Veerasamy Ringadoo qui avaient affirmé devant le comité qu'à aucun moment « ils avaient été mis en présence d'un document relatant l'excision des îles ».

? Novembre 2000 : Les journaux britanniques montrent un Olivier Bancoult triomphant à sa sortie de la Haute Cour de Londres. La cour a en effet jugé illégal le déplacement du peuple chagossien. Après des années de souffrance, les Chagossiens ont enfin gagné le droit de rentrer chez eux !

? Juin 2004 : Le gouvernement du Premier ministre de Tony Blair révèle que deux Orders in Council signés par la reine Elizabeth II renversent la décision de la cour et prohibent à jamais le retour des Chagossiens dans l'archipel.

? 30 mars 2006 : Le Trochetia, navire battant pavillon mauricien, quitte la rade de Port-Louis avec à son bord une centaine de Chagossiens. Destination : Salomon, Peros Banhos et Diego Garcia où une fête organisée par les militaires américains était prévue. La visite de mémoire durera une dizaine de jours.

précédent sommaire






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net