WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact des microcrédits sur le vécu quotidien des PVV: Etude menée dans l'ONG les Bà˘tisseurs dans la ville province de Kinshasa

( Télécharger le fichier original )
par Eustache NDOKABILYA DUNIA
ISTM Kinshasa - Licence 2007
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Ministère de l'Enseignement Supérieur et Universitaire

INSTITUT SUPERIEUR DES TECHNIQUES MEDICALES

I.S.T.M./KINSHASA

B.P. 774-KIN XI

SECTION SANTE COMMUNAUTAIRE

IMPACT DES MICROCREDITS SUR LE QUOTIDIEN DES PVV. «Etude menée dans l'ONG les Bâtisseurs dans la ville   province de Kinshasa ».

NDOKABILYA DUNIA Eustache

Mémoire présenté et défendu en vue d'obtenir le titre

de Licencié en Santé Communautaire

Option : Epidémiologie

Directeur : Professeur Docteur MUTUMBI ABELI François

Année Académique 2007-2008

Chapitre 1. INTRODUCTION

1. PROBLEMATIQUE

A quelque niveau que ce soit, le VIH/SIDA reste un problème multidimensionnel dans ses causes et conséquences. En effet, comme l'a écrit l'ONUSIDA dans son 4ème rapport d'orientation, « Les conséquences de la pandémie du VIH/SIDA ont dépassé celles de toutes les autres crises connues dans le monde. Depuis le premier diagnostic en 1981, le VIH/SIDA aura causé dans le monde, 20 millions de décès, 38 millions de personnes infectées (fourchette 34.6 à 42.3 millions, dont 4.9 millions en 2004)1(*)( *), 3.1 millions de morts en 2004, et plus de 14 millions d'orphelins. Selon le rapport de l'ONUSIDA publié en novembre 2006, 39,5 millions de personnes vivent désormais avec le VIH dans le monde. Parmi elles, 4,3 millions ont contracté la maladie durant l'année 2006 (soit 400 000 de plus qu'en 2004) et près de 3 millions en sont mortes 2(*)( *). Les fourchettes autour des estimations définissent les limites dans lesquelles se situent les chiffres mêmes, sur la base des meilleures informations disponibles.

En République Démocratique du Congo, le Programme National de Lutte contre le Sida, PNLS, a aussi décrit, l'épidémie du HIV/Sida comme « un défi majeur en soi, qui aggrave les nombreux autres défis auxquels le pays doit faire face. L'épidémie pose un sérieux problème de santé publique et constitue une menace pour le redressement économique et le développement. » 3(*)( *). En effet, avec une population globale estimée à plus ou moins 60 millions d'habitants, les données révisées et publiées par l'ONUSIDA sur base de ses nouvelles méthodes se présentent de la manière suivante en RD Congo, en ce qui concerne les personnes vivant avec l'infection VIH au 31 décembre 2003, et ayant développé ou non le SIDA 4(*)( *)

Depuis plus de deux décennies, notre pays la République Démocratique du Congo se voit être de plus en plus affecté par la pandémie du VIH/SIDA. A l'instar d'autres pays de l'Afrique Subsaharienne, les statistiques les plus récentes démontrent que l'épidémie du VIH /SIDA en RDC est en nette progression avec un taux de prévalence estimée à 4,1% (PNMLS, Rapport sur l'épidémie en RDC 2007).

En effet, le nombre de personnes infectées en 2004 était de 2,6 millions contre environ 700 000 en 1995, dont environ 780 000 seraient au stade avancé de la maladie. Ce nombre représenterait une multiplication par 3 en 10 ans du nombre de séropositifs estimé de 1995, ce qui en terme absolu, prédit une aggravation de la situation. Le nombre de décès (enfants et adultes) avoisine 110.000, soit en moyenne 301 décès par jour 5(*)( *).

En 2006, le PNMLS donnent les statistiques suivantes :

Adultes et enfants (0-49) vivant avec le VIH: 1 230 000

Nouvelles infections à VIH chez les adultes et les enfants (0-49): 162 770

Décès dus au SIDA chez les adultes et les enfants (0-49): 107 720

Adultes (15-49) vivant avec le VIH: 1050000

Femmes enceintes (15-49) vivant avec le VIH (besoins en PTME) : 134 270

Prévalence du VIH (%) chez les adultes (15-49): 4%

Orphelins dus au SIDA: 430 000 (45% des orphelins)

Besoins en ARV enfants (0 - 14 ans) : 38 950

Besoins en ARV adultes (15 - 49 ans) : 164 700

Besoins en Cotrimoxazole chez l'enfant : 212 600

En RDC, l'épidémie va entraîner des pertes cumulées en vies humaines allant de 3 540 000 en 2006 jusqu'à 4 250 000 personnes en 2010, soit une diminution de 6% de la population. De même, l'espérance de vie va diminuer de 4,2 ans en 2010.6(*) ( *)

Si comme on pourrait le croire, l'impact démographique du SIDA ne semble pas considérable, la question serait plutôt qui meurt et à quel âge. Il s'agit en effet de cadres et de la main-d'oeuvre dont le pays a besoin pour son développement. Car en effet, de 2006 à 2010, la tranche d'âge de 15 à 49 ans va connaître une surmortalité allant de 73 890 à 79 170 décès, soit 27% chaque année. A cause du SIDA, le nombre d'orphelins de père et de mère atteint 950 000 en 2006, soit une augmentation de 83 % d'orphelins par rapport au scénario sans SIDA.

Tableau- I Nombre de personnes infectées par le VIH

de 1983-2009

Source : PNMLS, Rapport sur l'analyse de situation de l'épidémie en RDC, septembre 2008

Les malades du SIDA sont souvent confrontés à des dépenses de santé et de funérailles liées à la diminution du revenu entraîné soit par la perte du travail (stigmatisation), soit l'incapacité de travailler, ou le coût de traitement (360 $ par an). Pour pallier ces difficultés, les ménages affectés sont obligés de vendre leurs actifs physiques (bétails et équipements agricoles, mobiliers et moyens de transport), faute d'une politique de prise en charge adéquate.

Depuis les années 1990, la République Démocratique du Congo, est caractérisée par une multitude de problèmes dans tous les domaines de la vie : économique, politique, culturelle, social, etc. Mais le plus marquant est sans doute le problème lié à la crise économique. Toute personne sensible connaît la grandeur des conséquences fâcheuses qui découlent d'une crise économique caractérisée notamment par l'infection et / ou l'affection du VIH/SIDA. Beaucoup de personnes vivant avec le VIH/SIDA et d'enfants affectés par le VIH/SIDA vivent dans des conditions de pauvreté extrême.7(*) ( *)

L'impact économique du VIH/Sida est important, il a largement réduit les ressources économiques des familles ; entraînant et aggravant à la fois la pauvreté. Les maladies et les décès associés au VIH/Sida augmentent les dépenses des familles et réduisent leurs revenus, épuisant par conséquent leurs ressources économiques. Prendre en charge davantage des PVV et d'OEV accroît aussi le fardeau des familles qui se trouvent déjà dans des situations difficiles. Dans de nombreux pays, les communautés et les familles élargies n'ont pas les ressources nécessaires pour soutenir financièrement les PVV, OEV et les familles affectées.8(*) *)

Les facteurs favorisant la pauvreté dans les familles affectées par le VIH/SIDA sont entre autres :

Ø L'augmentation des dépenses pour les soins de santé

Ø La réduction et/ou la perte des revenus de famille

Ø La réduction et/ou l'épuisement de la force du travail entraînant ainsi la consommation des épargnes des ménages.

Ø L'augmentation des dettes vis-à-vis des tiers

Ø Les coûts des funérailles.

Ces facteurs entraînent les conséquences  suivantes :

- Changement des activités principales des ménages

- Dépense des économies

- Recherche d'un travail

- Pratique des cultures de subsistance

- Vente des biens (bétail, terre, immobiliers, bijoux, habits voire même des parcelles et maisons, etc.)

- Emprunt de l'argent

- Réduction de la consommation et les dépenses sur la nourriture, la santé et l'éducation

- Émigration

- Faire travailler les enfants ou augmenter la charge de travail des enfants

- Déscolarisation des enfants

- Recours à la mendicité

- Diversification des activités productives

- Séparation des membres du ménage.

Pour pallier toutes ces conséquences chez les PVV, certaines agences et organismes humanitaires ont pris l'initiative de leur venir en aide en vue de promouvoir les petites activités génératrices des revenus, en leur octroyant des prêts, des fonds en espèces et des crédits rotatifs en nature, etc.

C'est dans ce cadre que l'ONG les Bâtisseurs en partenariat avec le PNMLS/Projet MAP, a mis à la disposition des personnes vivant avec le VIH/SIDA et les Orphelins et enfants Vulnérables des moyens sous forme des micro crédits en vue d'entreprendre des Activités Génératrices des Revenus pour leurs subsistances et leur auto prise en charge.

Eu égard aux multiples problèmes énumérés ci-dessus, une série des questions mérite d'être posées, à savoir :

· Quel est le nombre de PVV bénéficiaires de cet appui « Les Bâtisseurs/PNMLS-MAP » dans la ville province de Kinshasa ? A quel type de catégorie sociale appartiennent-ils ? Quel type de micro crédit le projet « Les Bâtisseurs/PNMLS-MAP » applique et quel montant octroi-t-il aux bénéficiaires ? Comment ce micro crédit est-il géré par les bénéficiaires ? Présente-il une rentabilité économique positive ?

· Quelle mesure d'encadrement ou de suivi pour ce micro crédit ? Quelle efficacité de ce micro crédit sur la situation socio-économique et sanitaire de la PVV et du ménage entier (situation avant et pendant l'intervention du projet « Les Bâtisseurs/PNMLS-MAP ») ?

· Les micro crédits qu'octroie l'ONG « Les Bâtisseurs/PNMLS-MAP » aux PVV ont-ils un impact social et économique  en faveur de ses bénéficiaires? Et pourquoi l'octroi des micro crédits aux PVV

Telles sont les questions qui guideront nos recherches, bref, elles nous permettront d'appréhender l'Impact Socio-économique des micro crédits octroyés aux PVV de la ville province de Kinshasa par « Les Bâtisseurs/PNMLS-MAP ».

* 1 ONUSIDA: Rapport sur l'épidémie mondiale de SIDA (4ème rapport)/Résumé d'orientation, p-3.

* 2 ONUSIDA, IDEM, Décembre 2006

* 3 PNLS/Ministère de la Santé : Projet RDC multisectoriel de lutte contre le VIH/SIDA, 2004

* 4 UNAIDS: Epidemiological Fact Sheets on HIV/AIDS and STI, UNAIDS, UNICEF, WHO, update 2004 RDC)

* 5 RDC, Document de la Stratégie de Croissance et de la Réduction de la Pauvreté/DSCRP, juillet 2006, P. 43-44

* 6 Rapport sur l'analyse de situation de l'épidémie en RDC, septembre 2008

* 7 RDC, Document de la Stratégie de Croissance et de la Réduction de la Pauvreté/DSCRP, juillet 2006, P. 43-44

* 8 Banque Mondiale (1996), Le financement des petites et micro entreprises: Principes directeurs pour choisir et appuyer les institutions intermédiaires, Washington D.C

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.