WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des risques de change

( Télécharger le fichier original )
par Madihou NIAKASSO
Institut Privé de Gestion de Dakar - Master 2007
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

CHAPITRE III : LES REGIMES DE FLUCTUATION DES MONNAIES

Section 1 : Le risque de transaction

Le risque de change de transaction est le risque de perte lié aux variations de cours de change. Toutes les entreprises qui réalisent des opérations commerciales ou financières engagées en devises sont confrontées à ce risque. Une variation de quelques points de la parité entre la monnaie nationale, généralement monnaie de référence, et la devise étrangère, peut remettre en question la rentabilité de toute affaire internationale facturée en devise. Ce risque n'est donc pas à négliger ! Bien au contraire, il implique pour l'entreprise, pour son trésorier, comptable ou financier, une attention toute particulière qui sera d'autant plus assidue que le nombre de transactions avec l'étranger est élevé et que ces transactions sont diversifiées.

Il est indispensable que l'entreprise définisse dans un premier temps sa politique générale de couverture à l'égard du risque de transaction.

Quel niveau de risque l'entreprise est-elle prête à assumer ? Voudra-t-elle se couvrir en toute circonstance et en assumer le coût, ou bien adoptera-t-elle une attitude spéculative ?

Une fois les réponses à ces questions déterminées, l'entreprise se tournera vers les actions suivantes :

- elle mesurera le risque auquel elle est confrontée au travers de la position de change ;

- elle estimera l'évolution probable du cours des devises mises en jeu ;

- elle analysera les techniques de couverture existantes ;

- elle fera un choix quant à la technique de couverture la plus appropriée.

1.1.La genèse du risque de transaction

L'entreprise doit tenir compte de l'entrée en risque de change bien avant la connaissance exacte de la teneur du contrat. La gestion du risque peut se réaliser dès l'émission de l'offre ou du catalogue des marchandises proposées dans le cas d'opérations d'exportation, ou de la commande dans le cadre d'activités d'importation.

ENTRÉE DU RISQUE DE CHANGE

Sortie du risque de change

MISE À DÉPOSITION DES FONDS

PAIEMENT

par le client

FACTURATION

COMMANDE

OFFRE

catalogue

TEMPS

Risque potentiel Risque certain

Source : Exporter (COFACE)

Toutefois, tenir compte du risque de change le plus tôt possible ne signifie passe couvrir systématiquement, mais gérer activement son risque. Cette gestion conduira le trésorier de l'entreprise à s'interroger sur la méthodologie de couverture à mettre en oeuvre. En effet, les techniques de couverture ne doivent pas s'appliquer de manière indifférente et uniforme aux différentes opérations internationales. Certaines seront plus adaptées que d'autres aux circonstances particulières, notamment par rapport au type de client que nous aurons face à nous (son pays, les rapports de force,...). Ces techniques, de plus, ont des coûts variés, qu'il es également important de prendre en compte dans notre analyse de rentabilité de l'opération concernée.

Le schéma ci-dessus fait apparaître deux (2) zones :

- avant la commande : si l'entreprise vend en devises, le risque est potentiel, il ne deviendra certain que si l'offre est retenue ;

- après la commande : l'entreprise connaît la devise retenue, le montant et souvent, les délais de livraison ; le risque est alors certain.

L'enregistrement comptable ne pourra se réaliser que lorsque les quatre (4) éléments suivantes sont connus : le montant, la devise, la date « précise » du contrat et la date prévue du règlement.

Toutefois, il faut tenir compte de l'entrée en risque de change bien avant la connaissance exacte des quatre données ci-dessus. La gestion du risque peut se réaliser dès l'émission de l'offre ou du catalogue voire lors des prévisions (entrée en risque économique).

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour