WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception et simulation d'un brouilleur GSM

( Télécharger le fichier original )
par Merleau King TCHEUMTCHOUA KAMDEM
Ecole nationale supérieure polytechnique, Yaoundé - Master rercherche en systèmes de télécommunications numériques 2010
  

précédent sommaire suivant

2.2. Modèles empiriques de propagation à l'intérieur des bâtiments

Il y a deux préoccupations majeures pour lesquelles on examine la pénétration du signal à l'intérieur des immeubles. Premièrement, du fait que plusieurs utilisateurs de mobiles passent la majeure partie de leur temps à l'intérieur des immeubles, le niveau de service qu'ils perçoivent dépendra de la force des signaux produits à l'intérieur des immeubles (la profondeur de couverture). Quand la capacité suffisante existe entre les macrocellules et les microcellules du réseau, cette couverture intérieure est effectuée par degré de pénétration dans les immeubles.

Quand par contre la densité d'utilisateurs est très grande à l'intérieur d'un immeuble (aéroports, gare, etc.) la couverture à l'intérieur de cet immeuble doit être produite par découpage en pico cellules. Il est inefficace de leur allouer des fréquences distinctes, Il est donc nécessaire de réutiliser les fréquences déjà allouées aux macrocellules et microcellules, basé sur une connaissance claire de l'étendue sur laquelle les deux types de cellules interféreront dans l'immeuble. En même temps ce principe, pourrait s'appliquer aux brouilleurs afin de mieux gérer les recouvrements avec les stations émettrices environnantes.

2.2.1. Modèle COST 231 en visibilité directe

Dans les cas où le chemin en visibilité directe existe entre la façade de l'immeuble et l'antenne extérieure, le modèle semi empirique suivant a été suggéré, avec la géométrie définie en figure 5.

Figure 5 : Géométrie pour le modèle COST 231 de pénétration en visibilité directe à l'intérieur d'un immeuble

Ici, re est la longueur du trajet direct entre l'antenne extérieure et un point de référence sur le mur de l'immeuble;

Tant que le modèle sera appliqué pour des petits intervalles, cette distance est mieux que la longueur du trajet le long de la terre, pour rendre compte de la longueur réelle du trajet dans les trois dimensions.

(1.4)

Les pertes prédites par ce modèle varient significativement comme l'angle d'incidence :

(1.5)

sont les pertes en espace libre pour la longueur totale du chemin (ri + re)

est la perte de chemin à travers le mur externe sous incidence normale (è = 0°)

est la perte additionnelle sur le mûr externe à incidence rasante (è = 90°)

Et (1.6)

nw est le nombre de mûrs traversés par le chemin interne ri,

Li est la perte par mûr interne

á une atténuation spécifique [dB.m-1] qui s'applique pour les chemins internes non obstrués. Toutes les distances sont en mètres.

Le modèle est valable pour des distances supérieures à 500m et les valeurs des paramètres dans la table 4 sont recommandées pour la bande de fréquence 900-1800 MHz.

Table 4 : paramètres pour le Modèle COST 231 en visibilité directe

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy