WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des ecarts budgetaires de tresorerie d?une entreprise publique, cas de la REGIDESO, direction provinciale

( Télécharger le fichier original )
par Moà»se MUSA KALIKULE
Institut Supérieur de Commerce de Goma - Licence 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.2.1.3 Le budget est un outil de suivi et de contrôle

A un rythme régulier, mensuel si possible, le contrôle budgétaire doit s'exercer entre les prévisions et les réalisations. Toute différence sensible doit être étudiée et avoir son explication :

- décalage dans le temps ;

- dépenses (ou recettes) imprévues ;

- mésestimations des coûts...

Les clauses doivent en être recherchées et le budget doit être modifié en conséquence :

- si le même résultat est visé, le décalage doit être compensé ;

- à défaut, le résultat prévisionnel doit être modifié.

Le budget est un outil vivant qu'il convient d'adapter en permanence à la réalité. Chaque modification constitue un nouvel acte de gestion et de décision. Le suivi est donc tout au temps primordial que l'établissement du budget et contribue pleinement à la qualité de la gestion de l'entreprise.

II.2.1.4 Le contrôle budgétaire

Pour bâtir un système de contrôle de gestion, il est possible d'utiliser différents outils d'informations susceptibles d'orienter l'action et la prise des décisions, à savoir les plans à long et moyen terme, la comptabilité analytique ou de gestion, des tableaux de bord et le système budgétaire.22(*)

Bien qu'étant l'une des phases de la gestion budgétaire, en pratique, il ne peut y avoir de gestion budgétaire sans contrôle budgétaire. Au sens comptable, le contrôle budgétaire signifie une comparaison entre les prévisions budgétaires et les réalisations. Cette comparaison dégage trois types d'écarts :

- écart positif

- écart nul

- écart négatif

Le contrôle budgétaire est défini comme une comparaison permanente des résultats réels aux prévisions chiffrées figurant aux budgets afin de :

- dégager les écarts et rechercher leurs causes ;

- informer les différents niveaux hiérarchiques ;

- apprécier l'activité des responsables budgétaires.

Au sens comptables, le contrôle budgétaire signifie une comparaison entre les prévisions budgétaires et les réalisations. Il s'agit d'examiner les écarts importants (> à 5%) par rapport au budget et de tenter d'expliquer la raison de leur existence et ce que l'on peut faire pour remédier à la situation. Les écarts sont souvent qualifiés de « favorables » (ce qui est généralement une bonne nouvelle) ou de « défavorables » (ce qui est généralement une mauvaise nouvelle).

Un écart favorable est constaté :

- lorsque les produits réels sont supérieurs aux produits budgétisés ou

- lorsque les dépenses réelles sont inférieures à dépenses budgétisées

Un écart défavorable est constaté :

- lorsque les produits réels sont inférieurs aux produits budgétisés ;

- lorsque les dépenses réelles dépassent les dépenses budgétisées.

Il est cependant utile d'analyser la cause des écarts et de déterminer s'il s'agit d'une situation temporaire ou permanente. Les écarts peuvent être la conséquence de l'un ou de plusieurs des facteurs, notamment : une évolution des prix, une évolution des volumes, une évolution des plans, etc.

* 22 M. GERVAIS, Contrôle de gestion, 5e édition, éd. Economica, Paris, 1994, p. 21

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.