WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

CAT devant une intoxication médicamenteuse aigue

( Télécharger le fichier original )
par Dahane Mihi
Université d'Oran - Algérie - CES en medecine d'urgence 2010
  

précédent sommaire suivant

2/DEMARCHE DIAGNOSTIQUE

la démarche diagnostique en toxicologie comporte certaines particularités la plus importante est que l'intoxication est un phénomène dynamique soit que le toxique se distribue et s'élimine selon des règles toxicocinetique soit que son action au niveau des organes cibles est retardée. le réel danger est de sous-estimer la gravite réelle de l'intoxication. La prise en charge d'une intoxication aiguë comporte quatre étapes :

- réanimer et stabiliser le patient

- obtenir un diagnostic en fonction des données épidémiologiques, des circonstances, du toxique, des symptômes, des résultats des examens para cliniques et de l'analyse toxicologique.

- évaluer la gravité en fonction des symptômes, de la nature du toxique, du terrain et des concentrations plasmatiques.

- juger de la nécessité, en dehors du traitement stabilisateur et symptomatique, d'un traitement spécifique, évacuateur (décontamination), épurateur ou antidotique. Déterminer, si nécessaire, les mesures préventives.

Devant toute suspicion d'intoxication, il faut :

Rechercher dans un premier temps une défaillance grave des fonctions vitales, Répondre par un traitement symptomatique

2-1 /interrogatoire

ï interrogatoire minutieux de l'intoxiqué(e) : ordonnance, « lettre d'adieu »

ï de l'entourage : témoins ?

ï détermination

ï de la cause de l'intoxication : récupérer les emballages

ï des circonstances : préciser la voie de pénétration du produit

ï de l'heure de la prise, quantité supposée ingérée

ï chronologie des symptômes et symptômes initiaux,

ï des éventuelles complications,

ï notion de prise d'alcool associée.

ï l'interrogatoire doit répondre aux questions suivantes :

ï qui est intoxiqué ?

ï avec quoi et combien ?

ï où, quand et comment est survenue l'intoxication ?

ï âge, sexe : éléments pronostiques et décisionnels

ï profession

ï médecin : curares, potassium, barbituriques rapides, formes iv,

ï pharmacien, dentiste, chimiste : cyanure, arsenic,

ï vétérinaire : euthanasiant.

ï contexte de survenue

ï cadrer les circonstances

ï tentatives de suicide :

ï 90 % des intoxications de l'adulte,

ï plus fréquentes chez les femmes (60%),

ï médicaments en cause dans 85% des cas.

ï intoxications accidentelles domestiques :

ï 95 % des intoxications chez l'enfant,

ï cause souvent évidente si intoxication en présence de témoins,

ï chez l'adulte : ingestion fréquente d'un produit transvasé ou déconditionné, exposition lors d'une mauvaise manipulation.

ï intoxications professionnelles :

ï plus rares, manipulation ou exposition à un toxique connu sur le lieu du travail.

ï toxicomanies :

ï diagnostic basé sur le contexte, les antécédents, des traces d'injections, la symptomatologie

ï erreurs thérapeutiques ou surdosages médicamenteux :

ï enfants et personnes âgées surtout. risques d'être méconnues.

ï intoxications criminelles.

ï autres éléments utiles :

ï intoxication collective :

ï dues à ingestion toxiques

ï dues à une inhalation d'un gaz toxique (Co).

ï lieu de survenue :

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.