WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'incidence des importations et aides alimentaires sur l'agriculture congolaise

( Télécharger le fichier original )
par jean louis ndonda
Université de kinshasa - Licence 2009
  

sommaire suivant

~ i ~
EPIGRAPHE

« Les droits des agriculteurs méritent l'attention des défenseurs des droits de l'homme et doivent être encouragés dans le cadre de la promotion continue du droit à l'alimentation, car c'est des bases solides sur lesquelles ces droits auront été établis que dépendront nos futurs approvisionnements alimentaires et leur durabilité...

Cette fonction protectrice de l'Etat constitue l'aspect le plus important de ses obligations touchant les droits économiques, sociaux et culturels, et est assimilable à son rôle de protecteur des droits civils et politiques »

Conseil économique et social des Nations Unies, le 28 juin 1999

~ ii ~
DEDICACE

A tous les paysans congolais dépourvus des activités génératrices des revenus à cause des aides et importations alimentaires massives.

A ma future épouse et mes futures enfants,

A mon petit Hénoc,

A toute la famille NDONDA,

Je dédie ce travail

NDONDA MANDUNDU Jean-Louis

~ iii ~
REMERCIEMENTS

Ce travail que nous venons de réaliser a évidemment une histoire longue, mais surtout très riches d'enseignements. Car nous sommes ici bas pour surtout apprendre, et il faut l'avouer, nous avons beaucoup appris. Mais il ne s'agit pas de conter les leçons apprises il est question ici de remercier ceux qui d'une façon ou d'une autre, ont contribué à cet apprentissage. Et Dieu sait qu'ils sont nombreux et alors très nombreux et d'ores et déjà nous présentons nos excuses a ceux qui seront oubliés de cette longue liste.

Néanmoins, qu'il me soit permis de citer en premier, le Professeur Ordinaire MUPINGANAYI KADIAKUIDI Bruno, notre Directeur de mémoire, cheville ouvrière de cette étude qui a cru en nous dès le premier contact nous a offert son savoir et ses valeurs éthiques qui vont nous conduire durant toute notre vie professionnelle.

Nous ne saurons oublier l'Assistant KIMUANGA EYAMBO PapyFernand qui a réussi à nous prendre le premier rendez-vous auprès d'un savant ; ce qui n'était point acquit à l'avance.

Je ne saurais oublier notre grand frère José NDONDA MOPITO qui au commencement était et qui à la fin est encore là. C'est lui en effet qui nous a convaincu à nous engager dans cette entreprise ; c'est encore lui qui a su nous encourager à continuer au moment où le désintérêt a commencé à nous gagner. Nous sommes heureux de lui dire qu'enfin, nous avons fini et vraiment fini. Puis nous nous en voudrons de ne pas citer notre tendre mère Adèle DEGBALASE KANDA pour ses énormes sacrifices, en se montrant à nous comme une mère, malgré les difficultés, elle a été toujours pour nous comme une « poule » qui protège ses petits contre un « géant épervier », nous ne saurions lui dire un mot de la fin, celui qui sonde les coeurs des hommes sait ce que nous envisageons pour sa vieillesse.

~ iv ~

Il va s'en dire que sans l'aide indéfectible de ma famille, ce travail n'aurait jamais pu être écrit, je sais qu'elle a beaucoup souffert de nos absences répétées, parfois longues et peut être inopportunes. Nous voilà enfin à l'aboutissement, merci pour la patience.

Nous ne saurions oublier ici, notre feu Papa François NDONDA-MATAKONGOTE de qui, nous avons retenu qu'il faut toujours achever toute oeuvre entamée. Il faut avouer que cette leçon parmi tant d'autres, qu'il n'avait jamais cessé de nous répéter, nous a beaucoup aidé et permis la matérialisation de ce travail. Tellement cela nous a coûté du temps que certains n'osent plus enquérir de peur de nous irriter.

Nous avions bien compris l'embarras de tout un chacun, et nous sommes heureux de nous voir réconciliés puisque nous avons enfin fini, nous citons ; Pétronelle, Elisabeth, Corneille, Jean-Claude, Elodie, Jinette, JeanJosé, Patrick, Roseline, Irène, Catherine, Maximilien, Martini, Françoise, Hortense, Moïse NDONDA, Giselle, ma jolie femme Mado Ituli, Déborah, Néhémie, Bénédicte, Raïssa, Nadège, Berbérine, Jehovanie, Marlon, Gloire, Iréné, Diton, Gédéon, Marie, Ruffin Nangele, Hélène Damosi, Mamie Bondoko ,Irène Bondoko, Jacques Ndongo, Tous soeurs et frères.

Toutefois vous au moins n'avaient de cesser de nous demander où nous sommes avec notre travail, il s'agit de Guy-Lambert Monzango, Lydie Wama, Lydie Mobale ma bien aimée, Richard Dobo, Cédric Mongengo, Alain Mangawa, Georges Motato, Djodjo Mbandombele, Benoit Ekwa, Gires Belongo, Dickens Liwono, Junior et Augy Ndukuma, Alpha-te-sarah, Mignonne Mubu, Nada M'Poo, Eric Mamboto, Mao Kanda, Nancie Alula, Petra Iyeli, Gédeon Kalambayi, Sylvain Bokanga, Lumeji Gitona, Alain Kiboko, Mandua Ndarabu, Jérémie Mangbau, Toto, et Patrick Ribeiro collègues et camarades.

NDONDA MANDUNDU Jean-Louis

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !