WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La césarienne; fréquence, indications et complications

( Télécharger le fichier original )
par Mick NGANDU MWEPU
Université de Lubumbashi - Doctorat en médecine 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III.3. LES COMPLICATIONS DE LA CESARIENNE

Les complications de la césarienne existent certes mais l'évolution poussanté et imposante des mesures d'asepsie ainsi que l'antibiothérapie tend à régresser d'une maniere si considerable la survenue des complications de l'intervention césarienne.

Les complications de la césarienne sont selon la plus part d'autres que nous avons consulté reparties en deux : celles per opératoires et post opératoires.

Les complications per opératoires

On a ici :

1. Les complications anesthésique : qui sont les mêmes que pour toutes les interventions sauf le syndrome de MENDELSON qui est plus fréquemment rencontré en cours des césariennes en urgence ou lorsque la patiente n'est pas à jeun ou non prédiquée.

2. L'hémorragie per opératoire : la césarienne à la réputation d'être une opération hémorragique nécessitant une aspiration puissante. Pour Merger l'hémorragie complique 10 % des césariennes ; elle est due le plus souvent à une hémostase difficile de la tranche de section ou de la section de l'artère utérine ou mémé à l'inertie utérine. L'hémorragie au niveau de pedicules utérins est la complication de l'hystérotomie transversale lorsqu'elle s'agrandit.

3. La déchirure de segment inférieure : qui est secondaire à une hystérotomie de taille inadaptée au poids foetale ou à des

manoeuvres brutales lors de l'extraction de la tête; si elle siège sur la lèvre inférieure.

4. Les plaies vesicales : elles sont rares, elles se font à l'ouverture du péritoine viscéral ou du décollement vesical.

5. Les autres complications : émanent de la chirurgie abdominale : plaies digestives ou lesion de l'urètre qui est plus souvent lié que sectionné.

Les complications post opératoire :

Sont aussi rares, dominées par des problèmes infectieux et thrombo-emboliques.

1.Les complications infectieuses : elles sont les plus fréquentes surtout

dans notre milieu, elles sont de localisation multiples : infections urinaires, infection urinaire, infection pulmonaire endométrite, infection annexielle, voire une péritonite ou une septicémie; sans oublier l'abcès parietal, hématome sous péritonéal infecté.

2.Les complications trombo-emboliques : sont rares mais graves car risque vital.

3.L'anémie.

4. Les troubles du transit : associé souvent à une collection hématique ou infectée sous péritonéale qu'il faut évacuer. Il y a aussi le Syndrome D'OGILVIE qui se voit chez la femme enceinte et particulièrement après une césarienne donnant le tableau d'une occlusion post opératoire.

5. Les éventrations qui sont exceptionnelles.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net