WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les rapports entre position sociale et position scolaire: étude sociologique à  partir du cas des volontaires de l'éducation à  Rufisque au Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Mamadou NGOM
Université Cheikh Anta Diop de Dakar - D.E.A de sociologie 2004
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SOMMAIRE

DEDICACES REMERCIEMENTS

SOMMAIRE : 1

INTRODUCTION : 2

Première Partie : Cadre général et méthodologique : 5-30

Chapitre I : Cadre Général : 6

I - Problématique : 6

II - Objectifs : 10

III- Hypothèses : 11

IV - Modèle théorique : 12

V - Cadre conceptuel : 15

VI - Revue critique de la littérature : 17

Chapitre II : 24

I - Univers de l'étude : 24

I-1 - Cadre de l'étude 24

I-2 - La population cible : 25

I-3 - Echantillonage : 25

II - Les techniques d'investigation : 27

II-1 - La Prè-enquête : 27

II-2 - La recherche documentaire : 27

II-3 - L'entretien semi directif : 28

II-4 - Le questionnaire : 28

II-5 : L'observation participante : 29

III - L'Enquête proprement dite : 29

III-1 - Déroulement de l'enquête : 29

III-2 - Les difficultés rencontrées : 30

Deuxième Partie : Historique du recrutement et de la formation

des maîtres au Sénégal : 32-51
Chapitre I : Recrutement et formation des maîtres du début

du XXème siècle à l'érection des EFI 33

I - Recrutement et Formation des maîtres avant 1960 : 33

II - Recrutement et formation des maîtres après 1960 : 35

Chapitre II - Recrutement, formation et plan de carrière

des volontaires de l'éducation : 41

I - Le projet des volontaires de l'éducation : 41

I-1 - Montage institutionnel : 41

I-2 - Gestion du projet : 42

II - L'expérience d'autres pays en matière de volontariat : 44

III - Recrutement, formation et plan de carrière de carrière

des VE : 45

III-1 - Recrutement des VE : 45

III-2 - Formation des VE : 48

III-3 - Plan de carrière des volontaires : 50

III-4 - Rôle du PVE dans le PDEF : 51

Troisième Partie : Présentation, Analyse et interprétation

des données de l'enquête : 54-73

Chapitre I : Identification des volontaires et motifs de leur

engagement dans le volontariat de l'éducation : 55

I - Identification des volontaires : 56

I-1 - Age des VE : 56

I-2 - Sexe et situation matrimoniale : 57

I-3 - Statut socioprofessionnel des parents : 58

I-4 - Niveau d'étude et diplômes obtenus : 60

II - Motifs de l'engagement des diplômés dans le volontariat

de l'éducation : 64
Chapitre II : Conditions de travail et difficultés rencontrées

dans l'exercice du métier : 69

I - Situation et difficultés financières des VE : 69

I-1 - Problèmes financiers des VE : 69

I-2 - La mutuelle des VE : 72

II - Problèmes pédagogiques des VE : 73

CONCLUSION : 77

BIBLIOGRAPHIE : 80

ANNEXES : 83

Introduction

Le caractère général et persistant des inégalités sociales devant l'enseignement est l'un des faits les mieux établis de la sociologie de l'éducation. La problématique du rapport entre le niveau d'instruction et la position sociale semble être beaucoup plus discutée. S'il y a presque unanimité sur le fait « qu'il existe généralement une relation élevée entre le niveau d'instruction atteint par un individu et son statut social »1 ; l'on ne peut pas pour autant conclure que l'atteinte d'une position scolaire élevée implique directement l'accès à une position sociale élevée. D'autres facteurs comme l'origine sociale continuent «à peser au moment de l'entrée dans la vie active, dans le choix du premier emploi, voire dans la carrière ultérieure des diplômés»2 . Autrement dit, le niveau scolaire élevé est incapable, à lui seul, de permettre une ascension sociale qui est le produit d'une combinaison de plusieurs facteurs.

Dans le cas précis des volontaires de l'éducation (VE), les faits semblent confirmer cette idée dans la mesure où l'on y rencontre des personnes dont le niveau académique élevé n'empêche pas qu'ils soient dans une catégorie socioprofessionnelle inférieure. .

Les résultats d'une étude d'évaluation effectuée une année après le démarrage du projet révèle que 17 % des volontaires ont la maîtrise ou plus ; 18 % la Licence, 17 % le Duel II, 16,5 le Duel I, 27 % le Baccalauréat et seulement 4,5 % le BFEM ou équivalent ; alors que le niveau requis pour être volontaire est le BFEM.

1 Boudon (R ) : L'inégalité des chances : La mobilité sociale dans les sociétés industrielles, Paris, A . COLIN, 1973, 237 p

2 Gomis (S) : La relation Famille école au Sénégal : Le travail scolaire des enfants à Dakar, Paris,l'Harmattan, 2003,307pp.

Par ailleurs, l'étude3 montre que 40 % des volontaires justifient leur entrée dans le corps par nécessité de trouver un emploi.

Ces résultats troublants qui remettent en cause d'une certaine manière l'idée souvent admise selon laquelle le niveau d'instruction élevé est gage de réussite sociale nous incite à (nous) poser la question de savoir pourquoi l'affluence des diplômés (d'un niveau élevé) dans le volontariat de l'éducation ?

Notre travail destiné à répondre à cette question s'articulera autour de trois parties essentielles :

Première partie : Cadre général et méthodologique

Deuxième partie : Il sera question dans cette partie de voir, le montage institutionnel du projet des volontaires de l'éducation (PVE), l'historique de la formation et du recrutement des maîtres au Sénégal, l'expérience d'autres pays en matière de volontariat, le recrutement et la formation des volontaires au niveau des contenus, de l'organisation, de la durée, des acteurs, des conditions et des résultats. Il y sera également question du statut, du plan de carrière des volontaires qui sont à Rufisque et du rapport entre le PVE et le PDEF(Programme Décennal de l'Education et de la Formation)

Troisième partie : Elle sera consacrée à la présentation, à l'analyse et à l'interprétation des données de l'enquête.

3 PVE. Rapport d'évaluation des modalités de mise en oeuvre du PVE, de son impact, de ses conséquences (version finale), Septembre 1996.

sommaire suivant