WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Risques sanitaires et environnementaux liés au rejet des eaux usées au quartier Ngoa Ekellé à  Yaoundé au Cameroun


par Paul Inès FEUDJEU DEFO
Ecole d'infirmiers, des techniciens médico- sanitaires et du génie sanitaire de Yaoundé - Technicien du génie sanitaire 2012
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE V : CONCLUSION ET SUGGESTIONS

1. Conclusion générale 45

2. Suggestions 46

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Bibliographie 47
ANNEXES

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 3

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 4

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

Mes parents Mme DEFO née NGNEPE Françoise et DEFO FOTSING Joseph pour tous les sacrifices consacrés pour mon éducation et toutes les

peines que vous vous êtes donnés tout au long de ces trois années pour que je ne manque de rien dans la mesure de vos possibilités.

Que ce travail soit pour vous l'expression de ma gratitude et vous fasse honneur.

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 5

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

La récompense d'un travail laborieux ne profite pas seulement à son auteur. C'est fort de cette idée qu'au terme de ce travail, nous nous faisons le devoir de témoigner notre gratitude à l'ensemble des personnes physiques et morales sans qui cette oeuvre n'aurait pu voir le jour. Nos remerciements s'adressent :

A DIEU le PERE Tout PUISSANT en JESUS-CHRIST pour la santé, le

courage, l'intelligence, la patience et la persévérance dont il nous a fait grâce durant toute notre formation.

A monsieur le Directeur de l'EITMS-GS de Yaoundé NYAMSI

SIMON PIERRE pour sa rigueur à nous assurer une formation de qualité.

A monsieur FOPA LANGOUO Georges Bertrand pour la

disponibilité et la précision avec lesquelles il a suivi ce travail malgré ses multiples occupations ;

A tout le personnel enseignant et administratif de l'EITMS-GS de Yaoundé : M. ATEUKENG R, M. DJAMA, M. AZAFACK J. M,

M. OSSONGO EKANI Charles, M. AKAM, Me DONGFACK, M. BISSONG, M. ENOA,... pour votre encadrement distingué tout au long de notre formation ;

A papa KUETCHE Jean, NEMBOT Michel, MASSANGO Simon, A mes mamans TATSINKOU Lucienne, Chantale, PETCHA Hélène, NEMBOT Rosalie ;

A mes frères, FOMENA Fernandel, FOSSI DEFO Christian J, DEEH DEFO Patrick Brice, TAGUOUA DEFO Guy A, TCHATCHOUANG TCHATCHOUANG Landry Bilobi, TEDONFOUE LONTIO M, FONKOUA Randolph, LIBOM Philipe, TAMOUFE William, HONSO Eric ;

A mes soeurs MASSANGO Junie Giselle, MABE DEFO Ella Alida, KENGNE DEFO Aurélie Josiane, DJIKE FOTSO Linda ;

A Ingrid MESSINA ESSOH, TCHAMBA NTENTCHOU Danielle, NOUMBA Bertin, MBIADOU Hugues Malamby pour leur soutien.

A tous mes camarades de la 3eme promotion de la reforme Génie

sanitaire pour les mémorables moments que nous avons passés, je vous témoigne toute ma reconnaissance.

Nous n'aurions pas pu y arriver sans vous, MERCI

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 6

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

FIGURES :

Figure 1 : Répartition des répondants selon le sexe 25

Figure 2 : Répartition des répondants suivant leur situation matrimoniale 26

Figure 3 : Répartition des répondants suivant leur statut professionnel 26

Figure 4: Répartition des répondants selon leur niveau d'instruction 27

Figure 5 : Répartition des enquêtés en fonction du standing de leur habitation 28

Figure 6 : Répartition des enquêtés selon qu'ils sont locataires ou propriétaires ..28

Figure 7 : Répartition des répondants selon leur principale source de revenu 29

Figure 8 : Camembert représentant les connaissances des enquêtés sur la

composition des eaux usées 30

Figure 9 : Répartition des enquêtés selon la récurrence des inondations 31

Figure 10 : Répartition des enquêtés selon le lieu d'évacuation des eaux usées en

fonction du standing de leur habitation 32

Figure 11 : Diagramme présentant les pourcentages de personnes chargées de

l'évacuation des eaux usées 32

Figure 12 : Répartition des enquêtés selon leur source d'approvisionnement en

eau de boisson 33

Figure 13 : Répartition des enquêtés en fonction du lieu où ils déversent leurs

ordures ménagères 34

Figure 14 : Répartition des répondants selon le lieu de défécation 34

Figure 15 : Répartition des répondants sur leurs connaissances des maladies dues

aux eaux usées 35

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 7

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

TABLEAUX :

Tableau I : Répartition du sexe par rapport à la tranche d'âge 25

Tableau 2 : Répartition des répondants selon l'appartenance régionale 27

Tableau 3 : Répartition des enquêtés selon l'effectif dans le ménage 29

Tableau 4 : Répartition des aménagements effectués pour protéger les points d'eau

33

Tableau 5 : Répartition des répondants en fonction des affections qu'ils auraient

contracté pendant l'année 2011 36

Tableau 6 : Relatif à la propreté des maisons observées 37

Tableau 7 : relatif au système d'évacuation des eaux usées 37

Tableau 8 : Relatif à la source d'approvisionnement en eau de boisson 38

Tableau 9 : Relatif aux latrines 39

Tableau 10 : Relatif à la lutte anti-vectorielle 39

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 8

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

EU : Eau(x) Usée(s) ;

OMS : Organisation Mondiale de la Santé ;

DBO5 : Demande Biochimique en Oxygène pendant cinq jours ;

DCO : Demande Chimique en Oxygène ;

PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement ;

PNUE : Programme des Nations Unies pour l'environnement ;

CDE : Camerounaise Des Eaux ;

STEP : Station d'Épuration ;

ENS : Ecole Normale Supérieure ;

ENAM : École Nationale d'Administration et de magistrature ;

CAD : Comités d'Aide au Développement ;

AA : Activité Atteinte ;

ANA : Activité Non Atteinte ;

MINHDU : Ministère de l'Habitat et du Développement Urbain ;

MAETUR : Mission d'Aménagement et d'équipement des Terrains Urbains et

Ruraux ;

PVD : Pays en voie de développement ; TGS : Technicien du Génie Sanitaire.

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 9

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

Annexe 1 : Questionnaire adressé aux enquêtés du quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé ;

Annexe 2 : Grille d'observation relative à l'hygiène du milieu ; Annexe 3 : Entrevue avec le personnel de la mairie de Yaoundé III ;

Annexe 4 : Demande d'autorisation de recherche adressée au Sous Préfet de l'arrondissement de Yaoundé III ;

Annexe 5 : Autorisation de recherche signée du Sous Préfet de l'arrondissement de Yaoundé III ;

Annexe 6 : Carte de l'arrondissement de Yaoundé III ;

Annexe 7 : Taux de couverture mondial en assainissement en 2004 ;

Annexe 8 : Schéma représentant le circuit des eaux de l'approvisionnement à l'évacuation dans une station d'épuration ou un réseau d égout ;

Annexe 9 : Maladies liées à des insuffisances dans les domaines de l'eau et de l'assainissement ;

Annexe 10 : Assainissement autonome pour l'évacuation des eaux vannes ; Annexe 11 : Evacuation anarchique des eaux usées à Ngoa Ekellé.

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 10

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

L'urbanisation des villes constitue la conséquence d'une dynamique urbaine accélérée entrainant des difficultés vis-à-vis de la planification des réseaux d'assainissement des eaux usées et pluviales. Ainsi, les eaux usées produites de l'activité de l'Homme (60% à 80% de l'ensemble de ses besoins journaliers en eau) sont en général directement rejetés dans les rigoles, les cours d'eau et la nature, ce qui représente ainsi un risque de maladie pour les populations et de pollution pour l'environnement. Le dernier rapport des Nations Unies sur les OMD publié en juillet 2011 souligne que plus de 2,6 milliards de personnes, en majorité dans les PVD, n'ont toujours pas de toilettes ou autres formes d'assainissement amélioré. Réduire la vulnérabilité de ces populations en leur donnant un meilleur accès aux services d'eau et d'assainissement constitue donc un facteur de réduction des maladies hydriques et de lutte contre la pauvreté.

Notre résidence dans le quartier Ngoa Ekellé nous a permis d'observer au quotidien les multiples risques que peut entraîner le rejet anarchique des EU dans la nature. Ceci nous a motivé à mené une étude allant de Novembre 2011 à Février 2012 sur « les risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa Ekellé à Yaoundé ». Pour ce faire, nous nous sommes posé la question de savoir quel est l'impact néfaste que peut entraîner une mauvaise évacuation des eaux usées sur la santé des populations et sur l'environnement du quartier Ngoa-Ekellé. Afin de répondre à cette question, l'objectif général a été d'explorer, à l'aide d'un questionnaire et d'une grille d'observation, les problèmes dus à la gestion des EU et de proposer des solutions conséquentes pour pallier à cela. Par la suite, nous avons utilisé la méthode d'échantillonnage non probabiliste par quota dans le but d'enquêter 100 individus appartenant chacun à une famille.

A l'issu de notre enquête, nous avons obtenus les résultats suivant :

49% des répondants affirment que les eaux usées contiennent des déchets ménagers et hospitaliers.

86% des répondants ne font pas souvent face à des inondations. 100% des répondants incriminent l'absence de système approprié d'évacuation des eaux usées et le déversement dans les cours d'eau des déchets ménagers.

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 11

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

46% de l'ensemble des répondants dont 31% résidant dans les habitations de bas standing évacuent leurs eaux usées directement dans la rigole avoisinante.

56% des enquêtés utilisent une source autre que celle de la CDE. 52% rejettent leurs ordures ménagères dans les rigoles et la nature. 40% des répondants utilisent les latrines non aménagées et 26% des latrines à canon.

16% ont été atteints du paludisme, 14% de la typhoïde et 5% de l'amibiase.

Il ressort de la grille d'observation que 77.77% n'utilisent ni des puisards ni des puits perdus.

91.66% d'entre elles sont situés à moins de 15 mètres de la fosse

Ainsi, nous constatons que les populations de Ngoa Ekellé sont

effectivement exposées aux risques de contracter des affections et de voir leur environnement déséquilibré par le rejet anarchique des EU.

Au vue de ces insuffisances, nous suggérons :

- Aux populations, de s'impliquer dans le processus de développement des

quartiers et de cultiver en eux la probité et la bonne moralité ;

- A la commune d'arrondissement de Yaoundé III de faire une sensibilisation de proximité et de doter les blocs des Comités d'Aide au Développement (CAD) afin d'impulser l'assainissement communautaire;

- A la communauté urbaine en collaboration avec les ministères sectoriels,
de construire une station d'épuration des EU en aval des grandes agglomérations (Bonamoussadi) afin de traiter les EU avant leur rejet dans la nature.

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 12

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

The urbanization of cities is the result of rapid urban dynamics resulting to difficulties due to the purification planning of wastewater and rainwater. Thus, the wastewater produced by human activity (60% to 80% of all of its daily water required) are generally directly discharged into gutters, streams and nature, thus polluting our environment and the people on the surrounding. The latest UN report on MDGs published in July 2011 states that more than 2.6 billion people, mostly in developing countries, still lack toilets or better sanitation. Reducing the vulnerability of this population to unpurified water by providing pipe borne water is fighting against the spreading of disease and is also fighting against poverty.

Our residence in the neighborhood of Ngoa Ekellé allowed us to observe daily the various risks that may leads the anarchic rejection of wastewater in the nature. This motivated us to study the problem from November 2011 to February 2012 on "environmental and health risks of wastewater discharge to the neighborhood Ngoa Ekellé in Yaoundé ". To do this, we asked ourselves the question what is the negative impact that may result in improper disposal of sewage on human health and the environment of the neighborhood Ngoa-Ekellé. In the aim to answer this question, the overall objective was to explore, using a questionnaire and an observation grid, problems in the management of wastewater and to propose solutions to overcome that substantial. Then, we used non-probability sampling method by quota in order to investigate 100 individuals locates to families.

At the end of our investigation, we obtained the following results:

49% of respondents say that the wastewater contains families and hospital waste.

86% of them do not often deal with floods.

100% of the respondents incriminate the lack of proper drainage and sewage

discharge into rivers of waste.

46% of all respondents with 31% living in homes of low standing pump their raw

sewage directly into the gutter nearby.

56% of respondents use a source other than the Camwater.

52% dump their garbage in the gutters and nature.

40% of respondents use the unimproved latrines and 26% latrines barrel.

16% were suffering from malaria, typhoid 14% and 5% of amoebiasis.

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 13

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

It follows from the observation checklist that 77.77% use no drains or cesspools. 91.66% of them are located within the pit 15 meters.

We finally see that the populations of Ngoa Ekellé are actually expose to the risk of contraction of diseases and the pollution of their environment from the release of uncontrolled wastewater. In view of these shortcomings, we suggest that:

- The people should get involved in the process of neighborhood development and cultivate in them the integrity and good character.

- The town district of Yaoundé III should encourage the people to build the blocks of the Development Assistance Committees (DAC).

The minister of pubic health should organize the séances of education, information and communication to inform populations about the wastewater management to avoid diseases.

Mémoire préparé et présenté par FEUDJEU DEFO Paul Inès 14

Risques sanitaires et environnementaux du rejet des eaux usées au quartier Ngoa-Ekellé à Yaoundé.

précédent sommaire suivant