WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des activités touristiques au développement territorial : une étude cas de la commune de Port-Salut.

( Télécharger le fichier original )
par Charly Camilien VICTOR
Universite d'Etat d'Haiti - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

Chapitre III

Exposé de la méthodologie de réalisation de l'enquête

Section 1 : Démarche

Comme le dit R.Muchielli203, l'objet de l'enquête est une délimitation plus précise à partir de l'idée, et une délimitation de son « champ» avec un maximum de clarté de la réalité. En référence à deux étapes clés de la méthodologie de recherche à savoir l'exploration et la vérification de l'hypothèse, notre enquête a su utiliser les trois modes d'informations pour être conforme aux exigences scientifiques à savoir :

1-) les traces liées à différents écrits et statistiques obtenus à l'intérieur des ministères et à travers leur site d'internet. D'autres institutions de recherche, plus particulièrement l'IHSI, ont été consultées à cet effet.

2-) Ensuite, l'observation large de la réalité sur le terrain a été aussi réalisée en rapport avec le recueil de discours par deux voies utilisées, l'entrevue et le questionnaire à la fois du point vue individuel et collectif. Avec notre questionnaire, les pratiques et les opinions des différents concernés ont été recueillies à propos de leur lien avec le secteur touristique. A cet effet, nous avons sélectionné spécifiquement des gens ayant une connaissance avancée du secteur et surtout ceux qui sont impliqués directement dans les activités touristiques de la commune de Port-Salut.

3-)Enfin, l'analyse de contenu a été réalisée et pour les entretiens et pour les questionnaires. Pour cela, des tableaux ont été construits regroupant séparément les questions ouvertes, semi-ouvertes, et fermées, puis des synthèses ont été faites à chaque fois.

Elaboration du questionnaire

Pour élaborer le questionnaire, nous avons fait choix de différents types de questions à savoir des questions filtres, des questions semi-ouvertes (cafeteria) afin d'assurer le dépouillement et enfin certaines questions ouvertes de manière à s'assurer une certaine cohérence dans les

203 IFSI Prémontré / BV / FR / Méthodologie TFE / Les outils d'enquête / 3ème Année /Octobre 2000

110

différentes réponses des gens. Cependant, sur le terrain, il y'a eu des gens qui ont pu comprendre facilement puisque c'était plutôt rempli en situation d'interaction directe ou de face-à-face. Ils discutaient à propos des questions et des réponses.

Certaines questions ont été reprises de manière à garantir de la logique et de la cohérence. Cependant, celles-là servait à la comparaison avec les réponses déjà données par les différents enquêtés. Il était choisi d'avoir une bonne articulation des questions de manière à éviter des questions difficiles au début. Il y'avait plutôt une certaine fluidité, souplesse et alternance entre les questions simples et complexes. Le prétest a été réalisé avec des étudiants en économie de la FDSE, puis en psychologie de la FASCH, et surtout avec des gens de la population locale de manière à enlever les différentes ambiguïtés possibles.

Tout s'est fait surtout dans l'anonymat et la confidentialité pour les gens de la population locale qui n'ont pas voulu parler personnellement d'eux. Il y'a eu comme personnes ressources dans tout cela : - le responsable de la DGI, -le responsable de la mairie, - le responsable du centre de formation en tourisme et hôtellerie du département du Sud,- puis le responsable de contrôle et de suivi du Ministère du Tourisme et des industries Créatives au département du Sud au bureau régional , licencié en patrimoine et tourisme à l'Université d'Etat d'Haïti et originaire de Port-Salut où il vit à présent, et -enfin la chargée de projet du MTIC au mois de mars 2016.

Choix des personnes à enquêter

Ainsi, la constitution de la population enquêtée était réalisée suivant le principe de significativité de la technique d'échantillonnage de manière à avoir la diversification des points de vue sans vraiment se pencher sur les autres principes visant davantage la représentativité ou l'exhaustivité. Voilà la raison pour laquelle, nous avons agi avec beaucoup de discernement compte tenu de notre souci de validité. Au cours de l'enquête ont été questionnés des individus au nombre de huit à savoir : un artisan, des responsables d'hôtels, des responsables de plage, des citoyens de la ville impliqués dans les activités touristiques de Port-Salut.

111

Il s'agit plutôt d'un échantillonnage qui priorise surtout les rapports de l'échantillon et l'objet de la recherche. Il s'agit de données en lettres. C'est pourquoi les gens à qui les questions ont été adressées ont été déjà ciblés puisque l'objectif était de se renseigner auprès d'un groupe spécifique à savoir les gens participant directement aux activités touristiques de la zone. Plutôt que la représentativité comme c'était mentionné au départ, la diversification liée à la question de significativité nous permet d'avoir une vision d'ensemble de notre question de recherche en tenant compte du groupe de gens spécifiquement liés aux activités touristiques de la commune de Port-Salut204.

Difficultés rencontrées

Comme c'est habituellement le cas pour toute enquête, nous avons rencontré certaines difficultés. La première grande difficulté et inquiétude était due à la crise qui sévissait dans l'Université d'Etat d'Haïti qui nous a empêché d'avoir une lettre d'autorisation de la part de notre faculté. Même avant cette crise, il a fallu des supplications auprès des responsables de la FDSE pour l'obtention d'une lettre devant donner accès au MTIC.

Le choix de Port-Salut a été fait suite à des hésitations concernant d'autres communes souhaitées dont le Cap-Haitien et la commune de Jacmel. Ces hésitations se sont manifestées en raison des prévisions en terme d'argent à mobiliser pour aller à ces endroits-là où nous n'avons ni amis ni parents. Apres avoir consulté un ami, le révérend Père Michel Borgella, il nous a accueilli en sa paroisse dans une localité de Torbeck appelée « WELCH ».Pour aller à Port-Salut non loin de Welch, il nous a fallu prendre un taxi moto à chaque fois.

Lors de notre première journée d'enquête, il était constaté un peu d'hésitation chez les enquêtés. L'utilisation de notre sagesse, notre patience, et notre insistance a été vraiment un choix judicieux, ce qui a permis de passer le questionnaire. De plus, les gens enquêtés n'avaient pas voulu remplir eux-mêmes le questionnaire. Tout de suite, nous nous sommes dirigés chez les maires de la commune. Malheureusement, ils étaient tous en difficulté de nous accorder

204 Pires, Alvaro. 1997. Échantillonnage et recherche qualitative: essai théorique et méthodologique. Québec : Edition électronique produite par Jean-Marie Tremblay.88p.

112

quelques minutes. Ils ont fixé des rendez-vous pour le jour suivant. Après, nous étions allés sur la plage « Pointe Sable » afin de rencontrer les responsables.

Il nous a fallu passé plus d'une heure d'explication de notre objectif avant qu'ensemble un groupe de responsables de plage a décidé de nous aider avec le questionnaire. Au final, cinq d'entre eux ont choisi de remplir le questionnaire avec nous tout en insistant sur leur non-identification personnelle. Nous ne les avons pas forcés. Apres, nous avons débuté l'observation sur la plage. Heureusement, c'était un dimanche, nous avons pu trouver un artisan au milieu de tant d'autres disposé à nous parler un peu sans réticence. Entretemps, nous avons laissé des questionnaires à deux jeunes citoyens de la commune de Port-Salut participant régulièrement aux activités touristiques.

Le jour suivant de très tôt nous étions arrivés à la mairie de Port-Salut. Le maire de la ville n'était pas encore présent à son bureau jusqu'après 2h d'attentes en dépit du fait que nous avons fixé l'heure de notre rendez-vous. Nous avons persisté auprès du directeur de la mairie afin qu'il nous accorde du temps pour la passation du questionnaire, il n'a pas voulu. Nous avons laissé la mairie pendant quelques minutes pour aller au bureau de collecte d'impôts. Le responsable nous a demandé de lui donner l'autorisation que nous avons en main de la part de la DGI. Après 30 minutes d'insistance, il a décidé de nous donner des informations. De retour à la mairie, le maire était déjà parti pour une nouvelle fois. C'est ainsi que nous avons passé du temps à convaincre une personne responsable de la question touristique à la mairie qui s'est décidée enfin de nous donner les informations désirées.

Les questionnaires donnés la veille n'étaient pas remplis malgré la garantie donnée. Pour cela, un rendez-vous a été fixé pour demain afin de pouvoir remplir le questionnaire. Entretemps, nous avons décidé de visiter bon nombre d'autres Hôtels dont le Bouknier, l'Hôtel du Village, l'Auberge du Rayon-Vert, le Fortress inn et autres afin de pouvoir observer les différents prix indiqués sur le menu des restos-bars. Deux autres responsables d'Hôtels ont été questionnés à propos des activités touristiques dans la zone. Par la suite, l'un des jeunes citoyens de la ville, directeur de l'Hôpital d'Etat de Port-Salut nous a accordé 30 minutes afin de pouvoir remplir le questionnaire.

113

Apres avoir été à Port-Salut pendant trois jours, nous nous sommes dirigés vers le bureau régional afin de pouvoir rencontrer les responsables à Faugasse. Nous avons été bien accueillis par le responsable de l'école d'hôtellerie qui nous a accordé une entrevue. Il nous a permis de visiter l'espace de formation, les chambres d'application des étudiants. Après 2h d'attentes de l'un des principaux responsables du bureau régional, nous avons demandé à un autre cadre de nous accorder une entrevue sur la gestion faite par le bureau régional du tourisme dans la commune de Port-Salut pendant 30 minutes.

Tout de suite après, il nous a été demandé de passer demain pour rencontrer le principal responsable de la question surtout originaire de Port-Salut. Le lendemain au cours de la matinée, nous avons été au Ministère de très tôt. Ce responsable était déjà présent et disposé à nous fournir des informations. A cause d'absence d'électricité dans la zone, il n'a pas pu nous donner certaines copies mais il a fait un effort de nous dicter certaines informations et de nous parler des activités touristiques du territoire port-salvien.

Dès notre rentrée à Port-au-Prince, nous sommes allés au ministère du tourisme afin de rencontrer le responsable de l'Unité d'Etude et de Programmation. Apres, un long temps de discussion, la chargée du projet de l'unité nous a accordé près de 40 minutes d'entrevue.

N.B : Les entrevues étaient réalisées en s'étant servis des grandes lignes du questionnaire préparé suivant chaque personne ressource et l'entretien semi-directif était préféré.

précédent sommaire suivant