WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des activités touristiques au développement territorial : une étude cas de la commune de Port-Salut.

( Télécharger le fichier original )
par Charly Camilien VICTOR
Universite d'Etat d'Haiti - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

Chapitre IV

Analyse par thématique des resultats issus de l'enquête

IV-1 : Historique des activités touristiques et des spécificités du territoire à l'étude

A partir de la période de l'inauguration du Bicentenaire de Port-au-Prince, les étrangers venaient de toute part, et Port-Salut en a bénéficié surtout à cause d'un îlot appelé « Île des amoureux » qui se trouvait au milieu de la mer à Pointe Sable malheureusement détruit entre 2007-2008 par de fortes vagues marines. C'était vraiment à l'époque l'attraction de la zone. A cette époque, des suédois ont construit un hôtel du nom de `Makaya' devenu possession par la suite de l'Etat haïtien, et destiné à devenir un hôtel d'application pour les gens formés dans l'école d'hôtellerie et de tourisme du Sud. Cet hôtel avait été fermé après la chute de Duvalier.

A partir de 1980, le tourisme a connu un certain essor dans la commune au moment où il y'a toujours eu de promenade en cheval par les touristes dans toute la ville. Les habitants prenaient soin de ces chevaux liés spécifiquement à l'activité touristique. Après 1986, une baisse de cette activité était constaté jusqu'au retour de l'ex-président Jean Bertrand Aristide, originaire de la commune. En 1994, les activités touristiques ont refait surface en tant que domaine économique particulier. En 2000, Port-Salut était l'une des premières villes touristiques toujours avec Aristide206. Cependant, il y'a eu un coup dur à partir de 2004 lié à l'exploitation sexuelle des jeunes de Port-Salut au moment où les visiteurs étaient venus avec un produit appelé « spanish fly » utilisé en général pour les animaux de manière à provoquer leur accouplement. Ce produit était mis en usage de manière à exciter les jeunes filles surtout une fois que c'est appliqué un peu sur le verre de celles qui consommaient avec eux, ce qui correspondait à du tourisme sexuel.

206 Information recueillie auprès du bureau régional du ministère tourisme et des industries créatives dans le Sud

119

IV-2 : L'attractivité principale, la plage Pointe-Sable

Sur les huit fois que les questionnaires ont été remplis, 100% des réponses placent la plage Pointe-Sable comme attraction première pour Port-salut. Après, 50% placent l'accueil chaleureux de la population en 2e position207. Etant une ville touristique particulière, Port-Salut a comme attraction principale sa plage et connaît surtout un climat sécuritaire favorable à l'avancement des activités touristiques qui se réalisent surtout de manière saisonnière. L'artisanat a été toujours mentionné aussi, cependant il n'occupe pas tout à fait la place prioritaire. Il faut dire que l'aspect sécuritaire de la zone est l'un des éléments qui poussent les investisseurs à s'y installer. En même temps, c'est ce qui permet aux touristes de se réjouir de leurs temps de loisirs surtout au plus grand attrait, l'endroit le plus fréquenté, Pointe-sable.

La spécificité touristique de Port-Salut demeure précisément sa plage qui est publique. Pour développer ce secteur, il faut passer par sa bonne gestion. Cette pratique permettra au secteur touristique de rentrer beaucoup d'argent selon les personnes en grande partie impliquées directement dans les activités touristiques particulièrement durant les périodes de pâques, du carnaval, de la fête des mères. Il n'existe pas pourtant de monuments historiques particuliers.

La majorité des autres activités économiques de la commune évolue de concert avec le tourisme surtout les activités de commerce, étant donné qu'actuellement le secteur agricole est en déclin. Cependant, tous les gens enquêtés ont fait choix d'une relation amicale, chaleureuse entre les visiteurs et la population locale jusqu'à dire que sans les touristes, il n'y'a pas de vie208.

En fin de compte, la majeure partie des gens qui viennent à Port- Salut s'intéressent à la plage en réalité puis à l'hospitalité des gens. Beaucoup d'hôtels ont été construits à proximité de cette plage. En ce sens, la plage demeure le capital territorial209 clé devant favoriser l'innovation économique au niveau de la zone. Cependant, cet atout pourra être beaucoup plus valorisé en

207 Voir la question 5 de la section 3 du chapitre précédent.

208 Voir les questions 5 et 44 de la section 3 du chapitre précédent.

209 Richesse d'un territoire

120

cas de fortes interactions entre les différents acteurs de la population locale par le biais de leurs initiatives touristiques qui garantiront sa protection.

La réputation de Port-Salut comme attraction touristique la plus prisée de la côte Sud s'est donc construite autour de cette belle plage de sable fin et brun et une mer paisible, basse jusqu'au loin de plus d'un kilomètre. Les visiteurs y prennent toujours plaisir en raison de la beauté du lieu, de la douceur du sable et de l'eau fraîche de la mer.

Le développement des activités et l'attrait touristiques de la zone (sa plage en particulier) attirent les investissements. Parmi ces activités, il y `a surtout les fêtes champêtres. Comme autre évènement à Port-Salut, c'est la gaguère des taureaux qui attire également les gens. Puis, il existe la cascade Touyac et la cascade Nan So. De plus, beaucoup de gens viennent surtout au moment de la fête du Saint-Patron de la zone. En outre, en période de fêtes des mères, de pâques, beaucoup de touristes visitent Port-Salut210. D'où la nécessité de se pencher sur le rôle de la culture port-salvienne au développement local, en tenant compte de l'impulsion donnée aux activités touristiques par certains évènements culturels importants ainsi que l'aspect hospitalier des habitants de la zone.

Cependant, il est constaté que la plupart du temps, l'entretien de ce joyau (la plage) n'est pas vraiment assuré. Il est clair que s'il est vrai que Port-Salut demeure l'un des endroits le plus propre du pays, au niveau de la gestion de la plage, il s'agit d'une toute autre chose en dépit du fait que les gens en voiture et à moto payent pour entrer sur la plage. Il se trouve ça et là sur la plage des tas de déchets en plastiques et en carton provenant surtout des mini-restaurants qui desservent en grande partie les différents visiteurs sur la plage, des cannettes de boissons, des touffes de mauvaises herbes aussi.

Malgré le constat d'une moto de ramassage d'ordures qui fait va et vient sur la plage, rien n'est fait en terme de nettoyage. Il semble que ce joyau-là est abandonné. Comme autre problème, c'est que cet endroit-là fait aussi l'objet non seulement de restauration, d'hôtellerie, de

210 Voir à la section 3 du chapitre précédent les questions 10 et 26

121

tourisme et de pêche, mais aussi des activités d'extraction de sable pour la construction et réalisation d'aménagements privés. De plus, il y'a des motos et des voitures qui circulent, malgré qu'un endroit spécifique servant à garer les motos et les voitures était constaté. En outre, il faut dire que la plage est aussi quelque peu fragilisée puisque le haut de la plage et les zones végétalisées subissent les coups de mer habituels.

précédent sommaire suivant