WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'approche GAR dans la gestion des projets au niveau des associations communautaires de la commune de Ouagadougou: état d'application et défis

( Télécharger le fichier original )
par Ablasse KABORE
ISIG International - Master II 2013
  

précédent sommaire suivant

3.5. Suggestions 

Elles ont été faites à plusieurs niveaux : la commune de Ouagadougou, les partenaires techniques et financiers, les organisations communautaires, le gouvernement burkinabè.

A l'endroit de la commune d'Ouagadougou :

- renforcer les compétences de ses services techniques les (ex : la DPJA) en GAR par la formation pour un meilleur encadrement des associations en la matière ;

- faire de la GAR une approche de développement prioritaire en l'inscrivant dans son plan d'action ;

- oeuvrer dans le sens d'accroitre le niveau d'appropriation de la GAR à la base par une formation des élus locaux en la matière ;

A l'adresse des partenaires techniques et financiers(PTF) :

- étendre progressivement la formation sur la GAR à tous les membres des structures associatives afin de faciliter son application sur le terrain du développement ;

- créer un cadre de concertation entre PTF sur la GAR afin de capitaliser et de partager les expériences sur ledit sujet ;

- adopter une attitude commune vis-à-vis de la GAR en harmonisant les différentes stratégies en matière de promotion de la GAR pour une efficacité.

Envers les associations communautaires de développement :

- créer un réseau de partenariat sur la GAR pour un partage d'idées et de soutien mutuel technique :

- recruter un personnel qualifié pour assurer le fonctionnement de leur dispositif de suivi-évaluation avec l'appui des partenaires comme le Programme Spéciale de Création d'Emploi (PSCE) et le Programme National du Volontariat du Burkina(PNVB);

A l'endroit du gouvernement Burkina :

- élargir les missions des structures de contrôle de la gestion des finances publiques comme la Cour desComptes et l'Assemblée Nationale (AN) en leur confiant des rôles nouveaux tels que le suivi des résultats du développement ;

- accroitre la subvention des structures associatives de sorte à leur permettre de recruter et de stabiliser un personnel qualifié.

S'il est vrai que le développement est une quête continuelle du mieux-être et la science une recherche constante de la vérité, que faut-il encore espérer àl'issue de ces propositions sur le sujet?

3.6. Perspectives

A court terme, les résultats de ce travail seront mis à la disposition des structures compétentes comme la commune de Ouagadougou et certains partenaires techniques et financiers (PTF) en vue de leur exploitation au service du développement.

Pour le moyen terme, les acquis de cette étude pourraient nourrir la réflexion sur la formulation de nouveaux thèmes en lien avec la GAR mais dans d'autres domaines d'études comme le management des ressources humaines que l'auteur de l'oeuvre poursuit déjà.

Dans le long terme, il ya une volonté de la part du responsable de cet document de faire des consultations sur la GAR afin d'aider la communauté des associations et acteur du développement à élever leur niveau de connaissances en la matière.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.