WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Inde un enjeu cognitif et réflexif. Etude des voyageurs de l'Inde et des populations diasporiques indiennes

( Télécharger le fichier original )
par Anthony GOREAU
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - DEA 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

c) Imaginaire de l'expérience relatée :

Le but de cette analyse succincte de l'imagologie indienne est, ni plus ni moins, de permettre la compréhension des mécanismes de la constitution de cet entre-deux, entre un ici et un ailleurs. Interspatialité qui peut-être de l'ordre de l'imaginaire ou bien physique instaurant un rapport de distance entre la France et l'Inde (matérialité malgré tout frappée d'une lourde dimension culturelle et sensitive)

Le projet de partir se nourrit d'encouragements suscités par l'expérience relatée des voyageurs d'hier et d'aujourd'hui. Relation qui peut se faire sous différentes formes et supports, mais qui stimulera invariablement l'imaginaire, le désir d'ailleurs et le désir de l'Inde.

Bien sûr, on pense aux documentaires télévisuels tels ceux diffusés dans les émissions de Thalassa, dans Des racines et des ailes, Ushuaia ou encore Faut pas rêver. Cette vulgarisation touchant un large public se fait aussi sur le front de la lecture à l'instar des magazines ou autres revues mensuelles comme Géo.

Nonobstant ces récits médiatiques, c'est le filtre d'hommes et de femmes ayant vécu l'expérience en Inde qui nous intéresse. Pragmatisme dans l'ailleurs qui rend compte d'une rhétorique de l'expérience, de l'espace vécu, offrant une représentation de l'Inde différente (ayant un plus grand pouvoir d'attraction pour les jeunes générations) que celle véhiculée par la télévision.

Rhétorique de l'expérience offrant une dimension nouvelle : sensitive, émotive et impressionniste (en fonction du positionnement du narrateur).

« Les précieux mots laissés par les premiers voyageurs sont et restent des invitations au voyage cent fois plus alléchantes que les publicités en quadrichromie des voyagistes actuels même les plus audacieux »36(*).

Il est banal de préciser que l'on voyage d'abord par les livres ; expérience relatée qui se fait donc via la sphère scripturale, qui rend compte d'une proximité sentie et ressentie où l'individu/lecteur, imagine ce que l'auteur a vécu. Imaginaire empreint de la subjectivité de l'auteur.

Cet imaginaire marque l'expérience de l'ailleurs par le livre déterminant une catégorie de voyageurs : les voyageurs mentaux, certains diront voyageurs de chambre, qui parfois partent finalement plus loin, plus en profondeur et plus librement que les masses de voyageurs pressés de tout faire et de tout voir.

Au-delà du livre, l'expérience relatée peut se faire dans l'échange, au cours de rencontre fortuites, ou dans des associations philindiennes comme l'association Ganapati de Bordeaux, ou la FAFI (fédération des associations franco-indiennes), ou encore lors de rencontres culturelles.

Cet imaginaire est d'autant plus stimulé qu'Internet représente un véritable vivier pour vivre l'ailleurs par substitution.

Ces premières rencontres de l'ailleurs par le livre, l'échange, et par les médias donnent vie au mythe et à la recherche de l'altérité.

* 36 Franck, M. Désir d'ailleurs. France, Paris : Ed. L'Harmattan, 1998, 320p.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net