WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le marché des assurances au Cameroun (Etude de marché)

( Télécharger le fichier original )
par Boris Degloire SOUOP KAMGA
Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) - Master professionnel en Relation Internationale option Marketing International 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SECTION 2 : ANALYSE DESCRIPTIVE DU MARCHÉ DES ASSURANCES AU CAMEROUN

I - Structure du marché

A - Approche produit

Au Cameroun, on distingue deux grands groupes d'assurances : les assurances de dommages et les assurances vie & capitalisation.

Les assurances de dommages concernent :

· Les accidents corporels et maladie

· La responsabilité civile automobile

· Les autres risques auto

· Les incendies et autres dommages aux biens

· La responsabilité civile générale

· Les transports aériens

· Les transports maritimes

· Les autres transports

· Les autres risques directs

· Les acceptations

Les assurances vie & capitalisation sont catégorielles. Ce sont :

· Grande branche

· Collectives

· Complémentaires

· Autres risques

· Capitalisation

· Acceptations

Ø Les acteurs :

Comme acteurs intervenants dans le marché des assurances au Cameroun nous avons :

ü La tutelle: Ministère des Finances / Division des Assurances

ü Les Compagnies d'assurance proprement dites regroupées en deux marchés:

o marché de l'assurance dommage;

o marché de l'assurance vie,

ü Les intermédiaires d'assurance: courtiers et sociétés de courtage ;

ü Les réassureurs : qui sont l'assureur de l'entreprise d'assurance ;

ü Les clients: Assurés, souscripteurs, Sociétés, individus, etc

Ø Les services offerts

Nous vous donnerons une rapide description des assurances personnelles les plus courantes mais avant nous listerons les différents risques couverts par les entreprises d'assurance camerounaises.

Nous avons recensé :

· Risques automobile: vol, incendie, dommages,

· Risques corporels: maladie, individuelle accidents,

· Risques d'entreprises: vol, incendie,

· Risques industries: bris de machine, perte d'exploitation, tous risques montages,

· Risques transports:avaries sur marchandises, casses, vitres

· Risques habitation: multirisques habitation,

· Responsabilité civile générale,

· Assurance vie.

Ø L'assurance automobile

Sous le nom d'assurance automobile, on englobe toute une série de garanties fort différentes les unes des autres.

· L'assurance « responsabilité civile » ;

· L'assurance « vol du véhicule » ;

· L'assurance « incendie du véhicule » ;

· L'assurance « dommages accidents » ou tierce.

Ø L'assurance de la responsabilité civile du simple particulier ou du chef de famille dans sa vie de tous les jours :

Cette assurance prend en charge le remboursement des dommages matériels et corporels causés aux autres par la famille assurée dans la vie de tous les jours.

Ø Les assurances de la maison

On désigne, sous ce vocable, une gamme de garanties comprenant :

· L'assurance contre l'incendie ;

· L'assurance contre le vol ;

· L'assurance contre les dégâts des eaux.

Ø L'assurance maladie

Ø L'assurance « individuelle accidents

Ce contrat garantit le versement au conjoint ou à ses enfants du capital prévu au contrat en cas de décès par accidents, le versement à l'assuré lui-même du capital prévu au contrat en cas d'infirmité totale et permanente par accident,...

Ø L'assurance vie

C'est un placement de « père de famille » à très long terme : la durée des contrats est en général comprise entre 10 et 20 ans.

Ø Circuit de distribution des services d'assurance

La distribution de l'assurance au Cameroun est assurée essentiellement par quatre types d'intermédiaires:les agents généraux (personnes physiques), les courtiers (personnes physiques) et pour les sociétés de courtage, les associés ou tiers munis des pouvoirs de les gérer ou de les administrer, les personnes physiques ou morales et les salariés ou prospecteurs. Des conditions légales très strictes sont exigées de ces différents intermédiaires, afin de donner à la clientèle des garanties de compétence et de moralité.

La réglementation sur les intermédiaires est issue des articles 38 à 44 de l'ordonnance n°85/003 du 31/08/1985 relative à l'exercice de l'activité d'assurance et de l'arrêté ministériel fixant les modalités d'exercice de la profession « le fait pour toute personne physique ou morale de solliciter ou de recueillir la souscription d'un contrat d'assurance ou de capitalisation ou l'adhésion à un tel contrat ».

Les intermédiaires sont rémunérés par des « commissions qui sont des pourcentages sur les primes d'assurance versées par les entreprises en contrepartie de l'apport des contrats nouveaux et éventuellement de l'activité de gestion effectuée »

Les différentes catégories d'intermédiaires ne peuvent exercer leur activité qu'après:

o Pour la personne physique titulaire d'un mandat d'agent général: visa de son traité de nomination par le Ministère des Finances;

o Pour tout courtier d'assurance: obtention de l'agrément du Ministère des Finances;

o Pour toute personne physique ou morale mandatée à cet effet par une entreprise d'assurance, un courtier ou une entreprise de courtage, un agent général d'assurance: obtention d'une carte professionnelle délivrée par le mandat et visée par l'autorité de tutelle;

o Pour les salariés commis par les mêmes personnes agréées ci-dessus: obtention d'une carte professionnelle de prospecteur, visée par l'autorité de tutelle.

a. Les agents généraux : Ce sont des mandataires indépendants qui constituent le réseau traditionnel.

b. Les courtiers : Ce sont des intermédiaires entre la clientèle et une société d'assurance; ils ont un statut de commerçant inscrit au registre de commerce.

c. Les mandataires : Ils sont chargés par une société d'assurance, un agent général, une société de courtage ou un courtier de présenter les opérations d'assurance.

d. Les salariés ou prospecteurs : Ils sont commis par une entreprise d'assurance, un agent général, un courtier ou une société de courtage pour présenter les opérations d'assurance en leur nom.

B - Approche besoin

Les assurances répondent à un besoin d'assistance, de protection mais aussi de garantit dans la couverture des risques inhérents à l'exercice d'une activité économique. Le marché des produits substituts est constitué par le « secours » des tontines et autres regroupements sociaux. Le marché des produits complémentaires comprend les prestations de la CNPS et de l'ONG FAMM Cameroon.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net