WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Estimation des besoins en N, P et K du basilic (Ocimum basilicum L.) par le module DSSB et gestion optimale de N dans la Région Maritime du Togo

( Télécharger le fichier original )
par Ayi Koffi ADDEN
Université de Lomé - Diplôme d'Ingénieur Agronome 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.7.4 Les limites des recommandations de fertilisants

La cause fondamentale de l'inefficacité des recommandations de fumures provient du fait que ces recommandations sont issues des essais conduits dans des champs expérimentaux où les conditions sont généralement différentes des sites de culture. L'extrapolation de ces résultats à d'autres régions engendre une inadéquation parfaite des recommandations du fait de la diversité des conditions édaphiques, climatiques, agronomiques et même socio-économiques (Witt et al., 1999). Le facteur humain ne doit pas être ignoré. Le producteur peut, à tout moment, déformer les recommandations comme bon lui semble. Dans ces conditions, une estimation généralisée des besoins du basilic dérivant d'un seu l site d'expérimentation risque de sous -estimer ou de surestimer les besoins réels de la culture. Une application luxuriante d'un nutriment ou d'un autre va résulter en une mauvaise utilisation de tous les nutriments. Il faut donc un équilibre entre eux.

La diversité des sites et la diversité des producteurs compliquent donc la situation. Lorsqu'on intègre dans l'évaluation des besoins tous ces facteurs, le calcul devient trop compliquer pour de simples exploitants. On fait appel alors aux Outils d'Aide à l a Décision (OAD) qui rendent la tâche plus aisée.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net