WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

management du développement local

( Télécharger le fichier original )
par konare ladji
Université de Bouake - DESS Développement local 2008
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I- GENeRALITE SUR LES PROJETS

1- LES PROJETS SECTORIELS

Définition : Ils tendent au développement d'une activité en particulier et leur critère essentiel de faisabilité sera axé sur la rentabilité financière et leur réalisation. Il peut s'agir par exemple de la construction d'une unité de production. Le facteur déterminant pour la réalisation de ce type de projet sera le couple coûts/marchés. L'envergure du projet peut être locale, régional, national, mondial.

Par qui, pourquoi ? L'acteur principal de ce type de projet est la branche professionnelle, entreprise ou l'entité à laquelle il s'applique, il s'agit par exemple d'un projet de formation, la décision reviendra aux ressources humaines ou au gérant de l'entreprise qui feront réaliser une formation spécifique aux employés (exemple : les formations du FDFP)

Pourquoi ? Ces projets sont une réponse à une situation de crise ou un besoin d'expansion d'une entreprise ou d'un secteur d'activité. Ce sont les nécessités de l'une ou de l'autre qui motive une mise en oeuvre d'un tel projet.

Comment ? C'est le caractère individualiste qui prédomine ici. Rarement l'initiative d'un tel projet associera d'autres personnes sauf en cas de nécessité absolu comme la mise en place d'un système d'approvisionnement communautaire.

2- LES PROJETS D'INFRASTRUCTURES A CARACTERE STRUCTURANT

Définition : ces projets touchent à la construction de grandes infrastructures : routes, barrages, chemin de fer, aéroports, etc...., nécessaires au développement d'une région ou d'un pays. Ils sont également générateurs d'implantation de nouvelles activités et d'emplois.

Par qui ?/pour qui ? Ces projets impliquent trois groupes d'acteurs : les commanditaires et financiers d'un coté, les réalisateurs d'un autre, enfin les bénéficiaire directs ou indirects.

Pourquoi ? Ce type de projet répond à un besoin économique d'abord, social ensuite au niveau d'une localité donnée. Par exemple : c'est parce qu'il n'y a pas de voie de communication que les villages enclavés ont du mal à écouler leur production agricole, toute chose qui n'améliore pas leur capacité économique et leur bien être social.

Comment ? Les réalisateurs sont sélectionnés sur la base d'appel d'offres nationales ou internationales. Il peut s'agir d'appels d'offres fractionnées par types de travaux à réaliser ou d'appels d'offres globaux.

3- LES PROJETS D'EQUIPEMENT LOCAL

Définition : Ce sont des projets identifiés, définis et budgétisés par une collectivité territoriale en fonction de ces compétences transférés par la loi et de ses capacités financières. Ces projets ont pour objectif de doter la collectivité d'un équipement spécifique qui sera réalisé à la suite d'un appel d'offre si le coût total de l'opération excède 60 millions de francs CFA. L'équipement peut être économique, social, culturel, sportif etc.

Par qui/pour qui ? Ces conseils relèvent de la volonté d'un conseil d'élus locaux qui fait appel à une entreprise ou à ses propres services technique pour établir la faisabilité du projet et le cahier de charges nécessaires au lancement de l'appel d'offre. Ces projets sont destinés essentiellement aux administrés des collectivités ou à ses voisins immédiats (hôpital, centre sportif, bibliothèque...)

Pourquoi ? Ces projets répondent aux besoins exprimés ou ressentis par la population locale et doivent correspondre à la satisfaction d'un besoin local.

Comment ? Une étude de faisabilité doit au préalable être réalisée pour vérifier la pertinence du projet. Ensuite il faudra définir le contenu du projet et son coût. Cette étude est en générale menée par un cabinet agrée par la PACOM (programme d'appui à la conduite des opérations municipales), à laquelle les différentes collectivités sont affiliées.

4- LES PROJETS INSTITUTIONNELS

Définition : ce sont des projets exprimés par plusieurs institutions. Ils tendent à améliorer le fonctionnement des mécanismes de régulation de la société. Leur objectif est d favoriser aussi le mode de recouvrement des impôts que de redistribution des revenus. Ils impliquent de ce fait une collaboration entre plusieurs institutions.

Exemple ; le projet de décentralisation qui implique le Ministère de la fonction publique, celui de l'Intérieur et de l'Economie et des Finances.

Par qui/pour qui ? En général ces projets procèdent de la volonté d'un gouvernement national ou local. Mais la volonté peut procéder de l'extérieur (exemple : plan d'ajustement structurel de la banque mondial) ou simplement au niveau local (le conseil municipal).

En fonction de la nature du projet, les bénéficiaires seront soit l'économie nationale (ajustement) soit la population locale.

Pourquoi ? Ces projets répondent généralement à un besoin d'organisation ou de réorganisation.

Comment ? Il faudra d'abord faire un état des lieux de l'institution pour en déceler les disfonctionnements et carences. On mettra ensuite un plan d'ajustement en place pour corriger les insuffisances relevées.

Exemple ; l'AGETU pour la confection des autorisations de transport et le recouvrement des taxes.

5- LES PROJETS SOCIAUX

Définition ; Ces projets visent à réaliser les politiques de lutte contre les causes et les manifestations de la pauvreté. Autrement dit, ils visent à réduire les déséquilibres économiques et sociaux en vue d'intégrer les populations marginalisées des zones urbaines et/ou rurales dans le processus général de développement.

Par qui/ pour qui ? Ces projets proviennent en général d'un gouvernement dans son intervention de chercher plusieurs voies pour répondre à la question de pauvreté de ses populations. De plus en plus des ONG internationales et des Organismes Internationaux de coopération interviennent aux cotés des gouvernements pour réaliser de tels projets au profit des couches marginales de nos sociétés dont le potentiel économique reste très faible.

Pourquoi ? Le maintien de la population dans des situations de précarité économique, représente un réel danger qui peut freiner le processus de développement et accentuer certains phénomènes comme l'exode rural, le banditisme, l'alphabétisme etc.

Comment ? A court terme, en essayant d'apporter une accessibilité au marché intérieur par l'attaque du chômage et la création d'activités génératrices de revenus. Mais aussi pour des programmes d'habitat, d'infrastructures sociales, d'accessibilité à l'eau potable etc.

A long terme, programme d'enseignement préscolaire et d'éducation populaire comme l'alphabétisation etc....

LES DIFFERENTS TYPES DE PROJETS (récapitulatif)

TYPES

DEFINITION

PAR QUI

POUR QUI

POURQUOI

COMMENT

sectoriel

Développement d'une activité spécifique dont le critère essentiel de faisabilité est la rentabilité financière

-Entreprises (comité directeur, service économique et RH)

-Branche professionnelles

ibidem

-Répondre à une situation de crise

-Répondre à des besoins d'expression

-Caractère individualiste

-données financière = moteur de ces projets

Grand projet d'

infrastructure à caractère structurant

Construction de grande infrastructure telle que les routes, autoroutes, barrage, aéroport, port, chemin de fer, etc...., nécessaire à une région ou à un pays

-Commanditaire : Etat et/ou collectivité territoriale

-Financeurs : Etat et/ou organisation internationale de financement ; collectivités territoriales

-Réalisateurs : sociétés d'envergure internationales, groupements internationaux de sociétés

-Entreprises existantes

-Entreprise recherchant lieu d'implantation

Service à la population

-Population dans son ensemble

-Améliorer les conditions de production

-Répondre aux besoins

Des marchés extérieurs

-Faciliter l'accès au développement social

-Appels d'offre nationale et/ou internationale

-Apport de technologie propre et des personnels d'encadrement (pas ou peu de transfert de technologie ou de savoir faire

Projet d'équipement local

Défini et budgétisé par une collectivité pour se doter d'un équipement spécifique (économique, social, culturel, sportif, etc.)

-Bureau d'étude

-Entreprise (souvent locales)

La collectivité et sa population

Répondre aux besoins

Exprimés ou ressentis

Par les populations

locales

-Etude de faisabilité

-Appel d'offres

institutionnel

Amélioration du fonctionnement des mécanismes de régulation de la société. caractère transversal

-Gouvernement

-Collectivités territoriales

-Organismes techniques internationaux

-Bureau d'études

-Economie nationale /régionale

-Populations locales

Répondre à un besoin d'organisation/

réorganisation

-Etat des lieux (dysfonctionnement, carence)

-Plan d'action

social

-Contribution et amélioration des politiques nationales de distribution et de participation

-Réduction des déséquilibres économique et sociaux

-Intégration des populations marginalisée

-Organismes internationaux de coopération

-ONG

-Organismes sociaux

-Population en situation de pauvreté

-Population à bas revenus

Intégrer les populations concernées dans le circuit de la consommation

-Attaque du chômage et sous emploi

-Programme d'habitat

-Réalisation d'infrastructures sociales

précédent sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour